Réussir sa rentrée et sa première année en BTS

Une rentrée en BTS est un réel changement scolaire qu'il ne faut pas rater. La première année est d'ailleurs très importante et demande beaucoup de travail.
630

Fini le statut d’élève, vive le statut d’étudiant. En partie seulement: si l’entrée dans l’enseignement supérieur est un changement, la formation pour l’obtention d’un BTS est courte et exigeante. Ne pas réussir correctement sa rentrée et sa première année peut compromettre la réussite de cette formation (*).

Rentrée en première année de BTS : résoudre bien des contraintes

Nombreux sont les jeunes qui aspirent avec force à la fin de la terminale pour être enfin plus libres. Reconnaissons qu’entre 17 et 20 ans, chaque jeune est soumis à de nombreuses contraintes liées à son âge, la vie sociale et sa formation. Parents et enseignants doivent en avoir conscience, car à cet âge là il faut :

  • assumer la naissance d’une vie d’adulte,
  • assumer sa sexualité et ses passions amoureuses,
  • gérer son temps et son argent,
  • gérer les problèmes matériels (voiture, appartement ou chambre…),
  • trouver le juste compromis entre temps de travail scolaire et temps de loisir,
  • accepter les nouvelles contraintes de cours et de stage,
  • peut-être même gérer ses courses, ses repas, son ménage, sa lessive…
  • apprendre à s’affirmer tout en apprenant à quel moment il est opportun de le faire,
  • se préparer de diverses manières à la prochaine vie professionnelle,
  • réussir sa formation et son examen,
  • etc.

En réalité, cette formation est l’occasion d’apprendre la liberté : celle de s’investir, de trouver les bons moyens et outils pour communiquer, de découvrir des gestes professionnels, d’imaginer et d’apporter sa pierre à l’édifice en laissant s’exprimer ses passions, son esprit créatif, sa capacité d’innovation… La phase de socialisation est très utile à cet égard pour apprendre à se libérer ou se contrôler.

Socialisation et vie de groupe en première année de BTS

Beaucoup d’écoles mettent en place des activités dites de socialisation, ou soutiennent celles mises en place par les étudiants de seconde année. Qu'elles soient réalisées dans le temps de formation ou programmées en soirée ou week-end, il faut y participer, même un samedi et dimanche, et ne pas douter de la portée que cela peut-avoir. Tant pis si on ne rentre pas chez soi pour voir le copain ou papa maman. Il y a les week-ends suivants pour le faire.

Ces phases de socialisation, souvent bien pensées, ont un objectif majeur : créer rapidement un groupe qui fonctionne, avec cohésion, intégrant toutes les personnalités relatives aux différents étudiants.

En quoi est-ce important ? Dans la formation BTS, il y a un objectif évident à atteindre, celui d’être préparé à l’entrée dans la vie professionnelle et au fonctionnement de l’entreprise ou du milieu associatif. L’individualité n’est plus de mise. Par ailleurs, dans ces enseignements courts, beaucoup de travail se fait en groupe ; les richesses de chacun doivent être mises au service de tous ; et les faiblesses de chacun doivent être compensées par les forces de tous. La vie de groupe ne doit pas être considérée comme secondaire.

Première année de BTS : beaucoup de compétences à acquérir en peu de temps

Quelles que soient l’option et la spécialité choisies, la formation en BTS n’est pas une rupture d’avec la terminale. Pour décevant que cela paraisse, il vaut mieux garder à l’esprit que l’investissement scolaire doit être identique : les contenus des référentiels de programme sont chargés, et la plupart des établissements de formation démarrent vite et fort dans les divers modules. Il ne faut pas prendre à la légère le début d’année et surtout ne pas sous estimer la charge de travail importante qu’implique cette formation. Dans un BTS en alternance, le nombre de semaines de cours, beaucoup plus réduit, impose un très fort investissement.

Chaque formateur, d’une part, et l’équipe de formateurs d’autre part établissent une progression pédagogique par module et un ruban pédagogique interdisciplinaire et donc intermodulaire qui permettent logiquement à chaque étudiant et au groupe de rentrer dans la formation par les meilleures portes. Les exercices dans les techniques de médiation, par exemple, ne sont pas anodines, et placées en début de formation elles permettent de mieux savoir se mettre en valeur autant dans la relation avec les milieux professionnels ou les maîtres de stage que lors des soutenances d’épreuves des contrôles continus. Tout est donc à prendre.

Dans le cas du contrôle continu, il est important de réussir les premiers contrôles car, le temps passant, le nombre de contrôles va augmenter et le risque d’échouer à certaines épreuves aussi. Les premiers contrôles sont faciles à réussir si on le veut.

BTS et choix professionnel, les stages

C’est en première année que se font la plupart des choix de stages, pour l’année, pour le temps d’été entre les deux années ou pour le début de seconde année.

Il faut mettre à profit les premiers mois de formation pour s’informer sur le monde professionnel, confronter son point de vue et ses idées avec les camarades de promotion, rencontrer étudiants de deuxième année et anciens élèves, discuter avec les enseignants.

Il est très important de se construire vite un vrai parcours professionnel, et réussir ses choix de stages et ses stages n’est pas anodin. Chercher la complémentarité entre eux et une progression dans le degré de technicité croissante des stages sont une excellente entrée en matière dans le monde professionnel, même avec l’idée de poursuivre les études.

Par contre, si les attentes vis-à-vis du milieu professionnel sont souvent grandes, elles apportent aussi leur lot de déception. Le plus souvent, ces déceptions sont liées non à la valeur du travail réalisé mais aux conditions d’accueil, d’hébergement, de rémunération… Il est toujours très judicieux de bien s’informer sur tous ces points pour aborder les stages avec l’état d’esprit adéquat.

Reste qu’une formation préparatoire au BTS est une magnifique opportunité de s’initier à la vie professionnelle en douceur.

___________

(*) Article réalisé par Jean-Luc Mercier, enseignant-coordonateur de filières BTS durant 22 ans, et avec l’appui des sites :

Enseignementsup.gouv.fr

letudiant.fr

dimension-bts

aujourdhui.fr

Sur le même sujet