user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Jardin facile et solutions simples pour qui n'aime pas jardiner

10 outils à main utiles pour travailler et entretenir mon potager

Il faut peu d'outils manuels bien choisis pour réaliser tous les travaux du potager. Petit récapitualtif pour n'acheter que l'essentiel et l'utile, de qualité.

Dans notre article général sur les outils et machines-outils de jardin (10 outils et machines indispensables ou utiles pour créer et entretenir un jardin), nous avons apporté nos recommandations et conseils pour faire les bons choix. Le présent article est un complément qui liste les outils utiles pour le potager, et leur fonction. 

La fourche à bêcher 4 dents : 

pour travailler la terre, la retourner et y enfouir du fumier ; c’est l’outil le plus utilisé par les jardiniers qui font leur potager et leurs massifs de fleurs, l’outil du labour manuel par excellence. 

La bêche plate : 

c’est l’autre outil très utile pour retourner un sol, surtout si celui-ci est meuble. Elle permet en même temps de déposer la terre sur le côté ou sur un rang précédent. 

Le croc à 4 dents : 

avant plantation, il est parfait pour remonter à la surface les éventuels cailloux, racines et touffes d’herbes enfouies au labour, ou pour mélanger du fumier ou du compost à la terre. Pour faire le même travail, mais entre des rangs de légumes qui restent en place, le croc à deux dents (croc de Paris ou croc de Lorraine) est idéal. 

Le râteau à dents courbes (14 dents) : 

indispensable pour ramasser les déchets et cailloux, mais aussi pour briser les mottes et égaliser (même si les dents droites sont préférables à ce dernier usage). 

Le butteur rayonneur : 

l’outil nécessaire si l’on a de grandes longueurs de légumes à planter puis à butter, mais le plantoir conique et le cordeau sont toujours des outils utiles pour mettre en terre tous vos petits plants. 

La houe : 

bien que souvent délaissée, elle reste un outil parfait quand la terre se tasse et que l’on souhaite la travailler, ou pour les parties plus dures du jardin. Si vous choisissez un modèle assez fin et léger, elle devient multi-usage, très pratique, et pas qu’au potager ! 

La fourche à 4 dents : 

un bon outil pour rassembler puis transporter des fanes, des branchages et feuillages, pour réaliser un paillage… 

La ratissoire ou la binette : 

à chacun sa préférence, car si la binette droite (à lame verticale inclinée) a ses inconditionnels, les jardiniers professionnels préfèrent majoritairement la ratissoire oscillante qui permet de travailler autant en poussant qu’en tirant avec des angles d’attaque parfaite, ce qui limite la fatigue. 

La brouette de jardin 1 roue : 

elle est toujours aussi utile, bien que l’apparition des baquets souples à poignées (qui se portent comme des paniers) permet utilement de remplacer la brouette en bien des occasions, et la remplace totalement dans un petit jardin. Ils sont si souples et si légers qu’ils deviennent vite indispensables pour (presque) tout transporter. 

L’arrosoir : 

indétrônable, même par les meilleurs systèmes d’arrosage automatique, puisqu’avec lui on apporte juste la dose d’eau nécessaire au bon endroit et au bon moment… l’anti-gaspi pour tout une partie du jardin.

---------- 

Voir aussi 

Les 10 outils pour m’occuper de mon VERGER

Les 10 outils pour tailler et entretenir mes HAIES & ARBRES

Les 10 outils pour entretenir mes ESPACES HERBEUX, PELOUSES & GAZONS

Les 10 outils pour entretenir mes MASSIFS & ALLEES

Les 10 outils pour jardiner sur ma TERRASSE ou mon BALCON

Les 6 machines-outils pour un grand jardin

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!