2011, année de la chimie

Tout au long de l'année 2011, la chimie sera à l'honneur dans le monde et en France. Tout un programme...

Mystérieuse pour beaucoup, la chimie impressionne ceux qui ne la connaissent pas. Parce qu’elle fait pourtant partie de notre quotidien, la communauté scientifique se mobilise cette année pour mieux la faire connaître.

Une décision des Nations Unies

Après plusieurs autres domaines scientifiques, telle l’astronomie en 2009, les Nations Unies ont décidé en 2008 que l’année 2011 serait celle de la chimie, suite à la présentation d’une résolution par l’Ethiopie, pays où siège la Fédération Africaine des Associations de Chimie, rappelant que «la chimie est essentielle à notre compréhension du monde et du cosmos. De plus, les transformations moléculaires sont au cœur de la production de nourriture, de médicaments, de carburant, et d’innombrables produits manufacturés et d’extraction. Tout au long de l’année internationale de la chimie, le monde entier célèbrera cette science et ses apports essentiels à la connaissance, à la protection de l’environnement et au développement économique.»

L’année de la chimie s’est ainsi ouverte à l’UNESCO, à Paris, les 27 et 28 janvier derniers.

Les objectifs de l'année

En consacrant la chimie science de l’année 2011, la communauté scientifique internationale poursuit plusieurs buts. Elle souhaite faire découvrir la chimie au grand public, en particulier aux jeunes qu’elle aimerait attirer pour assurer la relève des professionnels, mais aussi encourager le développement de la recherche dans ce domaine dans le cadre du développement durable avec lequel certains pourraient la croire difficilement compatible.

Les scientifiques souhaitent aussi rendre hommage aux femmes qui, par le passé mais de nos jours encore, ont contribué à des découvertes essentielles. Le 100e anniversaire cette année du prix Nobel reçu par la plus célèbre des femmes chimistes, Marie Curie , donne encore davantage de force à cet objectif.

La chimie, science de notre vie

D’hier à aujourd’hui, la chimie a contribué à améliorer nos vies, en nous offrant davantage de confort. Le chimiste Jean-Marie Lehn, prix Nobel de chimie en 1987, l'a parfaitement résumé: « un monde privé de chimie serait un monde sans matériaux synthétiques, donc sans téléphone, sans ordinateur, sans cinéma, sans tissus synthétiques. Ce serait aussi un monde sans aspirine, sans savon, sans shampoing, sans dentifrice, sans cosmétiques, sans pilules contraceptives, sans papier donc sans journaux ni livres, sans colles, sans peintures ...»

La chimie, science de l’avenir

Très contestée ces dernières années pour son impact sur l’environnement, la chimie pourrait se révéler une alliée pour l’avenir grâce aux travaux des scientifiques qui développent aujourd’hui des produits moins nocifs pour la planète.

Programme de l’année de la chimie en France

Durant toute l’année, de nombreuses animations permettront au grand public de découvrir la chimie et ses nombreuses applications.

Des colloques, des conférences, des activités seront proposés dans toute la France. Le programme est disponible sur internet. Toutes ces manifestations se tiendront souvent sur des campus universitaires sur l’ensemble du territoire national.

Un programme international spécialement destiné aux jeunes a également été élaboré.

L’année de la chimie se terminera le 1er décembre prochain à Bruxelles où se tiendra la cérémonie de clôture.

Source: www.chimie2011.fr

Sur le même sujet