5 voyages fabuleux pour voir la flore la plus incroyable du monde

Découvrir les plantes les plus extraordinaires de notre planète, dans des paysages époustouflants... voici les meilleures destinations de nature et de rêve.
18

Pour qui a une sensibilité à la botanique, à l'écologie et à la nature en général, découvrir la végétation la plus insolite du monde c'est entrer dans des univers incroyables et déroutants, le plus souvent hors du temps également. Les destinations que nous proposons ne sont pas arbitraires. Elles s'appuient sur des connaissances botaniques, géographiques et écologiques réelles. Mais, nécessairement, le choix reste subjectif. L'amateur de lichens, par exemple, n'y trouve ainsi pas son compte !

Par respect pour ce fabuleux héritage, les voyageurs passionnés doivent s'assurer que leur séjour dans ces lieux rares et irremplaçables se fasse exclusivement dans le cadre d'un écotourisme durable et responsable.

L'Archipel de Socotra, palme d'or de l'incroyable

Classées au Patrimoine Mondiale de l'Unesco, les îles yéménites de Socotra, en mer d'Oman, récèlent des trésors vivants : faune et flore sont extrêmement riches. 37% des espèces végétales terrestres présentes n’existent nulle part ailleurs, soit 307 espèces sur les 825 recensées, un endémisme parmi les plus importants au monde. L'île pricipale Socotra (140 km de long et 40 km de large) a une biodiversité exceptionnelle.

Paysage minéral, terre ocre... montagnes, falaises et plateaux se dévoilent sous une chaleur humide ou sèche suivant l'altitude. Y poussent des espèces aussi emblématiques que Dendrosicyos socotrana (seule espèce de la famille des concombres qui soit arborescente), Adenium obesum subsp. socotranum (à l'obésité bien nommée !) Dorstenia gigas ( époustouflante Moraceae pachycaule), Euphorbia arbuscula (euphorbe aux allures de pin parasol !), et une espèce particulière de dragonnier: Dracaena cinnabari.

La Colombie des Palmiers Ceroxylon

Ce pays, aux richesses naturelles fabuleuses, est perçu en août 2011 par son Président Juan Manuel Santos comme la future destination n°1 mondial de l'écotourisme. L'UNESCO déclare dans le même temps que "la région du café" appartiendrait dorénavant au patrimoine mondial. Quoi de surprenant vue la fabuleuse diversité de paysages, écosytèmes et végétaux de ce territoire équatorial et tropical d'Amérique latine.

Totalement emblématique du pays et véritablement spectaculaire, Ceroxylon quindiuense est l'arbre des records. Hauteur exceptionnelle de 60m, voire plus, pour un stipe (tronc) de seulement 40cm de diamètre, le palmier à cire est le plus grand palmier du monde et du même coup la plus haute plante non ramifiée (la plus haute Monocotylédone) au monde ! Sa distribution est comprise entre 2000 et 2700m d'altitude, dans des paysages époustouflants.

Tenerife, destination facile au pays des dragons

L île canarienne (Espagne) de Ténérife dominée par El Pico del Teide, volcan majestueux qui culmine à 3718m au bord d'une vaste caldeira, est très touristique. La laurisylve du massif d'Anaga, au nord mérite seule un voyage par sa rareté à l'échelle planétaire, tout autant que pins des Canaries, euphorbes cactoïdes ou orchidées Himantoglossum metlesicsianum . Mais le spectacle est total avec Dracaena draco , monocotylédone fantastique sortie tout droit de la préhistoire . Capable de vivre plusieurs milliers d'années, c'est un spectacle dont on ne se lasse pas. Les plus spectaculaires sont à Icod de Los Vinos ou La Orotava, mais il en existe de nombreux pieds cultivés dans divers jardins et parcs.

Amateurs de nature sauvage, c'est au Maroc près de Agadir que l'on peut découvrir une petite population de Dracaena draco ssp. ajgal , très retirée dans le Haut-Atlas.

Madagascar, la Grande île aux baobabs

Six des espèces mondiales de baobabs sont malgaches. Les images de ces géants énigmatiques et majestueux font le tour du monde, mais rien ne vaut le spectacle in situ qu'offrent ces bien étranges plantes. Beaucoup d'études sont menées autour de ces arbres exceptionnels , relativement à la fragilité des populations présentes dans une vingtaine d’aires protégées, de la partie occidentale de l’extrême Nord à l’extrême Sud du pays. Adansonia suarezenris et Adansonia perrieri ne se trouvent que dans la partie nord de la Grande Ile avec seulement 200 individus recensés. Problèmes d'exploitation par les hommes et modifications du climat ne laissent guère présager d'un avenir favorable pour eux.

La flore malgache, foisonnante de trésors et d'espèces endémiques, râvi tous les botanistes, même amateurs !

Le Chili au désert fleuri

Le Parc Llanos de Challe, aux portes du désert d'Atacama à 600 km de Santiago, est considéré comme l'endroit le plus aride du monde. Il se transforme certaines années en époustouflant désert fleuri. Avec plus de 200 espèces endémiques recensées, dont 14 en voie d'extinction (comme l'emblématique Griffe du Lion Leontochir ovallei , aux grosses fleurs rouges) , ce lieu conserve encore certains mystères quand au fonctionnement du processus d'explosion florale, même si le rôle de El Nino (phénomène climatique balayant les côtes Pacifique tous les 6 à 7 ans) y est prédominant. 2011 fut une année exceptionnelle, à ce titre (source © 2011 AFP): flancs de montagne et désert couverts d'impressionnants tapis de fleurs à perte de vue, blancs de loin, puis jaunes, puis bleus, rouges, oranges, au fur et à mesure que l'on s'approche. Grandiose!

D'autres idées de destinations botaniques

  • Fynbos, veld et désert du sud-est africain, le pays des plantes cailloux : pour voir Lithops, Fenestraria et Conophytum , les milieux représentant au mieux leurs écosystèmes caractéristiques se situent de la Province du Cap (en Afrique du Sud) jusqu’au désert du Kalahari (vers le Botswana) et le Namaqualand (vers la Namibie) ou le Transvaal.
  • Entre Arizona et Mexique, le désert de Sonora, territoire des cierges géants : Carnegiea gigantea ( Cereus giganteus ), cactus saguaro, atteint jusqu'à 15m de haut et vit 120 à 150 ans dans des paysages incroyables.
  • Quant à la Californie voisine, c'est la terre des plus grands arbres du monde, avec Séquia sempervirens (et le célèbre "Hyperion" de 115,55 m), et Sequoiadendron giganteum dont plusieurs spécimens dépassent les 100m de haut. Rendez-vous en Tasmanie aussi avec les Eucalyptus géants.
  • Pour une initiation aux voyages botaniques de l'extraordinaire, vous pouvez aussi lire les articles suivants :
Arbres de tous les records, nains ou géants, minces ou gros

Arbres de tous les records, les plus vieux, les presque éternels

Arbres de tous les records, force et suprématie du végétal

Sur le même sujet