Johnny Hallyday : "L'idole (+ argus)" un livre incontournable !

Indispensable pour les vrais fans de notre Johnny national, Daniel Lesueur nous offre ici sa discographie complète et la cote de ses disques sur le marché.
47

Cinquante ans au firmament du succès, plus de mille chansons qui ont enchanté des millions de fans de tous âges et de toute condition ! Un tel impact valait bien qu’un expert se penche sur cette carrière hors normes pour nous présenter une discographie exhaustive de "l’idole des jeunes".

Daniel Lesueur s’est attelé ici, avec patience et passion, à un travail de fourmi : l’intégralité des enregistrements de notre star nationale, que ce soit en studio ou en concert, depuis ses premiers tests sur bande magnétique à la fin des années cinquante jusqu’à ses CD les plus récents, est répertoriée dans cet ouvrage. Sans oublier le fameux argus, outil de référence des collectionneurs.

Mais n’allez pas croire qu’il s’agisse d’un fastidieux annuaire, ennuyeux à consulter. Le parcours discographique est émaillé d’anecdotes, de souvenirs, d’informations fouillées sur le chanteur mais aussi sur l’homme, qui en fait presque autant une biographie qu’une discographie. Le tout écrit dans un style impeccable, mêlant humour dans la forme et sérieux dans le fond. Un voyage passionnant au cœur de l’univers de Johnny.

Le livre est composé de cinq parties, depuis les premières notes d’un jeune chanteur du nom de Jean-Philippe Smet jusqu’au Johnny Hallyday de fin 2009 : (extraits du livre)

1) Les années Vogue : la naissance d’une idole. (1958-1961)

« Le plus ancien enregistrement de Johnny remonte à 1958. Il n’a pas encore décidé de s’appeler Halliday... ni encore moins Hallyday ! Tout va très vite, puisqu’il publiera son premier disque début 1960. Il restera un an et demi chez Vogue, la première firme à lui avoir donné sa chance ( Il faut saisir sa chance , chantera-t-il sur son premier 45 tours...Philips !). »

2) Le roi Johnny. (1962 - 1965)

« C’est la (première) grande époque de Johnny. Un succès désormais indiscutable. Dès lors, on lui pardonne ses frasques (bagarres, accidents de voiture...). Ses détracteurs s’apaisent : ils ont suffisamment à faire avec le tumultueux Vince Taylor ! »

3) L’idole au creux de la vague... (1965-1973)

« Les ventes ne sont plus ce qu’elles ont été : malgré de très nombreux passages radio et un très bon classement dans le hit-parade de “ S.L.C ”, Johnny accuse un certain recul. Son éloignement y est sans doute pour beaucoup (il est plus rentable de donner des concerts que d’éplucher des pommes de terre). Frank Alamo, pendant ce temps, cartonne avec Le Chef de la bande . »

4) Rock’n’roll man (1974-1984)

« Johnny a retrouvé sa voie : né pour le rock, il y revient à pieds joints. Un rock américain, lourd et carré, fortement ancré dans ses racines blues, comme il le chante dans La Musique que j’aime... »

5) Et maintenant, que va-t-il faire ? (1985-2009)

« Les fans, consternés, apprirent que la tournée 2009 serait la dernière. Une bête de scène peut-elle réellement cesser de l’arpenter ? Johnny (si des raisons de santé ne devenaient pas une raison de force majeure) pourrait-il se contenter des studios d’enregistrement ? Certes, son répertoire avait grandement évolué depuis 1960. Finies (ou presque), les reprises de petits joyaux écrits à l’étranger et distribués, dans l’urgence, au "staff Hallyday". Désormais, de véritables auteurs et compositeurs (pas n’importe qui) devront écrire pour Johnny. Les heureux élus à qui incombera la tâche devront se surpasser pour mettre à la disposition de l’idole matière à albums irréprochables... »

Le livre "L’idole (+argus)" vient de paraître aux éditions du Camion Blanc au prix de 30€ pour 460 pages pur Johnny, agrémentées des nombreuses photographies des pochettes de ses disques. De quoi faire plaisir à tous les inconditionnels.

Sur le même sujet