Dans Shrek 2, Fiona préfère son ogre vert au prince charmant !

Drôle, fin, émouvant... la suite de Shrek signée DreamWorks rallie tous les suffrages et donne une bonne leçon de vie : il faut s'aimer tel que l'on est...
10

Contrairement à ce que voulait son père le roi Harold, la princesse Fiona n’a point épousé le Prince Charmant mais un ogre verdâtre auquel il lui arrivait, à cause d’un effroyable maléfice, de ressembler chaque nuit… Depuis ce choix, Fiona et Shrek vivent heureux dans leur marécage éloigné de la cour… Mais l’horizon s’obscurcit brusquement pour les tourtereaux quand ils acceptent de se rendre au château de «Fort Fort Lointain» pour assister au bal royal donné en leur honneur…

Les images de synthèse

C’est beau l’amour… voilà ce que le spectateur se dit en contemplant Shrek et Fiona durant leur lune de miel… Il se dit aussi que les images de synthèse de la maison DeamWorks font des miracles en rendant des monstres plus touchants que certains acteurs ressemblant à des gravures de mode…

Enfin… des monstres, il faut vraiment que le petit chaperon rouge s’enfuie en hurlant de terreur sitôt que Shrek et sa «belle» lui ouvrent la porte de leur chaumière, pour que le spectateur les imaginent ainsi !

Oscar du long métrage d’animation

Fidèles à la recette qui a fait le succès mondial de Shrek (2001) – 1er film couronné à l’Oscar du long métrage d’animation -, Andrew Adamson et ses associés (Conrad Vernon et Kelly Asbury) font mouche à tout coup en matière d’émotion…

Extrait : Quand Shrek, lassé par l’accueil que ses beaux-parents lui ont réservé, crie à sa femme qu’il est un ogre et que « c’est pas demain la veille que ça va changer ! », Fiona, calmement répond, avant de claquer la porte : «Moi, j’ai bien changé par amour pour toi, essaie de t’en souvenir…»

Le Seigneur des anneaux…

Mais l’autre grande qualité de ce film, c’est l’humour… Car Shrek 2 fait rire ou sourire du début à la fin ! Quand les tourtereaux se rasent ensemble au réveil par exemple. Ou quand ils prennent tous les deux un bain de boue où les flatulences vont bon train…

Cet humour est également présent avec les nombreux clins d’œil en direction des contes de fée ( Cendrillon , Peter Pan , La Petite Sirène …), des feuilletons célèbres ( M.A.S.H ., Rawhide …) et des films archi-connus ( Sept ans de réflexion , Le Seigneur des anneaux , Spider-Man , Mission Impossible …)

Abercrombie & Fitch

Dans le domaine des références, «Far Far Lointain» est également une réussite car les enseignes qui ont pignon sur rue font sourire les accros de la mode : Versarchery , Abercombie & Witch , Aremani Armour

A propos de mode, via un mouvement de cheveux désormais célèbre, le prince charmant évoque L’Oréal «car il était le plus brave et il le valait bien…»

Autre allusion au monde actuel, qui fait sourire : le repas «drive» du roi Harold chez «Arbalète Burger» avec ses «deux Cheese Renaissance sans mayo, un double Dagobert et un Menu Médiéval avec le jouet… »

L’âne et le Chat Potté

Question casting, les auteurs ont eu la bonne idée de faire revenir l’âne et d’inviter une vieille connaissance des contes pour enfants, le chat Potté, un tueur d’ogres qui, après l’avoir combattu, se rangera du côté de Shrek…

Il est vrai que l’ogre est durement attaqué et avait bien raison de craindre l’invitation au château: «Quelque chose me dit que je ne serai pas du tout dans le ton de la salle de billard…»

6000 figurants virtuels

Mais ne blâmons point trop vite le roi Harold et son épouse Liliane : ils n’imaginaient point revoir leur fille sous les traits d’une ogresse unie à un mâle tel que Shrek…

Du reste, le silence qui accueille les tourtereaux à la sortie de leur carrosse devant le château royal est l’un des temps-forts de ce film. Une prouesse technique aussi : on y découvre quelque 6000 figurants virtuels muets de stupeur et d’horreur mêlées…

La Chanson de Jacky

C’est alors qu’aidé par une fée malfaisante, Harold va tenter d’éliminer son gendre au profit du fils de la fée en question, un prince charmant qui fait immédiatement songer à la Chanson de Jacky ( 1966 ) dans laquelle Jacques Brel évoque son désir de ressembler à ce genre de play-boy en étant «une heure, une heure seulement, beau et con à la fois »…

Bref, une sombre machination prend forme qui multipliera les rebondissements en tout genre… Et confirmera le message suivant : il faut savoir rester soi-même pour être heureux en amour !

La voix d'Alain Chabat

Si la 1er mondiale de Shrek 2 eut lieu à Cannes en mai 2004 (cocorico !), ce film n’a pas pris une ride en six ans ! Résultat : ceux qui aiment à passer une agréable soirée familiale devant leur magnétoscope peuvent se le procurer les yeux fermés.

Surtout s'ils aiment la voix du comédien Alain Chabat, alias Shrek en version française...

Sur le même sujet