user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Chauffage au bois, comprendre pour bien choisir, ce qu'il faut savoir

Granulés de bois, pellets : en vrac ou en sac, pour bien se chauffer

Combustible plutôt naturel et écologique, le granulé de bois compressé permet un chauffage d'appoint ou principal efficace, presque sans contraintes et compétitif

Granulés pour les Français, pellets (« pastilles ») pour les Anglais, qu’importent les termes puisqu’ils désignent cet ingénieux petit bâtonnet cylindrique de combustible juste compacté, utilisé pour le chauffage : des petits condensés d’énergie issus de la biomasse. Provenant majoritairement des résidus de scieries comme les sciures et les copeaux, mais aussi des petits bois de la sylviculture, leur succès est phénoménal : plus de 15 millions de tonnes actuellement en Europe. 

Un des meilleurs compromis en matière de chauffage écologique ? 

Personne ne conteste que l’utilisation des bûches et des plaquettes de bois ou bois déchiqueté , reste le moyen le plus économique de se chauffer là où le bois est abondant et utilisable à cet effet. Très adapté au milieu rural où les contraintes d’usage sont bien moins lourdes qu’en zone urbanisée, les appareils au bois-bûche obligent à de lourds maniements, stockages et chargements. L’arrivée du granulé de bois sur le marché des combustibles dans les années 1990 a donc apporté une véritable réponse à tous ceux qui s’engagent vers les énergies renouvelables et les économies d’énergie et qui ne peuvent pas s’alimenter localement en plaquettes de bois. Les granulés sont d’un coût plus élevé que la bûche et que le bois déchiqueté. Leur fabrication même, ainsi que leur conditionnement quand ils sont acquis en sacs, ou leur stockage quand il faut un silo pour conserver le vrac chez soi, consomment plus d’énergie que celle d’une bûche. 

Tout cela se relativise pour l’instant par les faits que : 

  • le granulé valorise des déchets de bois qui existeraient de toute manière 
  • le granulé rend le combustible bois accessible là où la bûche ne peut de toute façon pas être utilisée pour des raisons techniques ou logistiques. 

Il reste à espérer que les granulés, victimes de leur succès,  ne se fassent pas demain à partir de sciure importée (faute d'en disposer suffisamment chez nous), ou à partir de bois pouvant être utilisés à d'autres usages, ce qui enlèverait pas mal d'intérêt pour ce combustible. 

Le bilan environnemental des granulés est bien meilleur que celui du charbon, du pétrole et du gaz. Très performants aux niveaux calorifiques, ils permettent un chauffage économiquement compétitif sur du long terme, car les variations des cours du pétrole qui peuvent rendre intéressant le fioul à certains moments n’excluent nullement des factures d’approvisionnement élevées à d’autres périodes. 

Facilité de maniement (notamment avec les silos et réservoirs à granulés), propreté et simplicité d’usage rendent ce bois intéressant comme combustible, avec un pouvoir calorifique et une certaine constance de qualité appréciables. 


Adopter le granulé comme combustible... comment faire le bon choix ?

L’usage du granulé de bois est d’une haute pertinence 

Toujours sur le plan écologique, le bois prend vraiment tout son sens, si vous êtes dans une région propice à sa production : faire circuler les bois et sciures puis les granulés sur des centaines de kilomètres par camion constitue une aberration écologique, et augmente pour vous la facture. 

Le granulé acheté en vrac est plus économique et convient si vous disposez d’un silo de stockage (pour une alimentation automatique de la chaudière, ou une alimentation manuelle du réservoir de votre poêle), sous réserve que le silo soit facilement accessible pour la livraison ! Par silo, entendez un lieu/réservoir très sec et bien aéré. Le granulé est ici utilisé comme combustible pour un chauffage principal de l’habitat. 

Les pellets en sacs s’utilisent plutôt pour un chauffage d’appoint ou de plaisir, mais même dans ces cas, il est préférable, autant que possible, d’acheter par palettes pour réduire la facture de chauffage. Les poêles à réservoir limitent les chargements tous les 1 à 8 jours selon modèles. 

Certains modèles de poêles à granulés apportent une grande sérénité d’usage au quotidien grâce à des options/technologies de pointe qui facilitent énormément la vie. Programmables, pilotés électroniquement, pilotés et contrôlés à distance via le Smartphone ou l’ordinateur… ces atouts peuvent être importants, voire déterminants dans le choix de votre équipement de chauffage, surtout si celui-ci est principal.

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!