L'Eucharistie

L'Eucharistie est le troisième sacrement de l'initiation chrétienne. c'est la source et le sommet de la vie de foi puisque c'est le Christ lui-même.

En chemin vers Pâques, les chrétiens célèbrent le jeudi saint l'institution de l'Eucharistie. La définition de l'Eucharistie est la réactualisation du sacrifice de Jésus sur la croix sans le côté sanglant. Pour les chrétiens, ce n'est pas une mémoire comme un anniversaire qui est célébré chaque année, mais un renouvellement de l'évènement. Chaque fois que la messe est célébrée, la crucifixion du Christ est renouvelée. Jésus offre à nouveau son sacrifice mais de manière non-sanglante. Le repas de la dernière Cène, où Jésus institue le sacrement de l'Eucharistie, il transfigure le repas pascal juif.

Commémoration de la liberté.

Jésus-Christ est juif et comme tout pratiquant, le jour de la Pâque, il commémore avec ses disciples l'histoire du peuple élu. Dans le rituel, les juifs rappellent leur esclavage en Égypte et leur libération qui est suivie de quarante ans d'errance dans le désert avec le but d'atteindre la Terre Promise. Pendant ce temps de marche, le peuple reçoit de Dieu la manne. Le pain tombe du ciel et l'eau jaillie du rocher lorsque Moïse le frappe avec son bâton. Au cours du repas pascal, le pain et les coupes sont bénis et partager entre les convives. Jésus reprend le rituel et le transfigure à sa propre personne puisque le pain de vie descendu du ciel, c'est lui.

La source et le sommet.

Le sacrement de l'Eucharistie est à la fois source et sommet de la vie chrétienne. Il est source puisqu'à chaque fois qu'un chrétien communie c'est le don du Christ, l'Amour dans la plénitude qu'il reçoit. Sans cette force reçue, il lui est difficile de vivre pleinement de la grâce. Le sacrement est également le sommet puisque le sacrifice du Christ, qui est célébré en plénitude le jour de Pâques, le conduit à la Résurrection. Jésus lui-même déclare que celui qui ne mange pas la chair du Fils de l'Homme n'aura pas la vie éternelle.

Déjà là et pas encore.

Avec l'Eucharistie, les chrétiens ont part, déjà sur cette terre, à la vie éternelle qui est future. C'est ce que les théologiens appellent le "déjà là et pas encore". De manière plus rationnelle, ce phénomène peut s'expliquer. Jésus qui se dit être la Résurrection et la Vie, donne en plénitude sa vie pour permettre à l'homme d'accéder au Royaume Céleste. C'est en passant par lui, qui est la Résurrection, que les chrétiens peuvent accéder eux-mêmes à la résurrection après leur mort physique.

L'Eucharistie est également appelé Saint-Sacrement car c'est le premier des sacrements, le sacrement de l'Amour.

Sur le même sujet