Piscine biologique, bassin écologique: comprendre le principe

Copier intelligemment ce que la nature fait si bien, en l'adaptant à nos besoins plus spécifiques... de l'étang naturel à l'étang de baignade, la biopiscine
11

Avez-vous déjà prêté attention à l’aspect d’un étang naturel, d’une jolie mare sauvage, ces lieux qui invitent à la baignade , l'été? À bien y regarder, la transition de la zone terrestre à la zone aquatique se fait, plus ou moins progressivement en ceintures de végétation, avec un effet mosaïque des espèces végétales, des plantes qui jouent un rôle fondamental dans la qualité de l’eau et la filtration .

Des berges à l’eau, la végétation joue son rôle

Les saules, à quelques distances des berges, laissent progressivement la place, en eau peu profonde, à la roselière avec les Phalaris, Typha et Iris aquatique ou Jonc, puis aux Nénuphars et Potamot, pour laisser enfin découvrir, en son centre, une zone d’eau libre, sans végétation émergée.

Le secret de l’équilibre dans ces milieux tient précisément en ces fameuses ceintures de végétation.

Partant du principe simple de cette zonation des plantes selon la profondeur de l’eau, et du pouvoir épurateur de celles-ci, il s’agit, dans le concept de piscine écologique, de recréer des espaces de végétation et des espaces d’eau libre, mais en les différenciant plus clairement afin de séparer de manière plus ou moins marquée, selon les créateurs, la zone de baignade de la zone végétalisée filtrante, sachant qu’il y a une grande diversité de plantes adaptées aux piscines écologiques.

Piscine naturelle double profondeur

Le principe est utilisé dans l’aménagement de pièces d’eau ou la réhabilitation de milieu naturel, mais pour la circonstance, il est revisité par les créateurs de piscines biologiques.

La base de la piscine écologique consiste à ce que l’espace de baignade soit équivalent ou inférieur à l’espace réservé aux plantes ainsi qu’à l’espace dédié aux plantations des berges. Mais certains procédés permettent de réduire la zone végétalisée.

Contrairement à la piscine traditionnelle , il y a une partie de la piscine, parfaitement délimitée (souvent de forme carrée ou rectangulaire) qui est un bassin de baignade en eau plus ou moins profonde (de 1m20, 1m50 à 2m, 2m50 suivant votre choix), et une autre, zone végétalisée, qui est constituée soit:

  • d’une zone passant progressivement de 0 à 70 cm de profondeur
  • de trois zones en paliers : premier palier de profondeur inférieur à 30 cm d’eau, second palier de profondeur avoisinant les 45 cm d’eau et dernier pallier à 70 cm d’eau, chaque palier étant planté d’espèces différentes..

À noter que pour un développement optimale, la zone végétalisée bénéficiera de l’ombrage de quelques arbres bas, notamment en climat à forte insolation.

Sur le même sujet