Plus qu'un jardin…un paysage ! Qu'est-ce qu'un paysagiste ?

Paysagistes : professionnels en aménagement et création d'espaces de vie extérieurs. Les concepts évoluent, le métier reste flou : conseils, explications.
11

Artiste un brin psychologue, un bon paysagiste est créateur et conseiller ; il apporte une dimension nouvelle aux espaces extérieurs, fait sortir la maison, entrer le jardin, et tromper la perception de l’espace. Il est aussi garant de la pérennité de l’ouvrage accompli.

Pour retirer toute satisfaction de son action, une bonne information sur la profession s’impose.

Paysagiste, s’autoproclame qui veut…ne l’est pas qui veut

La réussite d’ une création ou d’un travail paysager passe par la compétence de celui qui les met en œuvre. Il existe de nombreux professionnels hautement compétents, chacun avec une approche qui personnalise son œuvre et la signe, mais il existe aussi de petits bricoleurs capables au mieux de planter quelques fleurs, sans compétence.

La profession n’est pas réglementée, son titre n’est pas protégé. Toute personne peut se déclarer paysagiste, en faisant simplement du jardin ou en ayant suivi un long parcours de formation sur la conception et l’architecture des jardins.

En s'équipant sommairement, il est possible d’afficher la profession de «jardinier-paysagiste» sans même être titulaire d'un diplôme de formation professionnelle adéquate. Certaines émissions télévisuelles donnent parfois aussi une piètre image de la profession en présentant des aménagements de jardins sommaires assez éloignés d’un vrai travail professionnel de qualité : paysagiste ne consiste pas à faire une simple accroche visuelle éphémère.

Les diplômes ne font pas tout non plus ! N’excluons pas quelques autodidactes passionnés, sensibles et cultivés, capables de réaliser de belles et grandes choses.

Dans quels cas faire appel à un paysagiste ?

Le paysagiste travaille rarement seul, il est coordonateur de diverses professions. Mais pour savoir dans quelles situations faire appel à ses compétences est utile ou indispensable, il faut définir les objectifs recherchés :

  • entretien, taille, tonte…un jardinier compétent est l’homme de la situation.
  • élagage, formation d’arbres…l’élagueur professionnel est habilité à ces tâches délicates.
  • arrosage intégré, piscine…un spécialiste des équipements d’eau le fait, mais les conseils d’un paysagiste aident à choisir la meilleure implantation.
  • aménagement avec prise en compte des caractéristiques des sols et du milieu, restructuration de jardins, conception d’espaces nouveaux…le paysagiste technicien et l’architecte paysagiste sont les professionnels incontournables.

Paysagiste : technicien ou architecte-ingénieur ?

  • Le technicien paysagiste
choix et plantations d’arbres d’ombrage un jardin fleuri en hiver implantation d’une haie efficace

Témoignages, visites du site web professionnel ou de réalisations, visualisations de press-book ou d’albums illustrés des chantiers permettent d’apprécier la qualité du travail.

  • L’architecte paysagiste

Il prévoit, intègre et résout les contraintes spatiales et celles liées aux infrastructures, les règles d’urbanisme, de voisinage, les aspects techniques liés au bâti existant et à celui à créer.

Il sait comment le projet proposé va évoluer en améliorant le confort général de la maison par exemple, sans apporter de contraintes nouvelles comme : arbres / lignes électriques - racines / fondations - façades / ombrages indésirables - mélange d’espèces / compétition - plantation / mitoyenneté - végétaux / toxicité , dangerosité - plan d’eau / envasement, asphyxie…

Connaissance de ses diplômes et partenaires, visualisation par films ou visite des créations, recherche de son image dans la presse et les témoignages sont utiles pour mesurer le niveau de compétence du professionnel.

Certains paysagistes mettent en scène végétaux et matériaux dans des espaces de démonstrations (proximité de pépinières par exemple) pour exposer leur savoir-faire. Les salons spécialisés régionaux permettent aussi à des paysagistes de présenter leurs créations ; il faut en profiter.

Pour aller plus loin :

Les diplômes et le métier , le monde du paysagisme , les paysagistes .

Du même auteur :

« Connaître le milieu pour réussir un beau jardin »

« Cour, patio, mini-jardin, créer et réussir une oasis de verdure »

« Réussir un jardin facile et beau dans une résidence secondaire »

« Supprimer gazon et pelouses : alternatives et substituts »

Sur le même sujet