Comment faire pousser des graines de quinoa dans un petit jardin

Le quinoa est une petite céréale vivrière facile à faire pousser au jardin : une alternative au riz, délicieuse et nourrissante, à cultiver chez soi.
514

Le quinoa est bien connu des adeptes du bio, qui y voient une alternative aussi plaisante que nutritive au riz. Quant aux végétariens, ils l’apprécient pour ses apports élevés en protéines.

Et les jardiniers ont désormais la surprise de découvrir qu’il est aisé d’obtenir d’abondantes récoltes de quinoa dans un climat tempéré comme celui de la France, même sur une petite parcelle de terre.

Cette graine oubliée, qui fut en vogue chez les Incas, connaît désormais un regain de popularité bien mérité, et l’on développe de nouvelles variétés de quinoa, mieux adaptées aux climats humides et frais.

Pourquoi faire pousser du quinoa dans son jardin ?

Une petite quantité de graines donnera une belle récolte de céréales, mais vous devez choisir la bonne variété de quinoa, avec des inflorescences qui s’émiettent, si vous jardinez sous un climat tempéré. L’enveloppe des graines de quinoa est un peu visqueuse, à cause de sa teneur en saponine, si bien qu’il faut les laver avant de les cuisiner. En contrepartie, les oiseaux les délaissent, ce qui fait de cette céréale une plantation bienvenue dans un jardin de petite taille, alors que les autres plantes céréalières attirent en général d’innombrables nuées de pigeons.

Comment faire pousser du quinoa?

Exactement comme vous le feriez avec des tomates d’extérieur (le quinoa est même bien plus robuste que les tomates).

  • Au printemps, semez les graines de quinoa sous abri, dans des pots ou des germoirs;
  • Repiquer les plants, faites-les pousser dans des pots individuels et laissez-les prendre de la vigueur;
  • Plantez-les en laissant environ 50 cm entre chaque plant.

Comment récolter son quinoa?

Le quinoa peut être récolté à partir du moment où les premières graines se détachent aisément des inflorescences. Coupez les tiges sous l’inflorescence et suspendez-les par bouquets, la tête en bas, sous abri, jusqu’à ce qu’elles soient sèches.

Comment battre le quinoa manuellement ?

Le quinoa présente un autre avantage, celui d’être facile à battre et à vanner. Essayez de vanner du blé, vous y trouverez une raison supplémentaire de respecter nos ancêtres, qui séparaient les grains de la paille en se servant d’un simple fléau de bois à l’articulation en peau d’anguille. C’était un travail de forçat. Par comparaison, vanner du quinoa est une partie de plaisir.

Battez les graines dans un seau, passez-les à travers un tamis de jardin à gros trous et secouez-les afin d’ôter les morceaux de feuilles sèches, etc.

Préparer le quinoa avant de le cuisiner

Afin de faire partir l’enveloppe visqueuse, appelée saponine, faites tremper plusieurs heures votre quinoa dans une grande quantité d’eau froide. Égoutez-le, puis rincez-le à l’eau courante dans une passoire. Il est possible de recommencer l’opération si vous trouvez que l’impression savonneuse demeure.

Comment cuisiner votre quinoa?

Préparez-le comme du riz. Faites-le cuire à feu doux 15 minutes environ. Le quinoa vous changera avantageusement du riz, en base de plats végétariens ou pour accompagner de la viande.

Sur le même sujet