Création d'une population de poissons d'aquarium d'eau douce

L'aquariophilie est avant tout une histoire de logique *. La maintenance de poissons dans un aquarium est possible avec un minimum d'équipement bien choisi.
3

Le volume de l’aquarium doit être connu afin de sélectionner les espèces qui pourront y vivre en toute sérénité.

Les trois zones de vie

Dans un aquarium, comme dans la nature, il faut des poissons de surface (la bouche est dirigée vers le haut) qui viennent chercher la nourriture. Ils vont en manger mais pas tout !

Ce qui leur échappe va couler et les poissons de pleine eau (du milieu) vont venir, à leur tour récupérer leur pitance.Ceux- ci ont la bouche qui se situe à l’horizontale, entre le milieu et le bas de la tête.

Ce qui n’aura pas été mangé va se déposer au fond et ce sera au tour des poissons du même nom de pouvoir s’alimenter et de ce fait, nettoyer complètement le sol. Ils vont ainsi éviter que de la nourriture s’abîme et pollue l’eau. Les poissons de fond ont la bouche en dessous, dirigée vers le bas.

Il ne faut pas oublier, pour que les interventions de nettoyage soient limitées et que la chaine naturelle soit bouclée, les « laveurs de vitres » et autres suceurs qui vont également s’occuper de débarrasser les plantes et tous les décors, des algues qui ne manquent jamais de s’installer. Dans un tout petit volume, ils peuvent être remplacés par des escargots.

Le biotope

Il est possible de mélanger les origines, du moment que les individus sont compatibles entre eux, et que l’on peuple les trois niveaux de vie. Mais la maintenance sera plus facile si on choisit seulement une ou deux régions géographiquement très proches : les critères, température, éclairage, brassage et qualité de l’eau ne différeront pas, ou très peu.

Pour le côté esthétique, l' attention doit se porter sur le rapport grosseur des poissons adultes et dimensions du bac : avoir un ou deux gros individus dans un petit bac, même si le volume d’eau est suffisant pour eux, ne donnera pas un spectacle agréable et ne les satisfera pas en terme de comportement.

Ce sera beaucoup plus intéressant, relaxant, d'en voir plusieurs petits évoluer en toute aisance. Cela peut même, pour certains, les inciter à la reproduction.

Vos goûts en terme de plantation sont aussi à prendre en considération : certains aquariums dits « hollandais » sont luxuriants, alors que d’autres décors se basent plus sur du minéral (cichlidés)**. Certaines espèces de poissons peuvent souffrir d’un manque de végétation alors que d’autres se feront un plaisir de faire échouer vos tentatives de plantation!

Quelles espèces ?

Toutes les espèces de poissons ne peuvent pas cohabiter, certaines servant de nourriture aux autres. Beaucoup ont besoin d’un grand territoire notamment en vieillissant, et supportent donc mal des congénères dans un bac de faibles dimensions.

Le choix à faire est en rapport avec le biotope et avec le volume du bac, non pas pour l’espace disponible pour évoluer mais pour l’oxygène contenu dans l’eau.

Un poisson rouge dans une boule, à première vue, ne pose pas de problème… Erreur, il a besoin de beaucoup plus que cela pour que sa croissance se poursuive normalement ou, pire, qu’il ne meurt pas rapidement.

Il faut bien garder à l’esprit que les poissons vendus dans les commerces d'aquariophilie sont souvent des juvéniles qui sont loin d’avoir leur taille adulte.

Selon la forme de la cuve (colonne ou en longueur avec plus ou moins de hauteur), certaines espèces seront plus appropriées que d’autres. Ce sont leurs habitudes de déplacement ou leur évolution physique qui sont importantes à prendre en considération.*

Enfin, si l’on veut un bac avec une population de poissons équilibrée, ayant un bon comportement, et intéressante à regarder, il est important de noter qu’ils n’ont pas tous les mêmes us et coutumes. Certains sont monogames (à maintenir en couples) et d’autres polygames (un mâle pour deux ou trois femelles minimum). Quant aux petits individus comme les néons, ils préfèrent être en banc. Plus ils sont nombreux et mieux ils se portent!

* L’Atlas de l’aquarium , vol 1, MERGUS

** L’Art de l’Aquarium de Colette Rabut et Patrick Butteux (Bordas Nature)

Sur le même sujet