Abercrombie&Fitch : une ouverture attendue sur les Champs-Elysées

Abercrombie, la marque américaine à l'élan ouvre son premier magasin français le 19 mai. Dans le style de toutes ses boutiques, ce sera un show permanent !

Le 19 mai prochain, il devrait y avoir beaucoup de monde en bas des Champs-Elysées. Et pour cause, Abercrombie & Fitch ouvrira son premier magasin français. Une ouverture attendue tant pour les vêtements de la célèbre marque américaine, que pour l’ambiance qui règne dans ses boutiques.

Depuis plusieurs années, il était devenu très tendance d’arborer un polo, un débardeur ou encore un pull à capuche avec un petit élan brodé, ou les lettres « A&F » sérigraphiées sur la poitrine. C’était la preuve que l’on ne s’habillait pas avec la première fripe venue, puisque sous leurs aspects parfois négligés, les vêtements de la marque Abercrombie & Fitch ne se vendaient qu’aux Etats-Unis, et seulement à partir de 2004, à Londres. C’était en quelque sorte le privilège de ceux qui avaient voyagé. Le 19 mai, ce sera fini !

Une vitrine sur la plus belle avenue du monde

En effet, Abercrombie & Fitch a enfin décidé de traverser la Manche et de s’installer sur la plus belle avenue du monde. Dans un hôtel particulier de 1100 m2 (et au moins 4 étages) en travaux depuis début janvier, la marque inaugurera son flagship , son vaisseau amiral en français, dans le plus pur style des magasins de la marque.

Jeans à 90 euros, polos à 45, musique tapageuse, ambiance sombre et effluves du parfum de la marque seront au rendez vous. Sans oublier bien sûr les fameux mannequins masculins torses nus à l’entrée, avec lesquels les clients pourront se faire prendre en photo.

La marque a d’ailleurs mis un soin particulier à recruter ses 101 vendeurs et vendeuses. Lancée dès février, la campagne de recrutement est restée assez discrète, Abercrombie préférant recourir aux agences de mannequinat et aux recrutements dans la rue sur des critères bien définis. Silhouette fine et cheveux longs pour les femmes, muscles volumineux et mâchoire bien ciselée pour les hommes. Par chance pour les demoiselles, il sera possible d’apercevoir ces beaux Apollons dès mercredi sur les Champs-Elysées où ils auront la charge de promouvoir l’inauguration.

La fin de la rareté peut détourner tout une partie de sa clientèle

Si le lancement risque de démarrer en trombe, il reste à espérer que la marque américaine trouve son public en France. La fin de la rareté de ses produits risquent selon certains de faire fuir sa clientèle historique, pour qui porter de l’Abercrombie signifiait surtout être passé sur la Cinquième avenue de New York.

Sur le même sujet