Johannesburg, capitale de la mode africaine

La capitale économique de l'Afrique du Sud a brillé de mille feux du 20 au 23 octobre 2011 pour célébrer la mode africaine et son esthétique unique.
8

Pendant trois jours, les stylistes africains du monde entier ont fait montre de leur talent créatif inspiré par le continent. "Reine du désert","Origin Africa" ou encore "couture pour le changement climatique", ce sont là les noms de quelques-unes des collections présentées lors de ce show haut en couleurs. Le Sandton Convention Centre, situé près des entreprises industrielles et financières les plus importantes d'Afrique du Sud, n'a pas désempli pendant ces quelques jours. Ils étaient nombreux à vouloir profiter du spectacle: créateurs de mode, amoureux de la mode, ou tout simplement curieux...

Une plate-forme unique en son genre

De l'avis d'Adama Paris, styliste sénégalaise vivant entre Los Angeles, Paris et Dakar, cette fashion Week ("semaine de la mode") était "une plate-forme innovatrice, qui a mis trois aspects ensemble: stands d'expositions-vente, défilés de mode, et contacts permanents avec la presse". Une manière de mettre réellement la créativité africaine sur le devant de la scène, estime-t-elle.

Des tenues fantaisistes de la Sud-africaine Marianne Fassler à celles sobres et plus classiques de sa compatriote Tart bien qu'un brin osées, en passant par les créations à couper le souffle de l'Egyptien Soucha, les milliers de spectateurs venus assister à cette semaine de la mode ont eu de quoi se régaler, tout en se plaignant quelque peu du retard avec lequel débutaient les présentations.

Un spectateur rencontré à la sortie d'un des défilés n'a pas caché son émotion:"c'était formidable, cette manière de jouer avec les tissus, les textures, je ne m'y attendais pas..."

Les réalisations de la mode primées

La cérémonie de remise des prix, les Africa Fashion Awards, a débuté le 23 octobre à minuit pour prendre fin autour de 2 heures du matin. Ils récompensent les réalisations de la mode africaine.

Ainsi, pour l'Afrique, c'est Jewel by Lisa, label de la Nigériane Lisa Folwaiyo qui a remporté le prix de styliste de l'année.

Ozwald Boateng, styliste anglais d'origine ghanéenne, a reçu le prix du designer de l'année en international. C'est la première récompense africaine pour cet ancien directeur créatif de la ligne de vêtements hommes de Givenchy qui a déjà plus de 20 années d'expérience à son actif.

Le prix du top model de l'année est revenu à la Kenyane Ajuma Nasanyana. Plusiseurs autres prix ont été décernés tel que celui pour la contribution remarquable à l'industrie de la mode remis à l'Américaine Bethann Hardison ou encore celui de communicateur de mode de l'année décerné à iFashion, magazine de mode en ligne.

Mode et tourisme font bon ménage à Johannesburg

De la mode au tourisme, il n'y a qu'un pas. Et pendant ces trois soirées de folie où le monde s'est retrouvé à Johannesburg, il était vite franchi. Les matinées étaient belles et ensoleillées, de quoi donner envie de visiter un peu Joburg ou Jozi, comme l'appellent affectueusement les Sud-africains eux-mêmes.

Lorsque l'on est touriste à Johannesburg, on a tout simplement l'embarras du choix entre les multiples lieux historiques (le musée de l'apartheid, Liliesleaf farm ou le "cradle of humankind", berceau de l'humanité, etc) et/ou de détente ainsi que les immenses malls pour savourer le plaisir de flâner ou celui du shopping (ne surtout pas manquer de visiter le Nelson Mandela Square et d'admirer la statue géante de Nelson Mandela).

Sur le même sujet