Argot, les mots liés au sexe et à la sexualité

Le français argotique et populaire comprend de nombreux mots et expressions concernant le sexe, les relations sexuelles. Cette petite histoire 100 % fictive en fait foi.
993

Mais prévenons d'emblée les âmes éthérées : les paragraphes qui suivent ne sont pas de ceux qui élèvent l'âme… Ils donnent dans le genre coquin et polisson et auraient mérité naguère un petit carré blanc. Quant à Linda, elle aurait mieux fait d'éviter de tomber amoureuse de Freddy…

Berlingot

Ce fut le samedi suivant leur rencontre que Freddy décida de mettre le petit Jésus dans la crèche de Linda, laquelle en avait ras la carafe de se faire pleurer la madeleine depuis une bonne semaine.

De plus, elle pressentait qu'elle aurait ses ragnagnas le ouiquende suivant, d'où son envie de se faire dès ce soir piquer l'ail dans le gigot

Pour info : au moment de mettre le saucisson dans la brioche , Freddy fut tout surpris de constater que sa jeune donzelle avait déjà perdu son berlingot

Abricot

Dis donc, il est chouette ton petit abricot , lui dit-il, admiratif, tout en retirant son benouze libérant ainsi un service trois pièces qui révéla à Linda ce que sa jeune sœur Maryse savait déjà, à savoir que Freddy était monté comme un âne

– Mazette, lui dit-elle avec une voix enjouée (encore que quelque peu craintive). Ça, c'est ce qu'on appelle une asperge de compétition ! Une biroute de professionnel ! Un popaul olympique ! Et de poursuivre : Ah, mon Freddy ! on peut dire que la nature t'a gâté en t'offrant des rognons pareils ! Quel robinet d'amour !

– J'espère que ça te plaît, lui dit-il en astiquant sa chipolata .

Linda fit oui de la tête et, adepte des tubes de Ray Ventura, se mit à chanter qu'elle aimait "les bananes parce qu'y'a pas d'os dedans !"

Bijoux de famille

Il faut dire que Freddy était flatté du compliment, car il se targuait d'avoir le plus gros concombre galant et les plus belles boulettes de Vénus de la Seine-Saint-Denis.

–Je suis vraiment content qu't'aimes mes prunelles du samedi soir , dit-il à sa belle.

Puis, pour ne pas être en reste, il se mit à vanter le corps de Linda en commençant par les air-bags , les jumeaux frémissants comme disent certains poètes de l'amour. Ah, ces roberts ! ces nénés ! ces nichons ! Quelle belle paire d'amortisseurs tu as, ma Linda !

– Il était intarissable :– Ah, ça, on peut dire qu'il y a du monde au balcon ! Oui, vraiment quelle belle avant-scène !

Ben dis donc, on peut dire qu't'en pinces vraiment pour mes lolos , glissa Linda en se trémoussant du popotin .

– Oui, mais j'aime aussi ton pétard , lui répondit-il. Quel beau derche tu as ! Quel beau baigneur !

– Oh mais c'est que tu es un vrai poète, toi !, lui balança Linda.

Mont de Vénus

Puis, les yeux sur le Mont de Vénus de Mademoiselle, il se mit à évoquer la beauté de son buisson pointu , la douceur de son riant bocage et la qualité de sa fraise dans la mousse

Linda roucoulait de plaisir et, voyant que Freddy avait son petit soldat au garde-à-vous , que sa flèche était hors du carquois ou, si vous préférez, qu'il avait le flageolet à la portière , elle décida de lui faire mousser le créateur :

– Viens, beau brun, qu'elle lui dit, j'vais te scalper le mohican

Polir le chinois

Elle ne doutait pas de lui faire ainsi un cadeau royal, car il lui avait dit pas plus tard qu'hier au troquet qu'il en avait sa claque de faire pleurer le cyclope , de s'astiquer la nouille , de se polir le chinois ou, comme disait son père (qui avait été dans la fonction publique) de s'agacer le sous-préfet devant les films de cul qui passaient en boucle sur son ordinateur…

C'est peu dire que Freddy apprécia que Linda lui taille une plume, et elle le fit gémir si fort qu'elle se demanda même un instant si elle ne lui avait pas déchiré les valseuses !

Mais ne désirant point avaler de l'huile de rein , la belle libéra rapidement le cigare à moustache et se coucha sur le dos en écartant ses gambettes, afin que Freddy puisse prendre l'hostie dans la chapelle…

Le trottoir

La suite fut en tout point satisfaisante, et Linda vécut là l'un des grands moments de sa vie de jeune femme. Mais ce fut le seul qu'elle connut avec son cher et tendre, car Freddy, dès le lendemain, lui annonça, après lui avoir donné deux baffes pour la mettre dans l'ambiance, qu'il maquereautait depuis dix ans…

Et qu'elle allait, dès ce soir, tapiner sur le trottoir…

Autres articles (du même auteur) en lien avec l'argot : " Argot : les noms de fruits et légumes " ; " Argot, noms d'oiseaux et autres animaux " ; Argot, les noms et expressions liés à l'argent .

Sur le même sujet