Antigone balayée: une pièce contemporaine de Roman Sikora

Roman Sikora, jeune auteur tchèque, revisite le mythe d'Antigone dans une pièce explosive et désinvolte, balayant par la même occasion le théâtre classique.

Depuis la tragédie de Sophocle (écrite vers 441 av. J-C), on ne saurait dire combien d’auteurs ont repris l’histoire d’Antigone pour l’adapter sous forme de pièces de théâtre, de ballets ou de représentations picturales. Le mythe de cette héroïne rebelle et les mythes en général, ne cessent de captiver. Cela s’explique par le fait qu’ Antigone , Médée et les autres abordent des grands thèmes universels mais surtout parce qu’à chaque époque, des artistes créatifs participent à leur "résurrection". Comme le dit justement l’écrivain et psychanalyste belge Henry Bauchau: "si les mythes sont encore si permanents dans la pensée du XXIe siècle, c’est qu’ils n’ont pas encore livré toute leur essence". Cela Roman Sikora l’a bien compris. Sans renier l’héritage du modèle antique, il re-crée la fable d’Antigone en proposant une œuvre nouvelle, fortement marquée par son époque et la société qui l’entoure.

Roman Sikora: dramaturge et témoin caustique d’un monde complexe

Né le 3 juillet 1970 à Trinec, dans l’est de la République tchèque, Roman Sikora débute comme ouvrier dans une usine sidérurgique locale. Puis, il part pour Brno où il obtient le diplôme de la prestigieuse Académie d’art thétral Janácek. Rapidement, journalisme, littérature et théâtre deviennent ses seuls mots d’ordre. Il collabore au magazine de théâtre en ligne Yorick pour lequel il rédige de nombreux articles et essais. Aujourd’hui à Prague, il poursuit son travail d’écrivain et s’investit pour la revue politique et culturelle Noviny literarni .

En 1997 paraît Smeteni Antigony ( Antigone balayée ), la pièce obtient le deuxième prix du concours organisé par la fondation Alfred Radok récompensant les meilleures fictions originales. Sikora sera traduit en allemand, en français, en hongrois et en slovène.

L’auteur tchèque n’a que 19 ans lorsqu’il assiste à l’élection de Vaclav Havel et à la chute du communisme. C’est une période charnière pour la Tchécoslovaquie. Il voit son pays bouleversé et devient un témoin critique et actif d’un monde nouveau qui lui semble souvent délirant. A travers l'écriture rude et râpeuse d 'Antigone balayée il exprime une profonde animosité vis-à-vis des tendances totalitaires et de l’assujettissement à l’idéologie du bonheur matériel.

Résumé d' Antigone balayée

Après le meurtre du roi Oedipe (dans l'esprit de Sikora, Oedipe serait l'analogue du petit père des peuples) et d'Etéocle par Polynice, Créon accède au pouvoir (c'est l'arrivée du capitalisme sauvage). Il revendique être démocrate mais sa nièce Antigone l'oblige à reconnaitre que la dictature du libéralisme ne vaut pas mieux que l'autocratie de son père Oedipe. Pour déjouer les nouveaux tyrans elle utilisera le sexe (omniprésent dans la pièce) et crachera sa haine dans des bars remplis de citoyens passifs et ivrognes.

Antigone balayée , un lecteur dérouté face à une pièce survoltée

La pièce de Sikora est résolument moderne: on y parle de voitures décapotables, de défibrillateurs et de fours à micro-ondes. Ismène, la sœur d’Antigone, rêve gloire et reconnaissance comme ces potiches qui envahissent la télé-réalité ; quant à Antigone, c’est un électron libre, une sorte de gréviste qui dérange la société.

Antigone balayée est en rupture totale avec toutes les autres versions d’ Antigone . Roman Sikora brouille nos repères relatifs à ce que nous croyions connaître de la fable. Dans l’histoire antique, l’action centrale tourne autour du duel fratricide des frères d’Antigone, Polynice et Etéocle pour prendre le pouvoir à Thébes ; Roman Sikora ne semble pas en faire grand cas. Le public n’en saura que ce que Pierrot, narrateur et véritable incarnation des médias, voudra bien lui en dire, c'est-à-dire une avalanche de scoops indigestes. Le spectateur est submergé d’informations et ne comprend plus rien du tout. L’histoire initiale vole en éclat. Alors que chez Sophocle, Antigone défie le pouvoir du roi Créon pour obtenir une sépulture à son frère Etéocle, chez Sikora, elle entretient un amour nécrophile et incestueux avec lui. Elle prétend aimer sa sœur Ismène, mais couche avec le fiancé de celle-ci, Hémon. Ce dernier dit aimer Ismène et lui promet le mariage mais la répudie cruellement pour une autre. Quant à la superficielle Ismène, qui veut oublier le passé tragique de sa famille en épousant Hémon, elle dit aimer Antigone mais la poignarde mortellement à la fin de la pièce. Plus rien n'a de sens!

Antigone dans un monde qui s’emballe: le nôtre

Le remaniement de la pièce et les déconstructions ne sont pas gratuits, ils font au contraire l’intérêt d' Antigone balayée . Roman Sikora souhaite montrer que nous vivons dans un monde absurde où toute logique a disparu. Il pose un regard profondément pessimiste sur notre société, une société où tout s’emballe, tout dérape, tout délire. On sent bien qu’il faudrait arrêter ça et si, comme le dit Antigone, "le monde a besoin d'un interrupteur", force est de constater qu'il n'y en a hélas pas. Il va bien falloir faire quelque chose alors! Mais quoi ? La question reste ouverte, Sikora se garde bien de donner ne fut-ce qu’un embryon de réponse. A nous lecteurs, peut-être de la trouver.

En définitive, cette pièce est comme un coup de vent, un foutu courant d'air qui fait claquer les portes et nous fait sursauter!

Il aura fallu attendre 2011 pour voir le texte désinvolte et acerbe de Roman Sikora mis en scène au théâtre pour la première fois en France. Le pari a été relevé en Isère par la Compagnie Partage qui réussit à plonger le spectateur dans un monde complexe d'une manière joliment poétique.

Pour en savoir plus:

SIKORA, Roman. Antigone balayée , traduit du tchèque par Ginette Volf-Philippot, Maison Antoine Vitez, 2000.

DROZD, David. The Detritus of Antigone by Roman Sikora. An Endeavour at Post-modern tragedy? Cambridge, Cambridge scholars, 2000.

Compagnie Partage: http://www.compagniepartage.com/

Sur le même sujet