Pense-bête du nettoyage d'automne au jardin, autour de la maison

Préparer son jardin, la piscine, la maison, l'outillage, les plantes pour l'hiver, ... et ne rien oublier : suivez-le guide, il y a tant à faire en automne.

Ce n’est pas parce que l’été est fini qu’il faut vite se mettre au chaud ! plantation, taille, boutures, hivernage de piscine, nettoyage de gouttière, protection des plantes… il vaut mieux s’y prendre tôt pour préparer vos extérieurs à un hiver tranquille et sans mauvaises surprises ! Voici listées un inventaire non exhaustif mais large des opérations à réaliser.

Les tailles et plantations à l’automne, la bonne saison

La descente de sève et le rafraichissement des températures sont favorables à diverses opérations.

  • Taillez les arbustes une dernière fois ainsi que les haies, par temps sec.
  • Taillez les vivaces fanées, sauf dans les régions à fort risque de gel, car les branches et feuillages secs protègent les souches des plantes. Par contre, il est préférable de laisser les fleurs et feuilles sèches sur les hortensias, ce qui protège les bourgeons du gel.
  • Profitez de la descente de sève pour réaliser sur les arbres les opérations importantes comme l’élagage, l’ébranchage, l’étêtage , voir l’abattage.
  • En fin d’automne, taillez les gynériums (herbes de la pampa) .
  • Ôtez les roses fanées et supprimer les bois morts.
  • Et rappelez-vous que l’Automne est la meilleure saison pour réaliser de nombreuses plantations au jardin. Alors, plantez notamment vos haies : pourquoi pas une haie fruitière , ou une haie naturelle ?

Compost, paillage et boutures, à l’automne c’est parfait !

Puisqu’il y a d’importants travaux de nettoyage et de coupe, autant en profiter pour réaliser d’autres opérations importantes et utiles.

  • Côté compost, c’est le moment d’alimenter au mieux le bac avec un mélange de feuilles et broyats de branches de natures différentes. Attention à ne jamais mettre les plantes issues de désherbage ou les anciennes hampes florales de plantes d’ornement au risque de voir germer une profusion de graines dés que vous utiliserez le compost !
  • Pensez aux boutures d’automne, avec les rosiers et de nombreuses plantes dont vous récupèrerez les tailles, plutôt que de les jeter ; créez votre petite pépinière , c’est le moment et c’est une bien belle manière d’obtenir une profusion de plantes gratuites, surtout que beaucoup de plantes se bouturent très facilement .
  • Paillez vos terre nue, dans les massifs, et pour quoi pas les allées. Le paillage minéral peut-être une bonne idée.

Protéger les plantes fragiles, rentrer les plantes d’orangerie

Inutile d’attendre que les grands froids arrivent pour agir. Mieux vaux prévenir que tenter de guérir.

  • Laisser les feuilles mortes au pied des plantes et arbustes dans les massifs. Elles protègent le sol du froid et permettent une meilleure activité biologique du sol. Amassez des feuilles mortes au pied des plantes les plus fragiles (fuchsias, gauras, passiflores…).
  • Pour les palmiers, yuccas, cordylines… et autres monocotylédones arbustives d’ornement, laissez par contre les feuilles sèches ou jaunes car la plante puise des réserves dedans d’un part, et les feuilles sèches protègent un peu la plante, surtout si vous regroupez et liez les feuilles pour l’hiver.
  • Rentrez vos plantes fragiles , organisez votre véranda pour recevoir les plantes d’orangerie en toute tranquillité.
  • Vérifiez et préparer les piquets et arceaux, les voiles et paillassons pour protéger les plantes fragiles du gel . Tout doit être prêt pour intervenir rapidement le jour venu.
  • Enlever toutes les soucoupes des plantes en pot qui restent au jardin

De l’outillage au mobilier de jardin, nettoyage et rangement

Fin d’automne et hiver sont particulièrement agressifs pour les outils, équipements et tous les accessoires et mobiliers. Pensez-y.

  • Faire la dernière tonte avant de nettoyer la tondeuse.
  • Graisser les outils après avoir enlever terre et boue sèches.
  • Abriter les piquets, tuteurs et cloches qui ne servent plus, après les avoir débarrassés de la terre.
  • Rentrer les mobiliers de jardin et de piscine après un nettoyage minutieux .
  • Vider les tuyaux d’eau, et les rouler correctement pour les entreposer à l’abri de la lumière et des grands froids.
  • La protection du bois des abris, cabanes et toute autre construction en bois doit être faite avant l’arrivée des périodes les plus humides, par temps bien sec.
  • Pensez à abritez de la pluie et stocker une partie du bois de chauffage . Une simple protection par le dessus peut suffire.
  • Pensez à protéger les prises d’eau et compteur contre les gels.
  • Vérifiez et nettoyer les regards, les caniveaux…
  • Nettoyez et vérifiez l’état de vos gouttières, et réparez les maintenant pour évitez tout problème de dommage à votre bâti..

Le bassin, la piscine… à l’automne il faut les protéger

  • Mettre un fagot de bois propre à moitié plongé dans l’eau pour limiter le gel et laisser une prise d’air. Mettre un filet sur le bassin à poissons pour pas que les feuilles mortes pourrissent dedans (asphyxie des poissons).
  • Sur les terrasses et decks en bois, enlever tous les pots et objets qui laisseront des traces (possibilité de les surélever, ce qui est toujours conseillé) et nettoyer à l’eau et au balai brosse.
  • Préparer l’hivernage de la piscine, dans les règles de l’art, ou faites le faire par un professionnel.
remettre en route le chauffage en toute sécurité

Sur le même sujet