Le taureau brun d'Ulster

Dans la mythologie celte, le Cycle d'Ulster désigne une collection de textes épiques irlandais en prose. Tous ces récits sont appelés la Tain Bo Cualnge.
4

Le manuscrit le plus ancien porte le nom de Leadbhar Na H-Uidhri (le Livre de la Vache grise) et date du XIIe siècle, mais l’histoire elle-même trouve ses origines au VIIe ou au VIIIe siècle.

Le Cycle d’Ulster

Elle met en scène deux animaux aux pouvoirs surnaturels dans un récit de bataille mythique. Le combat entre le taureau brun Donn et le taureau à cornes blanches Finnbennach symbolise la lutte longue et stérile entre Ulster et Connacht, les deux plus septentrionales des cinq provinces de l’ancienne Irlande.

La longue rivalité entre les deux provinces est suggérée par le fait que les deux taureaux ont déjà tenté de régler leur différend sous diverses apparences.

Le Mythe du taureau Brun

Une nuit, la reine du Connacht Medb et son époux Ailill en viennent à comparer leurs possessions. La reine s’aperçoit qu’elles seraient équivalentes s’il n’était fait cas de Finnbennach, un superbe taureau à cornes blanches appartenant à Ailill.

Medb parcourt en vain ses terres à la recherche d’une bête équivalente, lorsqu’elle entend parler de Donn, taureau brun de l’Ulster, propriété de Daire Mac Fiachniu. Daire songe à prêter son taureau pour un an si on lui fait une offre généreuse mais, après avoir entendu les envoyés de Medb se vanter de pouvoir s’en saisir quand bon leur semblerait, il dissimule Donn dans un endroit secret.

Entendant ces nouvelles, Medb est folle de colère, au pont qu’elle pousse son époux Ailill à envahir l’Ulster afin de s’emparer du taureau. Les deux époux rassemblent une imposante armée, dont un contingent du Leinster formé d’hommes si disciplinés que Medb songe à les tuer tous. Malgré tout, le bon sens prévaut et Ailill réussit à convaincre Medb de répartir les hommes du Leinster dans les autres contingents afin qu’ils montrent le bon exemple.

Une âpre bataille s’ensuit entre les forces du Connacht et celles du roi d’Ulster Conchobhar, forçant souvent parents et amis à se battre entre eux. Une grande partie du temps, Cuchulainn est contraint de lutter sans aucune aide contre les armées de Medb, car lui seul a pu échapper à un sort jeté sur les habitants de l’Ulster par la déesse Macha. Medb tente de gagner Cuchulainn par des promesses, mais il reste sourd et tue un grand nombre des soldats de la reine, qui l’attaquent tantôt en combat singulier, tantôt par dizaines. Les combattants de l’Ulster retrouvent bientôt leurs forces, et sous les exhortations de Cuchulainn, ils mettent l’armée de Medb en déroute.

La bataille des taureaux

Entre temps, des soldats de Medb ont trouvé le taureau Donn et l’ont emmené dans le Connacht avec cinquante génisses issues du troupeau de Daire. Lorsque le taureau brun est mis en présence du taureau à cornes blanches d’Ailill, une haine immédiate naît entre les deux animaux. Ils abaissent leurs cornes et se livrent une lutte féroce dans toute l’Irlande.

Pour finir, Donn, le taureau brun, est aperçu trottant victorieusement vers l’Ulster, dispersant les entrailles du taureau à cornes blanches à travers la plaine. Epuisé et gravement blessé, il meurt quelques jours plus tard.

Sur le même sujet