Will Smith père célibataire idéal dans A la Recherche du Bonheur

Les pères célibataires parfaits avec leur fils, ça existe ! Will Smith avec son petit Jaden, par exemple, dans le film retraçant la vie de Chris Gardner...
10

A la Recherche du Bonheur est un film tiré d’une autobiographie ( The Pursuit of Happyness ) dans laquelle son auteur Chris Gardner avait à cœur de faire passer un message : contrairement à ce que d’aucuns pensent (Bruno, par exemple, l’un des personnages des Particules élémentaires de Michel Houellebecq), un père célibataire peut s’occuper aussi bien – voire mieux! - de son enfant qu’une maman…

Le problème des pères célibataires

Généralement, unanimité sur le sujet, les pères célibataires peinent à s’occuper convenablement de leur(s) rejeton(s). C’est pourquoi, très souvent, ces "papas solo" n’obtiennent pas la garde de leur progéniture en cas de divorce ou de séparation; d’expérience, la justice sait combien l’homme n’est pas spontanément proche de sa progéniture…

Elle sait combien il coûte parfois à un père de lire une histoire à son fils tous les soirs, d’aller assister au gala de danse de sa fille une fois par an, combien les bruits de marmots peuvent crisper les oreilles paternelles, elle connaît l’incapacité du papa à préparer le sac pour le pique-nique, etc.

Michel Houellebecq

Dans son roman Les Particules élémentaires , Michel Houellebecq revient sur ce sujet via le personnage de Bruno qui, après avoir médité sur son propre divorce, conclut : «On reçoit son fils un week-end sur deux, c’est de la saloperie. C’est une entière et complète saloperie. En réalité jamais les hommes ne se sont intéressés à leurs enfants, jamais ils n’ont éprouvé d’amour pour eux.»

Et d’insister : «Une fois qu’on a divorcé, que le cadre familial a été brisé, les relations avec les enfants perdent tout sens. L’enfant, c’est le piège qui s’est refermé, c’est l’ennemi qu’on va devoir continuer à entretenir, et qui va vous survivre.»

Est-à dire que Bruno déteste son enfant ? Que nenni ! «J’aime cet enfant plus que tout. Pourtant je n’ai jamais réussi à accepter son existence.» Des témoignages pareils, d’innombrables pères séparés pourraient en être l’auteur mais, pour différentes raisons, ils préfèrent se taire. Comme se sont tus, avant eux, leurs parents et grands-parents…

Will Smith en Chris Gardner

Ces choses dites, il est néanmoins faux d’écrire que chaque père célibataire réagit comme le Bruno des Particules … Il y a d’innombrables exceptions à cette règle («en vigueur» dans tous les pays) et Chris Gardner – magistralement incarné par Will Smith au cinéma - en est une ! On peut même dire que lui évolue dans la catégorie « père modèle » !

C’est pourquoi l’histoire de sa vie –aussi triste soit-elle dans sa phase descendante (chômage, endettement, départ de Madame, clochardisation…)- n’est jamais totalement désespérée, terrifiante à 100%... Car quelle que soit la galère traversée, cet Afro-américain sait trouver la force d’apporter à son fils la chaleur humaine dont il a besoin…

Un instinct paternel très fort

Il est vrai que Chris tient plus que tout à Christopher ! Il y tient parce que c’est son fils et qu’il l’aime de manière très forte (la preuve: quand sa femme lui annonce qu’elle le quitte, sa réaction est on ne plus nette et il la crie plusieurs fois à Linda (Thandie Newton) : «OK, casse-toi ! Mais Christopher reste avec moi ! Christopher reste avec moi !»)

C’est la seule fois où il hausse le ton dans le film: et Linda ne conteste nullement cette demande…

Mais s’il tient aussi fortement à son "p'tit bonhomme", c’est aussi parce qu’il a passé une jeunesse entière sans jamais voir son père, qu’il a rencontré pour la première fois à l’âge de 28 ans. «J’étais encore gamin, dit-il au début du film, quand je me suis dit : "Plus tard, mes enfants, eux, connaîtront leur père!"»

Jaden Smith alias Karaté Kid

Malgré ses déboires, Chris Gardner a tenu parole et c’est un spectacle merveilleux que de voir le père et le fils faire front commun contre la misère. Ce spectacle est d’autant plus agréable qu’il s’agit des Smith père et fils : Will et Jaden (né en 1998 et vedette du récent remake de The Karaté Kid ).

On se dit alors, les contemplant ensemble dans les rues, le métro, à l’hôtel ou à la garderie que nombre d’enfants bien au chaud dans leur maison confortable donneraient cher pour avoir un papa aussi présent que Chris Gardner…

La maman qui manque

Toutefois, ces liens exceptionnels tissés entre le père et son fils, cette complicité profonde ne doivent pas faire oublier qu’il manque -tout de même !- un élément essentiel, un élément dont un enfant ne peut se passer pour vivre une jeunesse équilibrée affectivement : une maman, bien sûr !

D'où l'intérêt de réussir son mariage pour que tous les petits Christopher du monde puissent avoir et leur papa et leur maman ensemble...

Sur le même sujet