Décor floral d'intérieur, les 5 plus jolies plantes de fêtes

S'offrir ou faire cadeau d'une plante d'intérieur, une bonne idée pour Noël ou l'An. En voici cinq, faciles à conserver, belles, à petit prix ou non.
40

Pour une personne qui aime les plantes, en recevoir une est toujours un bonheur. Et pour qui souhaite apporter une vraie touche vivante et colorée dans son intérieur, certaines plantes d’ornement ont ce pouvoir merveilleux de véritablement faire le décor, qu’il soit éclatant, sobre ou raffiné. Pièce maîtresse ou complément déco, avec les plantes… que du plaisir. Plante pas cher pour une bulbeuse comme l'amaryllis, à prix plus élevé pour la Medinilla qui se conserve de nombreuses années, faites votre choix.

Anthurium, la Diva… à l’unanimité

À l’état brut, il faudrait parler de Anthurium scherzeranum, de Anthurium andreanumou , ou de quelques unes des 800 espèces qui existe ou des nombreux et magnifiques hybrides. De la famille des Aracées et originaires de l’Amérique tropicale, ce sont essentiellement des plantes de sous-bois ou des semi-épiphytes qui poussent sur les grands arbres recherchant la lumière, mais pas les rayons directs du soleil, trop brûlants. Leur origine et leur habitat explique pourquoi elles aiment la mi-ombre, et craignent l'ombre trop forte et le plein soleil.

Le splendide feuillage vernissé vert profond souvent en forme de cœur sert d’écrin à ces fleurs étonnantes, de magnifiques spathes rouges, roses, saumon, violet, orange,… des couleurs vives et pétillantes, et jusqu’au blanc immaculé. Toujours très sobre, très digne, jamais agressive ni dans sa forme, ni dans ses couleurs, l’Anthurium séduit immanquablement, reste tendance jusqu’à être la reine des diva en 2012. L’architecte décoratrice Laura Gonzalez en fait même sa plante fétiche, une amie fidèle, attachante et voluptueuse avec qui elle imagine des univers merveilleux. Les nouvelles sélections qui apparaissent sans cesse relancent sans cesse la mode et nous éblouissent par leur originalité.

Plante très durable et généreuse, l’Anthurium aime les sols humifères, légers et juste frais. Températures comprises entre 20 et 25 °C l’été avec des bassinages fréquents du feuillage, et 15 à 20 °C l'hiver, loin des atmosphères trop desséchantes ou, à l’inverse, trop humides.

Medinilla la magnifique, un must : son prix est compensé par sa longévité

Cette plante raffinée porte très bien son nom de Medinilla magnifica . De la famille des Mélastomacées elle est originaire des Philippines et fleurit de la fin automne au début du printemps

Medinílla est une plante d’un raffinement extrême ; sa floraison lui donne un élan imposant et une noblesse rare. Les hampes florales pendantes de plus de 40 cm portent de magnifiques grappes de fleurs roses teintées de carminé et garnies de bractées roses. Ses tiges ligneuses de section quadrangulaire produisent des rameaux avec des grandes feuilles ovales vert-bleu.

Très longévive et véritable petit arbuste d’intérieur avec le temps, Médinilla ne se conserve longtemps qu’à la condition expresse de lui offrir une pièce lumineuse, douce (19 à 25°C) et humide. Des arrosages à l’eau tiède, une potée posée sur un lit de gravier dans une soucoupe avec toujours un peu d’eau, et des bassinages du feuillage sont particulièrement appréciés.

Indémodable étoile de Noël, le Poinsettia… pour toutes les bourses

Le célèbre Poinsettia ou étoile de Noël ( Euphorbia pulcherrina ) est de la même famille que les Euphorbes, d’où le suc blanc qui s’écoule lorsque l’on casse une feuille par exemple.

Un bel arbuste sous les tropiques, une jolie plante en France métropolitaine, avec un feuillage vert franc et de magnifiques bractées (fleurs) de longue durée. Poinsettia reste la plante la plus offerte à Noël, et de préférence en rouge et vert. Mais les horticulteurs proposent de véritables merveilles dont il serait bien dommage de se priver, avec des bractées dans des couleurs allant du blanc rosé au pourpre, par toutes les nuances de rose, de rouge, voire de rouge orangé et jusqu’au jaune.

L’étoile de Noël aime énormément la lumière et tolère un peu le soleil direct. Tropicale, il lui faut des températures constantes avoisinant les 20°C. Un air plutôt sec est préférable et surtout… aucun courant d’air. Le plus délicat reste l’arrosage : il lui faut un sol ni trop humide, ni trop sec.

Amaryllis, un très bel éclat pour un petit budget

Les Amaryllis ( Hippeastrum hybride), de la famille des Amaryllidacées déchainent les passions depuis de longues années et il y a de quoi avec leurs impressionnantes fleurs aux couleurs exceptionnelles. C’est une plante bulbeuse qu’il est facile à nouveau de faire fleurir l’année suivante. Un avantage certain pour les intérieurs secs, la plante n’aime pas les atmosphères humides. Très beau feuillage, hautement surmonté d’une superbe inflorescence haute de 60 cm et plus. Aime la lumière et une terre fertile, fraiche durant la floraison. Température entre 20 et 25 °C le jour et plus fraiche la nuit (18 °C) pendant la période florale.

Parent de l’ananas, le Guzmania

Autre plante coup de cœur pour nombre d’entre nous, et très spécifique des fêtes de Noël, les hybrides de Guzmania, de la famille des Broméliacées. Autre belle tropicale qui pousse sur les arbres, elle a un beau feuillage en large rosette avec, au cœur, de jolies bractées de couleur rouge, orange ou jaune très décoratives durant deux à trois mois ; la floraison est suivie de l’apparition de nouveaux pieds, sur le côté de la rosette ; ils prendront la place du pied mère (qui meure). Un peu d’eau au cœur en été, juste un peu d’eau au pied sur la terre l’hiver. Endroit assez lumineux mais sans soleil direct. Températures entre 18-19 degrés l’hiver et 22-24 degrés l’été (pulvérisations du feuillage utiles). Guzmania craint les atmosphères sèches.

Sur le même sujet