Turritopsis nutricula : la méduse immortelle

Turritopsis nutricula, une méduse biologiquement immortelle qui inspire les scientifiques pour créer des cellules souches
30 Jan
29

Turritopsis nutricula : une méduse minuscule

Turritopsis nutricula est une méduse de la famille des hydrozoaires qui possède une taille comprise entre 4 et 5mm et qui est aussi large que longue. Les jeunes ne font que 1 mm et ne possèdent que 8 tentacules régulièrement espacées alors que les adultes en possèdent entre 80 et 90. Cette méduse en forme de cloche possède un estomac rouge qui, en coupe transversale, a la forme d’une croix.

De nos jours elle est présente partout dans le monde, mais son origine reste incertaine entre la Mer des caraïbes et le Pacifique. Elle sillonne les régions tempérées et tropicales et vit librement dans le plancton. Elle se nourrit d’œufs de poissons, de plancton et de mollusques.

Turritopsis nutricula possède, comme tout être de la famille des cnidaires, une forme polype : c’est un stade sessile, asexué qui se situe au niveau des fonds marins (benthique). C’est une forme cylindrique qui d’un côté, est reliée au support et de l’autre, présente une bouche entourée de tentacules. L’autre forme est celle pélagique : la méduse qui nage librement.

Une fois devenue méduse, elle va après fécondation émettre des œufs qui vont se transformer en larves. Après s’être nourri accrochées à la bouche de leur mère, les larves (appelées planula qui correspondent au stade morula des animaux évolués) nagent jusqu’à trouver un support pour s’y transformer en polype. Le polype peut ensuite créer des sillons qui à leur tour vont créer de petits bourgeons. Ces petits bourgeons vont ensuite former une larve appelée éphyra qui donnera plus tard la méduse. Le cycle simplifié de reproduction est présenté en illustration de l’article.

Cette méduse fut découverte par des chercheurs italiens de l’Université de Lecce.

Turritopsis nutricula : un procédé unique, la trans-différenciation

Mais ce qui fait la particularité de cette méduse c’est son caractère immortel. Cependant elle n’est immortelle que biologiquement parlant, c'est-à-dire qu’elle peut quand même mourir suite à une maladie ou un accident.

Cette méduse atteint sa maturité sexuelle après quelques semaines. Ensuite elle peut revenir à l’étape de polype. Elle inverse donc son processus de vieillissement, résorbe son corps d’adulte et devient donc biologiquement immortelle.

Pour réaliser cela, elle utilise un mécanisme appelé transdifférenciation. Ce processus est la perte des épitopes normaux et l’acquisition de nouveaux et des fonctions associés.

Lors du développement d’un organisme, chaque cellule possède les mêmes gênes que la cellule-œuf et est appelée cellule souche, mais chacune va se spécialiser. Cette spécialisation, ou différenciation, est le plus souvent stable, mais il est possible d’inverser cette différenciation et d’entrainer le retour à un état moins spécialisé.

Ce processus peut s’appliquer à une cellule non-souche ou une cellule souche déjà différenciée.

Théoriquement, ce cycle peut ainsi se reproduire indéfiniment. La méduse redevenue polype va de nouveau pouvoir se développer et redevenir méduse, puis après sa maturité sexuelle inverser son développement et recommencer.

Turritopsis nutricula : application future

Ce mécanisme de transdifférenciation intéresse beaucoup les scientifiques. En effet, cela pourrait les inspirer à trouver des moyens rapides et moins coûteux pour fabriquer des cellules souches.

Ces cellules souches sont utilisables pour régénérer des tissus endommagés ou morts afin de reconstruire des organes. Cela éviterait le recours systématique à la greffe.

Par exemple, elles pourraient être utilisées pour soigner certaines maladies cérébrales telles qu’Alzheimer.

Cependant, il ne s'agit pour le moment que de recherches en laboratoire.

Source :

- Description de la méduse et en anglais .

- Caractéristique

- La transdifférenciation en médecine

- Article très détaillé sur la mort biologique et l'immortalité

Pour en savoir plus :

- Description anglaise plus précise

- I nvasion d e la méduse

- Registre des espèces marines

- Vidéo d'une méduse

- Le cycle immortel de la méduse en anglais.

- Vidéo qui présente les différents stades de la méduse

Sur le même sujet