user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Potager, verger, haies, massifs, arbres, comment faire un beau jardin

Pervenches… joli feuillage, belles fleurs, superbes couvre-sols

Grande pervenche, petite pervenche, voilà des plantes tapissantes robustes idéales pour de nombreux jardins, généreuses et à l'aspect très naturel.

Naturelle en France, la pervenche (Vinca minor) est souvent assez discrète, mais forme de beaux tapis dans les sous-bois de charmes, de chênes ou de hêtres. Les variétés horticoles (de Vinca minor et Vinca Major) sont tout à fait appréciables pour leurs qualités esthétiques de feuilles et de fleurs. Tapissantes, elles sont à classer aux côtés des meilleures plantes fixatrices de talus. Nous classons même la grande pervenche parmi les 10 meilleurs plantes couvre-sol pour qui n’aime pas jardiner !

Mais regardez bien la fleur… sa forme ne vous rappelle-t-elle pas une autre fleur très connue, celle d’un arbuste plutôt méditerranéen ? Mais, mais si… le laurier rose ! Eh oui… les pervenches et les superbes lauriers roses sont de la même famille botanique : les Apocynacées. Il est vrai que cette dernière est très cosmopolite et diversifiée.

La petite pervenche, un petit air très naturel, à mi-ombre

On dit souvent d’elle qu’elle aime les sols calcaires. Mais elle apprécie en fait tous les sols même acides dès lors qu’ils sont un peu humifères. Il lui faut de la lumière et un sol frais durant l’hiver et le printemps, raison pour laquelle un sous bois d’arbres ou arbustes à feuilles caduques convient parfaitement. L’été elle profite de l’ombrage qui protège son feuillage des brûlures du soleil. C’est donc une plante parfaite pour créer un massif à l’ombre. Il est alors préférable de choisir des variétés lumineuses comme Vinca minor « Alba » la petite pervenche à fleurs blanches, ou encore « Illumination » dont le feuillage persistant est éclaboussé jaune vert qui fait merveille sous les ombrages. On obtient très vite un très beau tapis dense qui se couvre de petites fleurs violet-bleu en avril mai. Très résistantes au froid, ces variétés conviennent également parfaitement pour une exposition plein nord contre un mur ou dans un jardin.

Si la luminosité est bonne, dans une exposition mi-ombre par exemple, la petite pervenche pourpre (Vinca minor 'Atropurpurea') offre un spectacle étonnant. Il existe aussi d’autres couleurs plus violacées, plus roses ou au contraire plus bleutées, comme la très lumineuse « Grüner Teppich » dont le feuillage vert tendre apporte aussi de la gaité. Si vous aimez les feuillages panachés, Vinca minor « Argenteovariegata » va vous ravir.

La petite pervenche peut aussi s’associer magnifiquement avec des touffes de Carex, d’Astilbes ou se mélanger en couvre-sol avec les nombreuses variétés de lierres.

La grande pervenche… presque increvable et très généreuse

Contrairement à sa cousine, Vinca major supporte à peu près toutes les situations, y compris très ensoleillées. En effet, même par forte sécheresse, si le feuillage « brûle » une année, ou se sèche un peu en été, aux premières pluies tout repart de plus belle. La grande pervenche convient donc très bien même pour un jardin en sol pauvre et caillouteux. Un atout de taille notamment pour couvrir des secteurs pentus, des talus et reliefs accidentés.

Généreuse, elle l’est sans nul doute et couvre très vite d’importantes surfaces… presque envahissante même si l’on n’y prête pas attention, tant elle est vigoureuse. En plante couvre-sol elle développe des stratégies redoutables. Il est par conséquent déconseillé de l’associer à des plantes basses qu’elle risque d’étouffer. On la cultive donc seule ou associée à des arbustes vigoureux de 1 m et plus, dans lesquels elle arrive même à grimper un peu.

La grande pervenche est vraiment la plante parfaite pour habiller un coin de jardin sans intérêt. Une fois ou deux par an il peut être utile de délimiter la zone dans laquelle on souhaite la cantonner en coupant tous les stolons qui courent à la surface du sol au-delà de cette limite.

Floraison peut-être moins abondante que la petite pervenche, mais tout de même généreuse surtout au soleil, et plusieurs fois renouvelée au cours de l’année. Les deux plus belles variétés sont à notre avis, Vinca major « Alba » dont les fleurs blanc pure se détachent à merveille sur un feuillage vert sombre, et Vinca major « Variegata » au splendide feuillage lavé de blanc crème, de gris et de vert en différentes nuances. Très lumineux, il met en valeur les superbes grandes fleurs d’un très beau bleu… pervenche !

Remarque : les nombreux stolons, pour les deux espèces et toutes les variétés, produisent des racines de part en part. En soulevant ces stolons, on repère facilement les zones enracinées. Il suffit de prélever ces parties racinées avec un peu de terre et de les repiquer pour obtenir très facilement de nouveaux pieds. Quand on vous dit que c’est une plante facile !

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!