Arbres et arbustes en régions neigeuses et froides à hivers longs

Quel arbre ou arbuste peut supporter chaque année un hiver long, glacé et neigeux ? Le choix est suffisant pour créer un beau jardin : petite sélection.
1K

Quelle espèce planter lorsque le climat est rigoureux et impose des conditions difficiles ?

Envie d’arbres et arbustes au jardin sans se tromper ? Voici quelques éléments à prendre en compte pour réaliser votre choix.

Contraintes de milieu et vie végétale

Si la résistance au gel est importante à prendre en compte, la capacité à supporter les enneigements est un autre facteur à ne pas négliger dans le choix de l’espèce, de la variété, ou la technique de culture.

En effet, plus les conditions de milieux sont difficiles moins le nombre de plantes capables de s’y adapter est important. Cette réalité ne doit pas masquer que sous nos latitudes, même dans les secteurs froids du Jura, du Doubs et d’autres régions de moyenne ou haute montagne, ou à hiver continental, il n’y a guère de milieux où l’on ne puisse pas planter un arbre.

Les jardins situés en régions froides et neigeuses , où l’hiver est long, imposent souvent plus qu’ailleurs de s’inspirer de la nature. La neige est une alliée quand on la connaît, une adversaire dangereuse quand on l’ignore.

L’arbre et la neige, la montagne ou le Grand-nord pour exemple

Les problèmes qui peuvent résulter de la neige, sur les arbres et arbustes du jardin, ne sont pas directement lié au froid, mais au poids ou (et) au contact humide avec les tissus végétaux.

Dans les régions ou l’enneigement est un facteur habituel du milieu, les ligneux naturels prennent un port adapté :

  • branches pendantes (forme dite de montagne) chez l’épicéa,
  • rameaux fins, souples et flexibles chez les saules d’altitude,
  • port rampant et prostré chez les genévriers,
  • forme compacte et très rigide chez le buis, etc.

Copiez la nature, faites-lui confiance ou inspirez-vous en

Évitez, absolument :

  • Les arbustes à port arqué (certaines spirées, bambou, abélia…)
  • Les arbres pleureurs ( sophora, bouleau, cèdre…)
  • Les arbustes et arbres à ports larges, à branches horizontales longues (certains érables ou cornouillers…
  • Et plus généralement, toutes variétés de plantes offrant une trop grande surface d’exposition à la neige, et donc susceptibles d’en accumuler tant sur elle qu’elle risque de s’écraser sous le poids.

Vous sont listés ci-dessous, des arbres et arbustes extrêmement résistants au froid (températures inférieures à -20 °C et jusqu’à -40 °C pour certains) et à la neige.

Les persistants feuillus

  • Buis toujours vert , Buxus sempervirens et ses variétés / 2 à 5 m de haut
  • Houx d’Europe, Ilex aquifolium et ses nombreuses variétés / 1 à 12 m de haut
  • Rhododendron hybride, Rhodendron x et ses variétés / 1 à 10 m de haut
  • Viorne ridée, Viburnum rhytidophyllum / 3 à 5 m de haut
  • Viorne de Prague, Viburnum pragense / 3 à 4 m de haut

Les persistants résineux ou conifères

  • Cyprès de Nootka, Cupressus nootkatensis / 20 m de haut
  • Épicéa commun, Picea abies et ses variétés / 1 à 40 m de haut
  • Genévrier commun, Juniperus communis et ses nombreuses variétés / 0,2 à 5 m de haut
  • If commun, Taxus baccata et ses variétés / 5 à 8 m de haut
  • Pin nain de montagne, Pinus mugo et ses variétés / 0,5 à 6 m de haut
  • Pin noir d’Autriche, Pinus nigra austriarca / 20 à 28 m de haut
  • Pin sylvestre, Pinus sylvestris et ses variétés / 0,5 à 20 m de haut
  • Sapin de Nordmann, Abies nordmanianna / 20 à 40 m de haut
  • Sapin pectiné (ou blanc), Abies alba (ou pectinata ) / 20 à 40 m de haut

Les caduques feuillus

  • Alisier blanc (ou Sorbier des Alpes), Sorbus aria / 3 à 15 m de haut
  • Argousier (ou Olivier de Sibérie), Hippophae rhamnoides / 4 à 6 m de haut
  • Aubépine épineuse, Crataegus laevigata (ou oxyacantha ) / 2 à 3 m de haut
  • Aulne (ou Aune) blanc, Alnus incana / 7 à 15 m de haut
  • Boule de neige(ou Viorne Obier), Viburnum opulus / 2 à 3 m de haut
  • Bouleau à papier (ou à canot), Betula papyrifera / 10 m de haut
  • Bouleau blanc, Betula alba / 10 à 12 m de haut
  • Bouleau de l’Himalaya, Betula utilis / 15 à 20 m de haut
  • Liquidambar (ou Copalme), Liquidambar styracifolia et ses variétés / 8 à 20 m de haut
  • Néflier d’Allemagne, Mespilus germanica / 4 à 6 m de haut
  • Noisetier d’avella (ou commun), Corylus avellana et ses variétés / 3 à 5 m de haut
  • Peuplier tremble (ou Tremble), Populus tremula / 10 à 20 m de haut
  • Sorbier des oiseleurs, Sorbus aucuparia / 6 à 14 m de haut
  • Sureau rouge (ou à grappes), Sambuccus racemosa / 1 à 3 m de haut
  • Symphorine, Symphoricarpos albus / 1 à 3 m de haut
  • Viorne de Carl, Viburnum carlesii / 2 m de haut

Les caduques résineux ou conifères

  • Arbre aux quarante écus, Ginkgo biloba , et ses variétés / 20 à 25 m de haut
  • Mélèze d’Europe, Larix décidua , et ses variétés / 25 à 35 m de haut
  • Mélèze de Sibérie (ou russe), Larix sibirica / 25 à 35 m de haut

« Haies traditionnelles écologiques »

« Astuces pour jardiner moins cher »

« Hiver en couleur au jardin »

Sur le même sujet