Promeneur de chiens de refuge : un bénévolat efficace

Promener les chiens de refuge leur permet de sortir de leur box, de garder des liens avec l'homme et de recevoir de l'amour et du réconfort.
83

Les bénévoles offrent aux animaux cette activité essentielle: la balade, dont ils ont un besoin vital. Le chien y vit des moments intenses de détente et de joie: ne plus être en cage, oublier le refuge, se dégourdir les pattes, renifler d’autres odeurs, gambader dans l’herbe, courir après une balle... Mais, après les premières minutes de défoulement, le chien apprécie tout autant une «pause câlins», un instant privilégié. Une distribution de biscuits, une séance de brossage et beaucoup, beaucoup de caresses deviennent un rituel indissociable de la balade.

Ces plaisirs simples sont indispensables à l’équilibre et au bien-être de l’animal. Et un chien équilibré a plus de chances d’être adopté et de s’adapter à sa nouvelle vie qu’un chien rendu imprévisible ou hargneux par la détention et le manque de contact avec l’homme.

Une balade tonique

La promenade de chiens jeunes, en pleine santé, surtout de gros gabarit (type rottweiler ou berger allemand) requiert une très bonne condition physique, de l’énergie et un engagement personnel important. Il peut arriver au chien, impatient et frustré par plusieurs jours sans défoulement, de sortir de son enclos en trombe, s’élançant de toute sa puissance, tirant sur sa laisse avec fougue. Le bénévole doit faire preuve de sang-froid et de force pour maîtriser et diriger l’animal, pour suivre son rythme effréné. La balade peut s’avérer très sportive, surtout si aucun espace de détente ne permet de détacher le chien ou si le bénévole en sort deux ou trois à la fois.

Mais les chiens ne sont pas tous en aussi bonne forme. De nombreux chiens âgés, malades ou traumatisés, peuplent les refuges. D’autres qualités sont alors primordiales pour s’occuper d’eux.

Une mission délicate

Avec un chien marqué par un passé douloureux (abandon, maltraitance), la mission est différente et délicate: lui redonner confiance et l’apprivoiser de nouveau. Les bénévoles agissent d’abord en lui parlant calmement, puis en s'approchant progressivement. L’animal, rassuré, acceptera, au fil des semaines, d’être touché, caressé, puis attaché à une laisse.

Plusieurs tentatives sont souvent nécessaires pour le sortir peu à peu de son box puis du refuge, apeuré, le dos voûté, les oreilles plaquées en arrière, le regard fuyant. Mais quel bonheur indescriptible lorsque ce chien se transforme, à force d’amour et de persévérance, en un animal rasséréné et confiant.

La tendresse avant tout

Avec les chiens âgés ou malades, le rôle du bénévole est en priorité de les réconforter et d’adoucir leurs souffrances. Les bénévoles veillent à s’adapter à l’état de santé des animaux et à les sortir en fonction de leur capacité physique. L’hiver est une épreuve terrible pour les vieux chiens, perclus de rhumatisme, boitant, amaigris, ayant souvent une vue défaillante. L’été et ses heures étouffantes ne sont pas plus faciles pour ces animaux ayant des difficultés respiratoires ou cardiaques, et pour lesquels un simple coup de chaleur peut être fatal.

Seuls l’attention et l’amour apportent un réel soulagement à ces êtres abîmés par la vie. Les promenades seront lentes et calmes, avec de nombreuses pauses, ponctuées de gestes doux et apaisants. L’animal aime poser sa tête sur les genoux du bénévole, s’allonger contre lui, profiter de ces instants de sérénité. Il a plus besoin de marques d’affection et d’attachement que de parcourir des kilomètres. Il ressent et exprime alors une reconnaissance et une tendresse infinies pour «son» bénévole, qui est souvent son dernier amour.

Toutes ces promenades sont l’occasion de nouer un véritable lien de complicité entre le chien et le bénévole, d’établir une relation unique et forte. Ce bonheur partagé constitue un soutien moral indispensable, jusqu’à la prochaine sortie, pour le chien obligé de retourner dans son box. En retour, le bénévole reçoit en cadeau un amour profond et indéfectible.

Source:

30millionsdamis.fr

dans la rubrique «agir pour les animaux», voir la vidéo « les bénévoles en image »

Sur le même sujet