user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Publié dans : Voyage et évasion, ici et là-bas... l'insolite et le pratique

Point de vue exceptionnel, les orgues et le Roussillon à Ille-sur-Têt

Panorama grandiose et insolite que celui des formations géologiques étonnantes qui marque le paysage ! En Pyrénées orientales, voici une vue panoramique à découvrir.

Les vues qui se dévoilent au dessus de la Têt en direction de Sournia sont dans le top 20 des plus beaux paysages du Roussillon. Voici  nos suggestions pour en profiter pleinement, grâce à notre carte détaillée, ci-après. 

En passant la Têt à Ille-sur-Têt, la D2 qui mène vers Sournia permet, 500 m plus loin, d’accéder au site des Orgues. Mais en poursuivant la D2 sur votre gauche sur 1km, à l’intersection avec la D21, un splendide point de vue vous dévoile non seulement le site des orgues par le haut, mais surtout des orgues de toute beauté en direction du Canigou. Magnifique ! 

Les formations géologiques remarquables du lieu sont en réalité visibles en divers endroits le long de la Têt, entre Millas et Prades, et même ailleurs dans le département., comme ci-dessous à Sainte-Colombe-la-Commanderie près de Thuir.

Il s’agit de « mauvaise terre », les bad-lands, qui s’érodent selon le principe des cheminées de fée. Sous l’action de pluies violentes qui s’abattent brutalement sur ces terres provoquent des ruissèlements intenses qui emportent une partie des matériaux trop tendre pour résister à la puissance hydraulique. Érosion très rapide qui laisse de part et d'autre des versants verticaux, une fois ces parois établies, l’érosion n’a que peu d’effet sur elles : leur verticalité les protège de l'impact des gouttes et du ruissellement. 

L'érosion se poursuit donc vers le bas, jusqu’à ce qu’une pluie torrentielle finisse un jour par saper la base d’une cheminée qui s'effondre alors par tranches successives facilitées par les fentes verticales dues aux fortes sécheresses estivales. Ici, dans ce secteur, l’érosion qui forme ces spectaculaires paysages est ultra rapide à l’échelle géologique : seulement quelques centaines à quelques milliers d’années suffisent à éroder ces roches sédimentaires qui n’ont-elles-mêmes que 4 à 5 millions d’années. Les incendies, le pâturage, les déboisements… ont accélérer le processus en supprimant la couche de végétation protectrice qui aurait ralenti considérablement le phénomène.



Avertissement : Ce grand panorama ne se dévoile réellement que par temps très clair. Inutile d’y aller en plein après-midi un jour d’été, vous ne verrez pas grand-chose. La forte évaporation liée à l’ensoleillement intense diminue très fortement la portée visuelle et en dégrade la qualité. Nous vous recommandons de découvrir ce paysage de fin septembre à fin mai, plutôt le matin, ou seulement après une bonne pluie, tôt le matin en été.

Cliquez sur le lien suivant pour découvrir les 19 autres sites du Top 20 des plus beaux paysages du Roussillon dans les Pyrénées Orientales.

À propos de l'auteur

user_images/ma-photo-pour-scribium.jpg

JEAN-LUC MERCIER

Forestier, écologue, botaniste, conseiller en aménagement du territoire, paysagisme, écotourisme solidaire. Enseignement supérieur et journalisme maison, art et jardin.
  • 589

    Articles
  • 28

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!