Chargement d'un silo de chaudière à copeaux avec un monte-bottes

Pour alimenter au mieux le stockage de votre chaudière, voici quelques conseils pour le chargement d'un silo à copeaux de bois avec un monte-bottes.
62

Si vous vous êtes lancé dans l’installation d’une chaudière à copeaux de bois et que, de plus, vous avez choisi de produire vous-même votre combustible, sachez qu’une bonne organisation et le matériel adéquat sont indispensables pour réussir chaque année le chargement de votre silo.

Deux chargements annuels en moyenne pour 10 tonnes de copeaux

Pour une maison de 200m2, 10 tonnes de copeaux de bois, ou 40m3, sont nécessaires pour une année de chauffage. Soit l’équivalent d’une grosse remorque agricole qu’il va falloir déverser dans votre silo selon la technique de remplissage que vous aurez choisie. Pour un silo de stockage de taille raisonnable (3 mètres de largeur, 3 mètres de longueur et 2,50 mètres de hauteur), deux chargements par an sont à prévoir.

La technique du monte-bottes

L’une de ces solutions de remplissage peut s’organiser avec un monte-bottes, un tapis roulant détourné de son usage initial qui permet de monter les copeaux vers le silo.

Ce genre de tapis peut être disponible auprès d’agriculteurs qui renouvellent leur matériel. Un petit aménagement peut parfois être nécessaire pour optimiser cet outil de grande taille : une bavette en caoutchouc à la base du tapis pour retenir les copeaux en excédent, des bords métalliques larges pour créer un entonnoir évasé afin de guider le bois ou encore une protection de la chaîne pour éviter tout blocage du mécanisme…

Trois heures pour remplir un silo de 5 tonnes

La benne remplie de copeaux doit ensuite être déversée très progressivement sur le tapis qui tourne sans cesse pour transporter le bois vers le silo. Pour remplir un silo avec environ 5 tonnes de combustible, l’opération prend environ deux heures de main d’œuvre. L’idéal étant de travailler à deux : l’un guide les copeaux de la benne vers le tapis et l’autre s’assure que le chargement rejoint bien le silo tout en le répartissant dans la cellule.

Les avantages et les inconvénients d’une telle formule

Cette technique est peu coûteuse en matériel car une fois le tapis acheté pour une centaine d’euros environ selon l’état, et adapté, plus aucun frais n’est engagé, hormis l’électricité pour le faire fonctionner. L’inconvénient de cet outil est avant tout son stockage le reste de l’année car certains tapis ont vraiment de grandes dimensions et ne sont pas très esthétiques pour être placées au fond d’un jardin.

Réfléchir au remplissage au moment de la conception du projet

En fonction de votre installation, à vous de trouver le moyen idéal pour passer le moins de temps possible au chargement du silo. Une certitude en tout cas, cette organisation s’envisage forcément au moment de la conception de votre projet de chauffage et nécessite une construction particulière autour de la chaudière (accès par le haut du silo avec un godet, utilisation d’un tapis roulant, fosse en contrebas avec vis sans fin…).

Pour en savoir plus, lisez: Chaudière à bois déchiqueté (ou copeaux) : bien s'équiper 1/2 , Chaudière à bois déchiqueté (ou copeaux) : bien s'équiper 2/2 , Comment faire du bois déchiqueté?

Sur le même sujet