Un rythme monstrueux : le Freak Beat

On désigne généralement sous le vocable Freak Beat les groupes anglais apparus entre 1965 et 1967.

Le terme Freak Beat a été inventé par le critique rock Phil Smee dans les 80's pour qualifier un genre de musique décrite comme le lien manquant entre la scène mod et R&B et les débuts du rock psychédélique qui émerge à la fin des 60's.

Le son Freak Beat

Existe t'il un son Freak Beat ? A proprement parler non mais de nombreux groupes formés entre 1965 et 1967 partagent un amour similaire pour un son de batterie sans fioritures, des riffs de guitare appuyés et les effets de fuzz, de distortion. On peut estimer que ce son est comparable à celui des garages bands américains de la même époque comme les Seeds, les Standelles ou le 13th Floor Elevators.

The Sorrows

Un des parangons du son Freak Beat est celui des Sorrows. Ce groupe qui compte dans ses rangs le chanteur Don Fardon a laissé à la postérité son 1er album, Take A Heart , et le tube éponyme. Ce groupe sous estimé jouait un R&B sans concessions qui rappelait les Pretty Things en moins obsédés par le R&B et les Kinks des débuts en moins pop. Malgré les vocaux rugueux, les guitares sans pitié et la batterie frénétique sans oublier des compositions telles que « I Don't Wanna Be Free », « You've Got What I Want » ou « Let Me In », le son proto-punk des Sorrows est trop en avance sur son temps. Don Fardon aura plus tard un tube avec une version de la chanson de John D Loudermilk, « Indian Reservation ».

The Syndicats

The Syndicats furent un groupe de R&B sauvage, toutes guitares dehors. Le guitariste Steve Howe, futur Tomorrow et Yes fit partie de la première mouture du groupe. En 1965, il est remplacé par Ray Fenwick qui joue de la guitare sur le titre le plus connu du gang : « Crawdaddy Simone », un morceau ravageur joué à 300 à l'heure par des musiciens qui privilégient la spontanéité et la sauvagerie à la technique.

The Wheels

Pour eux, la roue n'a pas tourné dans le bon sens mais qu'importe puisqu'ils ont laissé à la postérité le fabuleux « Bad Little Woman » (1965). The Wheels avaient des liens étroits avec les Them puis qu'ils venaient de la même région irlandaise, qu'ils partageaient les mêmes scènes et que leur 1er single n'était autre que « Gloria » qui rendit célèbres les Them. Mais ce ne fut pas l'original de « Bad Little Woman » qui marcha mais la version du groupe psyché-punk de Chicago, les Shadows Of Knight qui avaient eux aussi repris le tube des Them « Gloria », curieux, non ?

The Primitives

Le titre de gloire principal des Primitives a certainement été d'avoir parmi eux le fils d'Elisabeth Taylor, Michael Wilding mais aussi d'avoir enregistré des titres R&B à la Them, Animals comme « Help Me » et une version du « Cara-Lin » des Strangeloves.

The Birds

Ces oiseaux là n'ont rien à voir avec les Byrds américains mais plutôt avec les Who, les Small Faces. Pour la petite histoire, ils furent poursuivis par les Byrds qui trouvaient que leur patronyme étaient un peu trop proche du leur, en vain. Ce groupe a vu passer dans ses rangs deux musiciens qui se sont illustrés dans des combos plus connus. Le 1er est le guitariste Ron Wood, futur Jeff Beck Group, Faces et Rolling Stones, le 2ème est le bassiste Kim Gardner qui rejoignit The Creation. Ils se sont illustrés avec un « Say Those Magic Words » typiquement mod.

On peut classer encore de nombreux autres groupes dans la rubrique Freak Beat : les pré Slade, The In-Be-Tweens, The Chasers avec Chris Andrew, les Rats avec le futur guitariste de David Bowie, Mick Ronson Mickey Finn & the Blue Men avec un jeune Jimmy Page, les Koobas, les Soul Agents avec Rod Stewart. Bon, vous vous demandez certainement où écouter toutes ces merveilles sauvages et innocentes ? On conseillera l'écoute des CD édités par AIP Records en 1992, Englis Freak Beat Volume 1 et English Freakbeat Volume 2. Une autre excellente compilation est Freakbeat Freakout . Celle -ci comporte des titres des Primitives, des Sorrows, des Troggs. Vous pouvez aussi vous tourner vers le coffret Rhino paru en 2001 : Nuggets II : Original Artyfacts From The British Empire And Beyond, 1964 – 1969 qui comporte de nombreux titres que l'on peut qualifier de Freak Beat.

Sur le même sujet