Le gazon artificiel en rouleau, avantages et inconvénients

La pelouse synthétique a des atouts: pas d'arrosage ni de tonte, pose facile en rouleaux, entretien réduit, donc pas cher à terme, mais est-ce écologique?
537

Alors que l’écologie connaît un réel engouement avec des adeptes de modes de vie plus sains et respectueux de l’environnement, parler de gazons synthétiques, de faux gazons, semble un non sens. Et pourtant!

Dans le cadre des activités humaines, il y a des situations où l’usage des lieux par l’homme ne permet pas à la nature de trouver correctement sa place et le désir de gazon n’est pas simple à résoudre et a un prix très élevé.

Les petits espaces très piétinés - cour, jardinet, aire de jeux pour enfant - et certains aménagements collectifs - terrains de sport , aménagements temporaires - posent des problèmes presque insurmontables lorsqu’il s’agit de trouver des solutions «naturelles».

Mise en garde préalable: l’essentiel des informations facilement visibles sur internet résulte des fabricants, distributeurs et installateurs, ce qui pose un réel problème d’objectivité.

Gazon synthétique facile contre pelouse naturelle exigeante

Plus les contraintes sur l’espace sont fortes, plus les interventions humaines pour créer une pelouse et maintenir la surface enherbée sont coûteuses, énergivores, potentiellement polluantes et aléatoires.

À tel point d’ailleurs que, très souvent, l’herbe est remplacée par du béton, des dallages, des surfaces en bois, quitte à les recouvrir de dalles en plastique ou caoutchoutées pour amortir les chocs.

Maintenir un gazon vert et dense en toutes saisons et soumis à de fortes contraintes impose des arrosages copieux, des apports substantiels de fumure et d'engrais, des désherbages et des tontes fréquentes et un suivi humain important pour réparer et refaire les parties endommagées.

Or, dans bien des situations, rien ne peut remplacer la douceur de l’herbe , son rôle d’amortisseur en cas de chute, son aspect et sa couleur, son confort.

Les fabricants de gazon artificiel l’ont bien compris et c’est dans ce contexte que l’alternative pelouse synthétique a pris tout son sens. C’est que les carburants, la main d’œuvre, les produits phytosanitaires, l’achat et l’entretien du matériel, l’eau d’arrosage et les engrais coûtent cher.

La pose du faux gazon en rouleau peut, en revanche, s’avérer onéreuse lorsque les substrats sont instables, inondables, caillouteux ou complexes, avec une topographie tourmentée.

Un gazon artificiel, c’est quoi?

Les éléments imitant les brins d'herbe, sont souvent en polypropylène ou en polyéthylène coloré, plus rarement en polyamide ou en polyester, sous forme de mono-filament.

Le polyéthylène est une résine thermoplastique qui possède une excellente résistance aux agents chimiques et aux chocs. Sa résistance aux ultra-violets et aux fortes variations de températures ainsi qu’au froid varie en fonction de sa composition.

Le polyéthylène est en fait le plastique, matériau le plus populaire du monde. Ce polymère est par exemple utilisé pour fabriquer les jouets des enfants ou les sachets et bouteilles alimentaires et occupe depuis longtemps une place majeure dans les constituants des éléments de notre quotidien.

Que faire des rouleaux de pelouse artificielle en fin de vie?

Le polyéthylène a, initialement, une structure très simple. Une molécule de cette substance n'est rien de plus qu'une longue chaîne d'atomes de carbone, avec deux atomes d'hydrogène attachés à chaque atome de carbone. Aux premiers plastiques, particulièrement polluants de par leur persistance dans les milieux et certains de leurs composés, se sont substitués des matières beaucoup plus intéressantes.

De très gros efforts ont été réalisés et le sont encore pour rendre facilement recyclables, et/ou biodégradables, les produits réalisés avec cette matière. Mais il n’y a que peu de temps que l’homme commence à mesurer la gravité des problèmes posés par ces substances dans l’environnement , autant dans les sols que dans les eaux douces ou les mers et océans.

Les gazons artificiels sont-ils polluants? Comme trop souvent avec des produits nouveaux, les réponses sont des plus vagues. Y-a-t-il libération progressives de substances nocives dans le sol, donc dans les nappes phréatiques dans le temps? Et que vont devenir les vieilles pelouses synthétiques usagées? Sait-on les recycler? À quelles entreprises sera confiée cette mission ? Pas de réponses pour l’instant, et c’est pourquoi il semble judicieux de limiter l’usage de ces produits à des cas précis et (ou) de petits espaces.

La pelouse artificielle d’un point de vue sanitaire

Au départ, le gazon synthétique est un matériau sain. Il est d’ailleurs utilisé dans les aménagements de crèches précisément pour sa fiabilité vis-à-vis des tout-petits.

Il est intéressant car il est poreux et laisse passer l’air et l’eau de pluie, contrairement à des dalles par exemple, ce qui permet en plus au sol de ne pas être asphyxié, ni «stérilisé».

Reste une limite essentielle: celle des animaux.

Si du gazon synthétique résistant à l'urine est utilisé pour servir de litière dans des toilettes pour chiens ou chats, il ne peut y avoir réelle compatibilité entre présence animale et présence humaine sur un espace restreint.

En effet, les excréments, les poils et plumes (lapin nain, chien, volaille, chat…) peuvent apporter des microbes qui ne sont pas éliminés comme ils le seraient en présence d'une vraie végétation, même en ramassant ces excréments au fur et à mesure. C’est d’ailleurs pour cela que les aires publiques de jeux pour enfant et les terrains de sport sont clos.

Par ailleurs, il est utile de savoir que les gazons synthétiques doivent répondre à diverses normes et classements au feu comme NF P 90112 et EN 15330-1, Normes Européennes NF en iso 9239-1 et NF en iso 11925-2, toutes visibles sur le site de l’AFNOR .

Du même auteur: Vert comme un beau gazon naturel en plaque ou en rouleau

Sur le même sujet