Le plaisir d'offrir, trouver des idées pour présenter les cadeaux

Un cadeau est fait pour surprendre, émouvoir. Réflexions, idées et conseils pour donner du sens au mot offrir, créer la surprise avec sentiments.
901

L’achat d’un cadeau dans un commerce s’accompagne le plus souvent de l’emballage pour l’offrir. Rarement sophistiquées, habituellement très banales, les présentations sont toujours impersonnelles et ne reflètent nullement l’amour et l’intérêt que vous portez à ceux à qui vous offrez.

Offrir un BEAU cadeau serait-il devenu une corvée ?

Noël, anniversaire, fête des pères, fête des mères, l’obligation d’offrir prend parfois le dessus sur le plaisir d’offrir.

Mais si vous refusez l’idée que la nature ou la valeur du cadeau prédominent sur le fait de l’offrir, abandonnez ces présents tout prêts ou, pire, ces papiers d’emballage mis à disposition à la sortie des caisses dans bien des magasins: ils sont soit épouvantablement laids, soit publicitaires. De tels emballages finissent par détourner l’intérêt de la personne vers le seul contenu du paquet, l’emballage n’étant qu’un peu de papier plié tenu par du "scotch"!

Faire un cadeau a un sens profond, de par le temps passé à le choisir jusqu’au temps passé à le présenter, à l’emballer, à écrire de jolis mots… bref, à mettre un peu de soi dedans.

Dans l’offrande, la manière d’offrir a au moins autant d’importance, si ce n’est plus, que le cadeau lui-même ou sa valeur. C’est fondamentalement la fonction première du cadeau que d’être beau par le geste, non par le contenu. Bien sûr disent certains "c’est l’intention qui compte", tout en offrant une babiole ridicule dans un emballage ridicule. L’intention oui, encore faut-il l’avoir vraiment!

Donner, redonner, du sens aux mots offrir et recevoir

Si vous pensez que l’essentiel est donc de redonner du sens et de la valeur aux gestes de l’offrir et du recevoir, voici quelques idées.

Mais commençons par un conseil : à de rares exceptions près, ce n’est pas dans la frénésie de la dernière minute que se trouve un cadeau. Offrir, c’est penser aux personnes à qui l’on veut faire plaisir. Si ces pensées sont sincères, nul doute que dans le courant de l’année, durant des vacances, lors de flâneries dans la rue ou sur le net, vous penserez à ces personnes, vous trouverez la bonne idée, le bon cadeau.

Pour faire un beau cadeau, il faut savoir ce que l’on aime recevoir. Si seule la valeur pécuniaire de l’objet compte, il y a fort peu de chances pour réussir une belle offrande.

À bien y réfléchir, nul doute que vous penserez à cette attention, ce geste, ce présent qui vous a été fait à telle ou telle occasion et qui vous a profondément ému. Cette fois-là vous avez eu un BEAU cadeau, un vrai, parce qu’il y avait de l’amour et de l’attention de la part de celui, ou celle, qui vous l’a offert.

Un cadeau du cœur est un cadeau de valeur

Qu’est ce qui peut rendre plus heureux un jardinier qu’une jolie plante cultivée par vos soins ou dénichée dans une pépinière? Que des graines soigneusement collectées et étiquetées ou trouvées chez un producteur spécialisé?

Dans cet exemple, un cas d’école, la plante que vous aurez cultivée prend une valeur double. Il y a la plante, même toute petite, plus une haute valeur sentimentale.

Ainsi, osez le retour au cadeau maison : vos confitures ou la petite liqueur d’estragon préparée cette été, la cagette de pommes du jardin, le jouet de bois ou le bonnet réalisés avec amour, la compilation de morceaux de musique choisis, l’album photo.

Savoir repérer les passions et les goûts d’une personne et prendre le temps de trouver le présent qui lui fera plaisir, si modeste soit-il, est aussi une preuve de sentiments: la carte postale ancienne, le livre chez le bouquiniste, le vinyl repéré dans une brocante, la bouteille de ce vin qu’elle aime tant…

Et si l’habit faisait le moine !

Sim (Simon Berryer, 1926-2009)), le célèbre humoriste, a dit : "Si la façon d’offrir est plus importante que le cadeau, désormais je n’offrirai que des boîtes vides avec générosité".

Prenons-le au mot ! Certains des œufs créés par Fabergé n’étaient-ils pas plus fabuleux que ce qu’ils contenaient?

Si la boîte est belle, qu’importe son contenu: un joli chocolat de confiseur suffit. Si vous avez quelques dons manuels, réaliser un très joli écrin pour un petit cadeau est une belle idée puisque le coffret devient cadeau.

Vous pouvez aussi emballer un cadeau acheté d’un simple papier brun, type papier kraft. D’une très belle écriture, écrivez directement vos mots, votre poème ou une jolie citation , sur le papier, à l’encre noire. Cette idée devient carrément une astuce lorsque le cadeau est collectif: autant d’emballages superposés que de personnes qui ont participées, chaque emballage personnifié par une personne différente, bien sûr.

Pour offrir un petit accessoire de mode, un flacon de parfum, vous pouvez réaliser un joli carré (ou un mouchoir) brodé d’un cœur, d’un message, et noué comme une bourse.

Créer la surprise pour n’importe quel cadeau

Pourquoi offrir un appareil photo vide, un ordinateur vide, une clé USB vide, un lecteur musique vide… Tous ces équipements, petits ou grands, seront tellement plus sympathiques s’ils comportent déjà des photographies, des mots, des morceaux de musique choisis par vous, pour marquer votre plaisir d’offrir et pour offrir du plaisir à recevoir.

Dans tous les cas, déballez les cadeaux, mettez-les en scène, présentez-les à VOTRE manière, faites-les vivre: la bouteille de vin au milieu des noix dans un panier, les photographies cachées dans les pages du livre, les bonbons parmi les "légo" dans la boîte, etc.

Pensez aussi aux cadeaux ludiques, familiaux ou entre amis, des moments à partager dans la bonne humeur. À leur éphémère durée s’oppose les grands souvenirs qu’ils laissent : ballade en gyropode , activité patinoire, séance de dégustation de vins...

Sur le même sujet