Du bon usage du sauna, pour le bien-être et la santé : conseils

Bain de chaleur qui revigore et détend, offrant des bienfaits à la scandinave... il faut respecter les consignes pour réussir les séances... mode d'emploi.
256

Séance de sauna : soumission du corps à une chaleur très sèche, entre 3 et 20% d'humidité selon l’emplacement, comprise entre 70 et 100°C, à la façon nordique. Les bienfaits anti stress et relaxants notamment, valent pour les personnes en bonne santé à raison d’une fois par semaine.

Nombreux en ville, dans les clubs de sports et de bien-être où vous en trouverez facilement, les saunas peuvent aussi être installés à domicile pour un usage familial. Il existe de très nombreux modèles.

L’usage du sauna, pour qui, pour quoi ?

Plus difficile à supporter, pour certaines personne que l’usage du hammam , le bain de chaleur est plutôt réservé aux personnes en bonne santé et en bonne condition physique, supportant facilement la les températures élevées. Il est déconseillé de s’exposer aux températures les plus fortes (80 à 100°C), et aux chocs thermiques du chaud/froid, dans les cas suivants : troubles cardiaques, troubles circulatoires ou respiratoires (asthme notamment), femmes enceintes, situations postopératoires, troubles migraineux, diabète, épilepsie, hypertension et insuffisances veineuses, maladies de la peau, vertiges et migraines.

Si les séances de sauna sont aussi prisées dans les pays scandinaves, c’est que les populations ont, contrairement à la plupart des Français, un lourd déficit annuel en chaleur et en ensoleillement. Leur besoin est donc logiquement plus fort que le nôtre en températures élevées. Tous les installateurs sérieux et les établissements de qualité le disent : « Parlez toujours de votre projet de sauna à votre médecin avant de vous lancer dans les premières séances ».

Mais pour qui la supporte bien, la pratique du sauna est bienfaisante tout particulièrement pour ses pouvoirs :

  • de relaxation et de soulagement des tensions musculaires, donc...
  • ...de soulagement des douleurs,
  • de lutte contre le stress,
  • d’élimination des toxines
  • d’amélioration de la circulation du sang,
  • de sensation de bien-être général et de renforcement du moral.

Conseils pour une séance de sauna : le rituel

N’envisagez jamais de séance de sauna si vous avez consommé de l’alcool dans les trois dernières heures (et à plus forte raison des drogues), si vous avez certains traitements médicaux en cours ou si vous venez de manger depuis moins de deux heures.

  1. Préparez votre corps en prenant une douche bien tiède, puis en vous séchant correctement. Mettez un maillot de bain ou mieux, une serviette (sauf si vous êtes chez vous dans votre propre sauna).
  2. Entrez dans la cabine et installez-vous sur la banquette basse, moins chaude. Soyez attentif à votre ressenti, car sans sensation de bien-être, pas de réussite possible. Il vaut mieux repousser la séance si vous avez une impression d’étouffement, par exemple.
  3. Faites des petites séances courtes (le plus souvent trois) plutôt qu’une longue séance. Si la cabine est pourvue d’un poêle (certaines cabines sont à infra rouge), jetez un peu d'eau sur les pierres incandescentes afin d’humidifier l'air. À répéter aussi souvent que vous le jugez nécessaire.
  4. 5 mn allongé, puis deux ou trois minutes assis… après quoi, sortez pour prendre une nouvelle douche, mais si possible plus fraîche que la première fois. Attention, mouillez-vous du bas vers le haut avec la paume de douche, et ne faites jamais l’inverse en commençant par la tête !
  5. Pausez quelques minutes puis refaites une seconde séance où vous vous placerez sur la banquette du haut, si vous le supportez, mais 8 minutes suffisent, le tout renouvelable une troisième fois.
  6. Retour à la douche fraîche et repos complet durant un bon quart d’heure. Vous profiterez de la fin de cette pause vous boire un ou deux grands verres d’eau et vous passer une crème hydratante sur la peau.

Sauna et petite mise en garde pour votre santé, votre sécurité

Si vous ne connaissez pas la pratique du sauna, allez-y avec une personne habituée, dans un établissement de qualité. Si vous y trouvez bien être et plaisir, vous pourrez peut-être envisager votre propre cabine, chez vous, ou des séances hebdomadaires.

Par contre, méfiez-vous vraiment des slogans aguicheurs dans les foires où sur les revues qui vous parlent «d’art de vivre», « de facteur important de bien-être et d’équilibre », de « plus, pour votre santé »…

C’est effectivement de votre santé qu’il s'agit. Le sauna peut apporter le meilleur à qui le supporte, mais aussi le pire pour d’autres personnes à la physiologie différente.

Le sauna ne peut pas se gérer comme un simple effet de mode où un petit plaisir, et n’hésitez pas à comparer avec la pratique du hammam . Lire aussi, du même auteur, La balnéothérapie chez soi .

Sur le même sujet