L'histoire des arts au brevet des collèges

Intégrée désormais au brevet des collèges, l'histoire des arts est une épreuve redoutée des élèves et de leurs parents.

Depuis la rentrée 2010, l’histoire des arts constitue l’une des quatre épreuves obligatoires du brevet des collèges que les élèves de troisième passent à l’issue de leur année scolaire.

Un enseignement partagé

Comme pour les classes de collège de niveau inférieur, l’histoire des arts est enseignée en troisième conjointement par les professeurs d’arts plastiques, de musique, d’histoire-géographie et de français, auquel peut s’ajouter le professeur de technologie.

Choix du sujet

Il appartient à l’équipe pédagogique du collège de déterminer le thème qu’elle souhaite traiter. Elle dispose pour cela d’une grande liberté, dès lors que le sujet choisi permet d’aborder les différentes expressions artistiques. La guerre, la propagande, la société de consommation comptent au nombre des thèmes souvent étudiés dans cette optique. Le programme doit obligatoirement porter sur des œuvres du 20e ou du 21e siècle, correspondant à la période historique étudiée en classe de troisième.

Une épreuve orale

Dans le cadre d’une scolarité classique, l’histoire des arts est la seule épreuve orale du brevet. Elle est, pour cette raison, parfois redoutée des élèves car c’est aussi pour eux la première fois qu’ils passeront un examen devant un jury. Celui-ci, constitué de deux professeurs de leur propre collège, dont l’un au moins enseigne l’Histoire ou les arts plastiques, les interrogera durant 15 minutes maximum.

Selon les établissements, les sujets seront tirés au sort au moment de l’épreuve ou choisis à l’avance par l’élève, ce qui lui laisse la possibilité de le travailler davantage au préalable. L’épreuve peut également être individuelle ou collective. Certains collèges choisissent ainsi de faire passer les élèves par deux.

Les élèves suivant un enseignement à distance par le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance), ou d’autres types de formation particulière, passent, eux, l’épreuve à l’écrit.

L’épreuve d’histoire des arts est affectée d’un coefficient 2 dans la note du brevet.

Qu’attend-on des élèves ?

Les élèves doivent être capables de situer l’œuvre présentée dans le temps, l’espace et dans son contexte (historique, social ou artistique). Ils doivent en faire une analyse en la décrivant brièvement. Il s’agit surtout de préciser la technique utilisée et d’indiquer le public visé. Ils doivent également pouvoir en donner la signification et la comparer à d’autres œuvres susceptibles d’être rapprochées de celle étudiée. A cette occasion, il faut qu’ils soient capables de faire le lien entre l’œuvre et leurs propres connaissances. Il leur est demandé de faire preuve également de leur capacité d’analyse, en émettant leur propre jugement argumenté. ?

A l’image même du caractère maintenant pluridisciplinaire de l’histoire des arts, les élèves doivent apprendre par cet enseignement nouveau à faire le lien entre leurs connaissances acquises jusque là de manière compartimentée.

Au-delà des éléments culturels que peut apporter l’histoire des arts, l’épreuve qu’elle constitue au brevet donnera aux adolescents un avant-goût de ce qui les attendra s’ils poursuivrent leurs études.

Pour en savoir plus :

http://brevetdescolleges.fr/actu-brevet/histoire-des-arts-au-brevet-des-colleges.php

http://www.eduscol.education.fr/cid53961/epreuve-d-histoire-des-arts.html

Sur le même sujet