JULIE WICZECK

Publié dans : Les articles Économie & Finances de Julie Wiczeck

Numericable : un opérateur en pleine croissance

Le fibro opérateur Numericable ne semble pas connaître la crise qui touche le secteur des télécoms en France.

Alors que certains de ses concurrents tels que SFR ou encore Bouygues Telecom annoncent des licenciements, le leader français de la fibre optique dévoile encore une fois des résultats positifs et confirme sa croissance. Quel est son secret ?

L’année 2012 a marqué l’histoire de Numericable avec plusieurs succès, aussi bien sur le plan des résultats économiques que sur le plan commercial. De quoi asseoir le leadership de l’opérateur dans le très haut débit français. Sa recette ? Déploiement de réseau et innovation.

Le chiffre d’affaire 2012 de la société s’est établit, selon le communiqué de presse, à 865 millions d’euros, soit une croissance nette de 1,1%. Une croissance qui était déjà au rendez-vous en 2011. Suite logique de la chose, la rentabilité opérationnelle (EBITDA) augmente elle aussi de 4,6%. Si l’on regarde ses concurrents, à part Free, leur marge opérationnelle est en baisse : -9,9% pour Orange, -13,2% pour SFR, -29% pour Bouygues Telecom.

Ce qui explique cette croissance c’est sans doute le parc d’abonnés de l’opérateur. Avec 1.269.000 abonnés très haut débit en France, il détient 62% du marché, loin devant le second opérateur français dans ce domaine, Bouygues Telecom, qui détient 19% des abonnés THD de France. Bouygues, par ailleurs, utilise le réseau propriétaire de Numericable en tant que marque blanche et n’est pas, en ce sens, un concurrent à proprement parler.

Cette supériorité, Numericable la doit à son réseau fibre optique déployé dans toute la France. 4,8 millions de foyers son raccordés et sont donc autant de clients potentiels. Mais loin de se reposer sur ses lauriers, Numericable a plusieurs fois annoncé que d’ici 2014 elle veut atteindre les 6 millions de foyers raccordés et continue donc son déploiement. La société vient d’ailleurs d’annoncer que son réseau est désormais disponible dans sept villes supplémentaires.

Ces investissements ont bien entendu un coût et Numericable a maintenu ses objectifs d’investissement dans la fibre optique pour 2012 avec un CAPEX de 219 millions d’euros. La croissance réussie pour l’année 2012 lui permettra de continuer à déployer son réseau en 2013 continuant ainsi sa croissance.

Mais l’année 2012 a été marquée surtout par l’innovation de Numericable qui a lancé, en juin dernier, LaBox, la première box tout-en-un de France. Une innovation technologique encensée par les médias spécialisés puisqu’elle a obtenu la qualification de « meilleure box du marché ».

Cette box a été un véritable succès auprès des clients et 120.000 unités sont entrées dans autant de foyers français. Elle est la marque de fabrique de la boîte et reflète la volonté de l’opérateur de fournir des services uniques et innovants anticipant les demandes de ses abonnés.

Numericable a en effet été le premier opérateur à s’intéresser de près à l’interaction entre télévision et réseaux sociaux déployant divers services dont « Screenshot TV » qui permet d’envoyer directement une capture d’écran de la télévision sur Twitter ou Facebook. Un service qui est unique en France et dans le monde.

La demande croissante de débit qui découle directement de la multiplication des écrans dans les foyers - aujourd’hui un foyer a en moyenne 6,3 écrans entre télévisions, ordinateurs, tablettes et smartphones – trouve dans le très haut débit une réponse ce qui a conduit Numericable à proposer jusqu’à 200 Mégas de connexion.

À propos de l'auteur

JULIE WICZECK

  • 10

    Articles
  • 5

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!