user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Jardin facile et solutions simples pour qui n'aime pas jardiner

10 outils à main pour tailler et entretenir mes haies et mes arbres

Pour la taille, l'entretien et la plantation des arbres, arbustes et haies il y a quelques outils indispensables ou utiles . Mais choisissez la qualité !

Dans notre article général sur les outils et machines-outils de jardin (10 outils et machines indispensables ou utiles pour créer et entretenir un jardin), nous avons apporté nos recommandations et conseils pour faire les bons choix. Le présent article est un complément qui liste les outils utiles pour travailler avec les plantes ligneuses isolées, en bosquets, ou dans les haies et brise-vents.

Le louchet : 

sorte de bêche à haute lame, le louchet est indispensable pour les plantations d’arbustes de haie et d’arbres, surtout si la terre est meuble. Mieux qu’une bêche plate, il permet de réaliser des trous parfaits pour planter des baliveaux, par exemple. 

La tarière : 

si vous avez beaucoup d'arbres à planter, la tarrière peut vous êtes très utile si le terrain n'est pas caillouteux. Peut-être vaut-il mieux en louer une. Il en existe aussi à moteur, à louer, mais attention... outil dangereux à n'utiliser qu'à deux.

La pioche (ou la pioche de cantonnier) : 

c’est un outil de force qui reste la seule solution manuelle pour défoncer un sot très compact, dur ou caillouteux. En la choisissant avec un côté plat et un côté pic, on fait énormément de travail avec ! 

La pioche coupe-racine : 

assez différente de la précédente, puisqu’elle comporte un côté plat et un côté tranchant, elle est très utile pour creuser un trou de plantation dans un sol envahit de racine, ou supprimer une petite souche par exemple.

La serfouette : 

un bon outil pour ameublir la terre au pied des arbustes et arbres, et supprimer quelques « mauvaises herbes » éventuelles. Elle peut être complétée par une binette. 

La cisaille à haie : 

même si vous avez un taille-haie électrique, une bonne cisaille à main reste indispensable pour travailler dans les lieux difficiles, réaliser des topiaires, intervenir ponctuellement dans une haie, etc.   

Le sécateur : 

c’est un incontournable, et il peut s’accompagner d’un autre bon outil, le sécateur de force à longs manches, qui permet de couper des branches de 2 à 5 cm de diamètre. 

La scie d’élagage à manche télescopique : 

c’est une nécessité pour nettoyer les arbres, avec une préférence pour celle équipée d’un couteau coupe-écorce qui évite l’arrachage de l’écorce en fin de sciage, et pour celle avec une extrémité recourbée qui empêche à la lame de sortir du sillon. 

Le sécateur-échenilloir sur manche télescopique : 

autre outil indispensable pour couper des petites branches depuis le sol, et bien sûr pour atteindre les nids de chenilles processionnaires dont il faut absolument se débarrasser (en hiver, ou à la nuit tombante, quand les chenilles sont dedans !) en les brûlant. 

La serpe ou la serpette : 

ces outils sont toujours un plus pour travailler à hauteur d’homme, tailler un piquet…

----------

Voir aussi 

Les 10 outils pour travailler et entretenir mon POTAGER

Les 10 outils pour m’occuper de mon VERGER

Les 10 outils pour entretenir mes ESPACES HERBEUX, PELOUSES & GAZONS 

Les 10 outils pour entretenir mes MASSIFS & ALLEES

Les 10 outils pour jardiner sur ma TERRASSE ou mon BALCON

Les 6 machines-outils pour un grand jardin

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!