Goji, fruit de jouvence : réussir la culture de Lycium barbarum

Fruits de santé et longévité, les baies de goji se récoltent facilement sur l'arbuste à cultiver au jardin ou en potée. Conseils pour une réussite facile.
85

Voilà bien un arbuste extraordinaire, avec ses baies aux propriétés médicinales et gustatives qui font l’unanimité dans les domaines de la santé(*), du bien-être et du " bio ". Plus vitaminé que la plupart des fruits cultivés, cette plante peut se planter dans presque tous les jardins, se cultiver facilement, se tailler, s’entretenir sans difficulté, et donner surtout des récoltes abondantes de délicieuses baies.

Goji, fruit idéal pour le bien-être et la longévité ?

C’est sur cette affirmation que les Asiatiques nous ont fait découvrir cet arbuste. Le lyciet commun - Lycium barbarum - mais aussi le lyciet de Chine - Lycium chinense - sont des plantes botaniquement proches de la tomate, de la pomme de terre ou de l’aubergine, puisque de la même famille : les Solanacées. Les lyciets produisent des fruits appelés baies de goji ou goji.

Au moins aussi concentré en vitamines que bien des agrumes , le lyciet a un avantage énorme sur ces derniers : il peut se cultiver au jardin sous nos climats. La baie de goji est vraiment riche en vitamines, tout particulièrement vitamine C, en minéraux et en oligoéléments. Elle contient tous les acides aminés essentiels et est consommée en Asie, pour toutes ces propriétés, depuis des siècles, mais aussi dans le pourtour méditerranéen.

Des scientifiques chinois considèrent que ce fruit pourrait certainement accroître la longévité par retardement du vieillissement cellulaire. De manière plus certaine, ses effets sur la fatigue, les troubles oculaires, l’amélioration des défenses immunitaires et la baisse du taux de cholesterol, notamment, ne sont pas discutés.

Si vous voulez des vitamines, cultivez le Goji… et d’autres arbustes !

Cette affirmation n’est pas dénuée de sens. En effet, difficile de cultiver des oranges au jardin dans la quasi-totalité du territoire métropolitain. Alors, si l’on souhaite des fruits porteurs de vitamines et de bien-être, il reste, parmi les meilleurs de tous :

  • l’argousier ( Hippophae rhamnoides ),
  • le cynorrhodon (fruit de l’églantier Rosa canina ),
  • le kiwi ( Actinidia deliciosa ),
  • le cassis ( Ribes nigrum ),
  • et bien sûr le goji.

L’arbuste à gojis, le lyciet

Arbuste à feuilles caduques (semi persistantes en régions peu gélives), le lyciet ne dépasse que rarement les 2m50 de haut et avoisine le plus souvent 1m80, avec un diamètre d’environ 70 cm. Avec ses branches arquées, l’aspect est assez peu fourni. C'est un arbuste d’Europe méridionale et centrale, d'Asie occidentale et d'Afrique septentrionale (source Tela Botanica ).

La floraison a lieu de juillet à octobre et la fructification se fait d'août à novembre. Les fruits rouge vif, pendants, sont faciles à cueillir et se conservent longtemps sur la plante. Avec leur petit goût de cerise ou de cranberry, ils se consomment frais ou séchés, en infusion, jus de fruits, salades ou pâtisseries.

Très rustique, le lyciet ne craint pas les maladies.

En haie fruitière, en grosse potée ou isolé, cultivez le Goji

C’est en haie fruitière qu’il trouve le mieux sa place au jardin. Espacés de 80 cm, les pieds profiteront d’une exposition à mi-ombre, ou mieux, en plein soleil.

Selon Ethnoplants , La plupart des sols conviennent, même si la préférence va pour des terres à pH neutre à basique, filtrantes, riches. Par contre, les sols lourds et très humides vont entraîner immanquablement la pourriture des pieds.

Sa résistance au froid est bonne, et des hivers prolongés avec des températures comprises entre -5°C à -15°C ne lui font pas peur puisqu’il résiste jusqu’à -20C, voire plus.

La culture du goji en pot est aisée. L’arbuste se taille très bien et gagne d’ailleurs à être régulièrement pincé aux extrémités pour être fourni et offrir un bel aspect. Par contre, ne mettez jamais de soucoupes qui risqueraient de garder les excès d’eau susceptibles d’entraîner la pourriture des racines.

Autres plantes bénéfiques pour la santé, à découvrir : le frêne , la maca

__________________

(*) informations sur la santé issues de passeportsanté.net

Sur le même sujet