user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Voyage et évasion, ici et là-bas... l'insolite et le pratique

Panorama d'exception vers Cucugnan et Queribus, entre P.O. et Aude

Les vues qui se dévoilent depuis les hauteurs sud des Corbières sont vraiment exceptionnelles : Roussillon, Canigou, Fenouillèdes... grand spectacle et très beaux sites.

Depuis l’axe Perpignan Foix (la D117), à seulement 45 km de la mer Méditerranée ou de la préfecture des Pyrénées Orientales, la commune de Maury est surplombée par le magistral et unique château de Quéribus perché au ras du précipice des falaises calcaires. En rejoignant ces sites vous serez dans le top 20 des plus beaux paysages du Roussillon

Voici  nos suggestions pour en profiter pleinement, grâce à notre carte détaillée, ci-après. 

Dans Maury, prendre la D19 direction Cucugnan. La route sillonne me vignoble en s’élevant rapidement. La vue se dégage très vite sur l’impressionnant synclinal qui sépare la Fenouillèdes des Corbières. Arrivé à la crête, la vue est magistrale. 


Pour en profiter encore plus, immédiatement au col, tourner à droite en direction du château de Quéribus. Au bout, garez-vous en haut du parking afin de pousruivre à pied sur quelques dizaines de mètres et de découvrir un magnifique panorama en direction de Cucugnan, des Corbières et d’un autre célèbre château, celui de Peyrepertuse (photo ci-dessous).

 

L’accès au château de Quéribus est payant (sauf lors des journées du patrimoine), mais le spectacle en vaut vraiment la peine, autant pour le château lui-même, vraiment des plus singuliers, que pour sa position au bord du précipice et pour le point de vue synoptique exceptionnel. 

De là le panorama sur la chaine et le massif de la Fenouillèdes est exceptionnel et permet de comprendre la notion de synclinal géologique. En effet, le sillon profond qui sépare Fenouillèdes et Corbières et dans lequel passe la route Perpignan-Foix est un effondrement en même temps qu’un plissement (lié à la surrection de la chaîne des Pyrénées) de tout le vaste massif calcaire originel. Fenouillèdes et Corbières sont en réalité le même massif avec exactement les mêmes matériaux géologiques. 

En redescendant de Quéribus, profitez-en pour aller à Cucugnan et monter jusqu’au moulin pour finir la découverte paysagère, et voir encore Quéribus depuis le village. 

                 

Si vous souhaitez revenir sur Maury et la D117, n’hésitez pas à faire le crochet par le défilé / les gorges de Galamus, via la D14 (Soulatge puis Cubières-sur-Sinoble). Ci-dessous, Quéribus vu au loin depuis Peyrepertuse.

Avertissement : Ces grands panoramas ne se dévoilent réellement que par temps très clair. Inutile d’y aller en plein après-midi un jour d’été, vous ne verrez pas grand-chose. La forte évaporation liée à l’ensoleillement intense diminue très fortement la portée visuelle et en dégrade la qualité. Nous vous recommandons de découvrir ce paysage de fin septembre à fin mai, plutôt le matin, ou seulement après une bonne pluie, tôt le matin en été. 

Cliquez sur le lien suivant pour découvrir les 19 autres sites du Top 20 des plus beaux paysages du Roussillon dans les Pyrénées Orientales.

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!