Bien choisir ses pots et jardinières pour fenêtres et balcons

Fleurs et verdure devant la fenêtre et sur le balcon... belle idée, à condition d'avoir le bon pot ou la bonne jardinière; voici nos conseils et astuces.
397

Accrochés aux garde-corps, directement posés sur l’appui de la fenêtre ou sur le sol du balcon, pots et poteries doivent être adaptés, autant pour le confort des plantes, leur sécurité que leur durabilité et leur tenue face aux aléas climatiques.

Choisir un bon contenant adapté est donc important.

Quels pots ou jardinières pour les rebords de fenêtre

Un appui de fenêtre, même très horizontal est toujours un milieu très particulier. Une façade bien exposée au soleil peut être avantageuse pour la plante en hiver: meilleure abri contre le froid et l’excès d’humidité, plus de douceur nocturne grâce à la diffusion de la chaleur au travers des vitrages par exemple. À l’inverse, l’été, la réverbération de la lumière et de la chaleur sur les vitres, en exposition sud, peut tout simplement brûler les plantes. Pour choisir votre pot ou jardinière pour ce tpe d'appui de fenêtre, pensez aux racines des plantes . Choisissez des contenants suffisamment épais et peu conducteurs de température, pour éviter la surchauffe ou, au contraire, le gel des racines des plantes.

En exposition ventée, les bords de fenêtre sont souvent des zones de courants d’air. Les conséquences sont le risque de renversement des contenants trop légers ou instables, le bris de certaines plantes fragiles (sédums ligneux, graptopetalum), le mauvais aspect de floraison de certaines fleurs (pensées, hibiscus). Choisissez des contenants à fond plat, assez larges et de faible hauteur, et plantez-y des végétaux peu sensibles au vent et de faible volume (souci, lobélie, chlorophytum).

Sous les climats où les gels sont inférieurs à -5°C, les jardinières en pierre reconstituée bon marché ou celles en ciment sont déconseillées, car lorsqu'elles sont remplies de terre elles sont sensibles au gel et éclatent (illustration ci-dessous).

Pots, jardinières: sécurité et précautions contre le vol

Au bord des rues, places et ruelles, en rez-de-chaussée, préférez les jardinières lourdes et les pots de grands volumes, simples. Les risques de vol seront limités du fait du poids notamment.

Une astuce très facile à réaliser (voir illustration ci-dessous) consiste à placer une tige métallique épaisse (acier inoxydable, par exemple) au fond du pot en ayant pris soin d’y enfiler au préalable le premier maillon d’une chaine en métal. Cette dernière est ensuite passée dans le trou de fond du pot ou de la jardinière et attachée au bâti de la fenêtre ou au garde-fou (garde-corps) à l’aide d’un petit cadenas, par exemple. Cette installation peut être fort discrète et s’avère redoutablement efficace.

Attention aux pots et jardinières placés sur les rebords de fenêtres surplombant des passages et entrées privés ou publiques. Ils doivent être très stables, de faibles hauteurs et lourds pour ne pas basculer sur d’éventuels passants lors de bourrasques de vent. Par sécurité, fixez-les également.

N’oubliez pas que certaines plantes, en grandissant, vont avoir une forme (cactées) ou un volume de feuillage (ficus, schefflera) favorisant une meilleure prise au vent et un donc le renversement des pots. Il n’est jamais superflu de les accrocher solidement au balcon ou à l’encadrement des fenêtres, pour plus de sécurité et pour ne pas casser le pot ni la plante.

Les pots et jardinières sur les balcons

Si vous êtes attentif à l’aspect que peut avoir votre balcon vu de l’extérieur, il vous faut penser que depuis la rue ou le jardin, les pots et jardinières sont déformés par l’angle sous lequel on les voit.

Leur choix, au moment de l’achat, doit non seulement se faire en fonction de leur stabilité et de leur robustesse, mais aussi de leur rapport hauteur-largeur. Préférez des contenants plus larges que hauts, plutôt que l’inverse. Si ces contenants sont accrochés à la rambarde (toujours côté intérieur), plantez-y au moins pour partie des végétaux retombants; ils offriront un bien meilleur aspect que des plantes érigées. Par contre, si les pots sont placés au sol, choisissez des plantes en hauteur (les illustrations ci-dessous en sont des exemples).

Il y a des exceptions à cette règle. Par exemple, si vous souhaitez donner de la hauteur à une porte fenêtre, préférez deux pots très contemporains hauts et étroits dans lesquels vous planterez deux plantes similaires, fastigiées ou finement coniques comme les buis taillés. Plaquez vos contenants contre la façade et fixez-les au mur pour plus de stabilité.

À lire aussi, du même auteur :

« Pot ou poterie en extérieur : conseils pour faire le bon choix »

« Bac, pot et poterie pour plantes d’orangerie : faire le bon choix »

CONT 12

Sur le même sujet