user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Chauffage au bois, comprendre pour bien choisir, ce qu'il faut savoir

Chauffage, maison BBC, RT2012... des explications utiles

Comprendre simplement la Réglementation Thermique permet de faire les bons choix d'équipements de chauffage. Qu'est-ce que la RT2012, un BBC, un BEPOS ?

Au fil des catalogues de fabricants et installateurs de systèmes de chauffage, on voit régulièrement apparaître des informations du type « adapté aux maisons BBC » ou « conforme à la RT2012 ». Derrière ce langage, que doit-on comprendre ? 

Histoire de langage… pourquoi faire simple quand on peut faire complexe ? 

Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2013 (pour le secteur résidentiel), la RT2012 est la Réglementation Thermique qui autorise ou non la construction (d’un point de vue thermique) d’un bâtiment neuf, qu’il soit destiné à l’habitation ou au tertiaire. La connaissance et la maîtrise de ce qu’implique cette réglementation pour votre future maison ne sont pas vraiment de votre domaine et relèvent de compétences de spécialistes. En effet, l’étude réglementaire thermique 2012 ne peut se réaliser qu’avec un logiciel spécifique, utilisant des formules normées, alimenté par les données propres à votre nouvel habitat fournies par un bureau d’études thermiques. 

La RT2012 correspond globalement aux exigences de l’ancien label BBC (label inclus dans la réglementation thermique 2005 pour les constructions neuves d’alors), ce qui lève partiellement le voile de l’ambiguïté des langages. Ceci étant, il est très complexe, pour ne pas dire purement impossible, pour tout un chacun de s’y retrouver entre maison passive, maison BBC (bâtiment basse consommation), maison RT2012, maison à énergie positive, bâtiment HQE (haute qualité environnementale) et bientôt d’autres vocabulaires dont maison RT2020  (un label à venir, encore plus performant, dont les caractéristiques existent déjà sous la forme de maison à énergie positive), maison BEPOS...

Maison BBC et maison RT2012 

L’appellation BBC (Bâtiment Basse Consommation), et donc la possibilité d’avoir une maison ainsi labellisée, est apparue dans la RT2005 pour les constructions neuves. Elle désignait le niveau de performance le plus élevé du label HPE (Haute Performance Énergétique) adossé à cette réglementation thermique de l’époque et ne pouvait être attribuée qu’aux seuls bâtiments respectant le seuil maximum de consommation de 50 kWh/m2/an ; consommation toutefois pondérée en fonction des zones climatiques et de l’altitude du terrain de la maison. Pour atteindre ce niveau élevé de performance, il faut en particulier une étanchéité à l’air efficace, une isolation thermique élevée et le recours aux énergies renouvelables (dont le bois fait partie) ce qui, pour l’époque, était une réelle performance et une vraie nouveauté en termes d’engagements. Mais un engagement volontaire précurseur d’une norme à venir ! 

Le label BBC n’est donc disponible que pour les maisons construites avant fin 2012. Ainsi, quand un constructeur ou un installateur de système de chauffage précise que tels ou tels appareil ou installation sont compatibles maison BBC, il ne s’adresse légalement qu’à ce seul habitat. Puisque la RT2012 a remplacé la RT2005, le label BBC a disparu. Mais la RT2012 se situe dans la lignée du label BBC, à très peu de variantes près, et rend obligatoire pour toute construction neuve ce qui était de l’ordre de l’engagement volontaire en 2005, à savoir une consommation de 50 kWh/m²/an.

Maison RT2012, affaire de pros !  

Vous pouvez passer ce paragraphe s'il vous parait complexe :-)

Comme c’était le cas pour pouvoir obtenir le label BBC, seule l’étude thermique faite par un professionnel permet de valider le fait de répondre aux exigences RT2012. Ces exigences se distinguent en 3 exigences de coefficients et 5 exigences de moyens. 

  1. Le coefficient Bbio (remplace et complète le Ubat de la RT2005) est affaire d’architectes de votre maison. Il prend en compte des caractéristiques relatives à la compacité, les orientations, les surfaces et le traitement des vitrages, l’isolation... 
  2. La Consommation en Énergie Primaire (Cep), coefficient exprimé en kWh d’énergie primaire/(m²SHON/an), s’intéresse à la transformation entre l’énergie primaire (énergie produite par les centrales) et l’énergie finale (celle facturée à votre compteur). 
  3. La température intérieure de confort (tic) représente la température maximale de la maison lors de la journée la plus chaude et est comparée à une valeur de référence. 

Quant aux exigences de moyens de la RT2012, elles concernent : 

  1. une surface minimum de vitrage de 1/6 de la SHAB (surface habitable), 
  2. une étanchéité obligatoirement testée (perméabilité à l’air inférieure à 0,6 m3/ [h.m²]), 
  3. un compteur d’énergie individuel obligatoire dans chaque bâtiment et chaque logement, 
  4. un traitement approprié des ponts thermiques, 
  5. la présence d’un système dit à « énergie renouvelable ». 

C’est à ce niveau que le chauffage au bois trouve sa place (mais il peut s’agir aussi de panneaux solaires thermiques, de pompe à chaleur, de panneaux photovoltaïques...).



Que doit-on retenir actuellement de tous ces éléments ? 

Pour résumer de manière plus simple la R2012, disons que celle-ci vise clairement à faire respecter dans l’habitat trois exigences relatives à la performance du bâtiment : 

  1. une efficacité énergétique correspondant aux besoins bioclimatiques du bâti 
  2. une consommation énergétique du bâtiment modulée en fonction de différents critères 
  3. un confort estival grâce à des techniques de rafraîchissement 

La filière de la construction des maisons et logements dont celle des concepteurs, fabricants et installateurs de système de chauffage, relève ce nouveau défi (qui consiste globalement en une généralisation des maisons BBC de 2005-2012), d’où sans cesse de nombreuses évolutions et nouveautés dans lesquelles il est facile de se perdre. 

L’époque où l’on pouvait construire soi-même sa maison est définitivement révolue (sauf maisons en kit, sous contrôle) du fait de l’extrême complexité de la réglementation pour les non-initiés. De même, choisir son chauffage aujourd’hui nécessite d’être très bien conseillé par de vrais spécialistes, et l’installation ne doit être faite que par des professionnels régulièrement formés à ces évolutions de normes et réglementations, veillez-y dans vos choix ! régulièrement formés à ces évolutions de normes et réglementations, veillez-y dans vos choix !

Notre conseil pour un achat durable et performant :

Quant à devoir choisir aujourd’hui un appareil, un système et une installation de chauffage, répondant tous aux exigences de la RT2012, autant devancer cette dernière en vous intéressant à des équipements et systèmes encore plus performants (normes pour les « Bâtiments à Énergie POSitive » [BEPOS], référence de la prochaine réglementation 2020 qui sera alors applicable pour toutes les constructions neuves). Ce conseil vaut pour une installation conséquente et durable, et vous permettra d'apporter une certaine plus value à votre maison si vous projetez de la vendre ou de la louer dans quelques années.

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!