Arbustes pour exposition nord, résistants au froid et au vent

Dans les endroits froids, à forts gels et aux courants d'air glacés un arbuste ou un petit arbre peut être planté : faites votre choix dans cette sélection.
2.4K

Une façade exposée plein nord, un coin de jardin toujours à l’ombre et au froid l’hiver, une exposition venteuse dans une région aux hivers souvent rigoureux… autant de situations qui limitent le choix des arbustes et arbres à planter.

Voici une sélection de plantes résistantes à des situations souvent extrêmes et qui sauront apporter toutes satisfactions. Non exhaustive, cette liste présente toutefois des valeurs sûres.

Les résistants aux grands froids, aux gels durables et intenses

  • Arbustes persistants :
Buis Buxus sempervirens

Chèvrefeuille arbustif, Lonicera pileata . Parfait pour former un buisson bas (hauteur 0,70 m) ou comme couvre sol (diamètre 2 m), il garde ses jolies petites feuilles parfaitement disposées sur des rameaux raides jusqu’à -25 °C.

Genévrier commun, Juniperus communis et ses nombreuses variétés. Dressé, rampant, prostré, fastigié… de nombreuses formes existent pour ce magnifique résineux arbustif. Très facile de culture il est possible de faire tout un massif avec les diverses variétés de taille variable. Il est résistant jusqu’à -35 °C.

Voir aussi les pins cités en fin d’article.

  • Arbustes caduques :
Buddleia Buddleja davidii

Argousier (faux-nerprun, olivier de Sibérie) , Hippophae rhamnoides . Magnifique arbuste pouvant être aussi conduit en petit arbre, jusqu’à 6 m de haut, il est peu exigeant et présente un feuillage spectaculaire vert et argent et de jolis fruits orange vif. Sa résistance va jusqu’à -40 °C.

Fusain ailé, Euonymus alatus . Un petit arbre (4 à 6 m) magnifique avec son feuillage rouge rosé à l’automne et son étonnante écorce liégeuse. Les fruits sont aussi décoratifs. Très peu exigeant, il est résistant jusqu’à -25 °C.

Liquidambar (ou Copalme), Liquidambar styraciflua . Si vous découvrez le spectacle de cet arbre à l’automne, vous ne pourrez jamais l’oublier. L’allée de copalmes à la sortie Est de Castillon-la-Bataille par exemple est inoubliable. S’il apprécie les sols riches et frais, sa résistance est excellente jusqu’à -30 °C.

Rosier rugueux, Rosa rugosa et ses variétés. Ne dépassant pas 0m80 de haut, il est d’une rusticité infaillible et ne demande aucun entretien. Il offre de superbes fleurs et fruits très décoratifs et résiste jusqu’à -40 °C.

Seringat, Philadelphus coronarius . Rien que son nom évoque la blancheur immaculée de ses fleurs au parfum suave. Pouvant atteindre 2 à 3 m de haut, il n’a aucune exigence particulière et supporte le froid jusqu’à -30 °C.

Voir aussi les ginkgo et tremble, cités en fin d’article

Les habitués de l’ombre et de la fraicheur

  • Arbustes persistants :
Cotoneaster franchetii Cotoneaster lacteus

Mahonia, Mahonia aquifolium . C’est le plus résistant des mahonias. Avec sa floraison jaune et son feuillage aux couleurs changeantes, il est parfaitement habitué aux sous-bois frais et donc convient très bien en exposition nord et est aussi résistant que les cotoneasters.

  • Arbustes caduques :
Cotoneaster horizontalis

Hamamelis, Hamamelis x intermédia . Des fleurs au cœur de l’hiver, orangées et parfumées pour cet arbuste qui peut atteindre 4m de haut mais qui n’aime pas le calcaire. Sa résistance est bonne jusqu’à -20 °C.

Hortensia, Hydrangea macrophylla , Hydrangea paniculata . Si ils détestent les sols calcaires, ces arbustes peuvent atteindre voire dépasser les 1,50 m (3 m pour paniculata ) en sol frais et humifère exposé plein nord. Ils offrent un spectacle fabuleux huit mois de l’année et résistent bien jusqu’à -20 °C.

Les adaptés au vent glacial, à la bise

  • Arbustes persistants :
Pinus sylvestris

Pin nain de montagne, Pinus mugo et ses variétés. 0,50 à 6 m suivant les variétés. Son origine suffit à elle seule à justifier de sa résistance aux milieux extrêmes : vent glacial, neige, gel intense… Beau, sombre et plutôt compact, sa résistance est assurée jusqu’à -40 °C.

Voir aussi le buis , cité en début de cet article.

  • Arbustes caduques :
Ginkgo biloba

Bouleau, Betula verrucosa (ou pendula ), Betula utilis , Betula papyrifera . Ces trois espèces et leurs variétés sont des arbres habitué aux hivers longs, froids et venteux et résistent très bien à des gels de -20 à -25 °C.

Peuplier, Populus nigra ‘Italica’ . Sa forme se prête particulièrement à la résistance au vent. Il pousse vite, peut se tailler par ététage ou élagage, n’a comme seule exigence que d’avoir un sol frais et résiste jusqu’à -22 °C.

Tremble, Populus tremula et ses variétés. D’une très grande résistance au vent, cet arbre de taille moyenne fait partie des arbres et arbustes à peu près increvables , beau, sans exigence particulière et résiste aux froids extrêmes jusqu’à -40 °C.

Du même auteur : " Cactus résistants au froid " et " Palmiers résistants aux gels ".

Sur le même sujet