Le Dracula de Kamel Ouali montre les dents

Kamel Ouali s'emploie à faire revivre, entre pas de danse et chanson pop-rock, l'histoire de Dracula, d'après l'oeuvre de Bram Stoker.
14

Deux singles qui tournent en radio, un album attendu dans les bacs, les premiers billets mis en vente, le showcase de présentation devant un parterre de professionnels au Théâtre du châtelet, les showcases pour le grand public et des séances de dédicaces... Kamel Ouali sait que l'accueil critique et public est primordial pour son spectacle. Et le metteur en scène vient de passer avec brio ces premiers vrais tests. Sa prochaine comédie musicale, " Dracula l'Amour plus fort que la mort ", est officiellement sur les rails du succès...

Le pari est osé. Réussir à transposer sur scène, l'histoire de Dracula, le plus célèbre des vampires, sans fausses notes.

Du XVe siècle à aujourd'hui

Inspiré par l'oeuvre originale de Bram Stoker, Kamel Ouali propose sa version de l'amour impossible de Dracula, oscillant entre raison et passion. Au XVe siècle, le Comte Vlad III de son vrai nom, est fou de douleur après le suicide de sa bien-aimée, Elizabeth. Il défie Dieu et renie l'Eglise. Grâce à d'obscurs pouvoirs, il devient le vampire Dracula. Le héros ordinaire est devenu extra-ordinaire. Quatre siècles plus tard, il rencontre Jonathan Harker et sa fiancée Mina. Cette dernière semble être la réincarnation d'Elizabeth. Dans un va-et-vient permanent entre histoire et légende, tradition et modernité, Kamel Ouali présente la part humaine de ce héros sanguinaire. On le découvre attachant, sensible et mélancolique dans un spectacle riche en émotions.

Fidèle à lui-même et à sa formation de chorégraphe, Kamel Ouali donne la part belle à la danse, répondant aux sonorités pop-rock, sur un fond très sombre rock et baroque.

Un casting abouti

Golan Yosef a été choisi pour incarner le héros du spectacle. Acteur et danseur de 26 ans, il a fait ses classes dans plusieurs films et quelques Disney Movies. Mais, sur scène, ce jeune Néerlandais ne chantera pas, ni ne parlera.

Parmi les autres visages du casting, on retrouve Julien Loko, révélé par la Nouvelle Star . Il tient le rôle de Jonathan, le jeune clerc de notaire amoureux de Mina.

Nathalie Fauquette joue Mina, la possible Elizabeth contemporaine.

Grégory Deck joue Sorci, un jeune vampire, prétendant être l'amour perdu de Dracula.

Lola Ces joue Poison, vampire mi-ange mi-démon.

Ginie Line, vue dans les Dix Commandements , est Satine, amoureuse inconditionnelle du Comte.

Anaïs Delva joue Lucie, présentée comme la plus proche amie de Mina.

Aymeric Ribot est le Dr Van Helsing, cherchant un remède contre Dracula pour l'anéantir.

Florent Torres incarne l'Ange, rôlé créé sur mesure par Kamel Ouali, symbolisant la promesse d'un monde meilleur.

Le génie de Kamel Ouali

Kamel Ouali est un habitué des grands spectacles musicaux. Il a été le chorégraphe des Dix Commandements et d'Autant en Emporte le vent . Mais c'est en 2001, lorsqu'il accepte le poste de professeur de Danse à la Star Académy , qu'il se fait véritablement connaître du grand public. Il endosse ensuite le costume de metteur en scène pour le Roi Soleil , avec le succès qu'on lui connaît, en collaboration avec Dove Attia et Albert Cohen. En 2009, il se lance sur le projet Cléôpatre , la dernière Reine d'Egypte qui rencontrera un franc succès dans les salles. Apposant sa patte experte, il transcende l'histoire sur scène, apportant grâce et sensualité aux destins tragiques des héros.

Kamel Ouali réalise sa nouvelle pirouette avec Dracula, le mythique vampire aux dents longues. Incarnation de la modernité tant dans sa danse que dans sa personne, Kamel Ouali promet surprise et renouveau pour rendre le genre du spectacle musical encore plus transcendant et distrayant, notamment à travers des innovations sur les images et les lumières.

Sortie de l'album le 18 avril 2011. " 1, 2, 3 " et " En Transe...Ylvanie " sont déjà disponibles en CD 2 titres et téléchargement.

Au palais des sports à partir du 30 septembre 2011 puis en tournée dans toute la France

Sur le même sujet