Ouverture de la piscine au printemps comment faire ? Étapes à suivre

Remettre en fonction votre piscine hors-sol ou votre piscine en dur, au printemps, se fait étape par étape, patiemment. Suivez notre mémo, une liste méthodique.
43

Après la saison hivernale, l’arrivée des premiers beaux jours et des quelques moments de soleil incitent à remettre la piscine en fonction. L’hivernage a été soigneusement fait , l’hiver est terminé, il s’agit maintenant de penser à l’ouverture (*).

A quel moment remettre la piscine en fonction au printemps

Quand faire l’ouverture de sa piscine ? à cette première question les réponses ne sont pas unanimes. Logique, car tout est question de région donc de climat. Pour concilier les divers avis, disons que le meilleur moment pour ouvrir sa piscine est celui où tous les risques de gel de l’eau sont écartés et que le soleil prend sa force avec des températures de l’air qui atteignent en journée les 20°C. C’est donc entre mi avril et début juin que du bord de mer à la montagne peuvent s’ouvrir peu à peu toutes les piscines.

Préparation des équipements et des lieux pour l’ouverture de la piscine

La remise en fonction de la piscine doit permettre d’obtenir une eau claire. Avant que la piscine ne soit fonctionnelle, il faut compter trois jours, le temps que le processus complet se fasse, dans le respect des temps de réaction des produits apportés.

Si l’usage a été fait d’une toile ou d’un filet d’hiver, commencer par retirer les nettoyer en supprimant le maximum de débris et d’eau. Pour ce faire, une pompe submersible peut être nécessaire le cas échéant. Puis nettoyer au mieux le cerne autour de la piscine.

Après avoir ôter la toile ou le filet, et le « ballon d’hivernage » qui les soutenait, enlever les feuilles et tous les débris dans l’eau et au fond de la piscine avec un ramasse-feuilles ou une puise.

Il est possible de verser un dégraisseur directement dans la piscine pour faciliter le nettoyage.

Nettoyage et remise en place des équipements de la piscine 

  • Pour une piscine creusée :

Ôter les bouchons des retours d’eau et de l’écumoire : si la plomberie est indépendante, il n’y a qu’un seul bouchon à enlever à l’écumoire (le second donnant dans le sol à l’extérieur de la piscine) ; dans le cas d’un drain de fond relié à l’écumoire, il faut ôter les deux bouchons. Divers accessoires ont à remettre en place : le bouchon de vidange du filtreur (*), la bouteille de verre sur le filtre, le manomètre (cadran) et les bouchons sur la pompe et le chlorinateur (ou brominateur). Dans le cas d’un générateur de chlore au sel, il faut remettre la cellule en place.

Après avoir replacer les échelles, le tremplin, le câble de sécurité et autres accessoires, remonter le niveau d’eau si nécessaire. Ouvrir le disjoncteur électrique après avoir ôter le polythène qui protège la lumière et avoir remis celle-ci en place. Si nécessaire, il faut aussi rebrancher les conduits de la thermopompe. Une fois le niveau d’eau atteint, remplir la pompe avec de l’eau, ou le petit panier qui se trouve devant la pompe (suivant modèles). Mettre la poignée du filtreur en position « FILTRE », puis le moteur en fonction.

(*) Dans le cas d’un filtre à cartouche, nettoyer celle-ci ou la remplacer. Pour un filtre à sable : si le sable a 4 saisons ou plus il faut le renouveler ou le remplacer par du verre de filtration, qui dure deux à trois fois plus longtemps pour un prix légèrement plus élevé.

  • Pour une piscine hors-sol :

Sur le filtre, brancher le boyau de retour d'eau et de l'écumoire, puis réinstaller le manomètre en pensant à enrouler du ruban téflon sur le filetage pour assurer l'étanchéité. Remettre en place le bouchon du réservoir du filtre, le boyau de back-wash et la bulle transparente sur la tête du filtre. Après avoir monter le niveau d’eau au dessus de l'écumoire (en temps normal ce niveau est au centre de l'écumoire), mettre le filtre en action et réaliser à un léger back-wash.

Nettoyage de la piscine et mise en route

Arrêter la pompe. Placer le filtre à la position « waste » ou « drain », remettre la pompe en route et, à l’aide de l’aspirateur, nettoyez le fond de la piscine. Si la piscine est munie d’un drain de fond, tourner la poignée de la valve trois voies vers le bas pour assurer une succion maximale de l’écumoire. Dans le même but, nettoyer souvent le panier de la pompe.

Remonter si nécessaire le niveau d’eau au milieu de l’écumoire puis faire fonctionner la piscine 5 à 6 heures.

Le traitement de l’eau de la piscine, à l’ouverture

Apporter 250 ml d’eau chez un spécialiste pour analyse des propriétés et la sécurité. Ajuster si nécessaire le PH afin qu'il ne soit pas supérieur à 7.6, puis attendre 3 heures avant de procéder au traitement choc en respectant les consignes suivant le type choisi : certains exigent d’être dissouts dans l’eau tiède avant d’être utilisés et d’autres prêts à l’emploi peuvent être versés directement dans la piscine. Laisser agir 24 heures puis réaliser plusieurs backwash durant deux jours pour permettre à l’eau de s’éclaircir : 4 à 5 par jour de chacun 3minutes minimum .

Faire fonctionner la pompe 24 heures sur 24 tant que l'eau n'est pas claire.

Dernières vérifications : vérifier à nouveau le pH, ajuster l'alcalinité de l’eau entre 80 et 120, et balancer sa dureté entre 200 et 300. Enfin, il faut aussi vérifier le taux de stabilisateur dont le taux est idéalement entre 30 et 50, car il y a risque d’accumulation si usage est fait d’un produit stabilisé.

La piscine est maintenant en route pour une nouvelle saison. Il suffit de vérifier et d’ajuster la teneur en chlore et le PH chaque matins, et d’ajouter régulièrement la quantité adéquate d’algicide pour que l’eau reste toujours claire.

______________

(*) avec les conseils, notamment, de Vivre ma piscine et Jabo-net

Sur le même sujet