Le commerce équitable : une autre façon de vendre et d'acheter.

Organiser des échanges qui respectent une éthique, préserver l'environnement, produire sain et bien, pour une économie responsable et durable.

Un être humain sur cinq dispose de moins de 0,75€ par jour pour vivre. La plupart de ces nécessiteux sont des agriculteurs, trimant dur, du matin au soir, souvent dès l’enfance. — Selon Laure Waridel, spécialiste en développement international et environnement, cofondatrice d’Équiterre, 132 millions d’enfants dans le monde travaillent dans l’agriculture. — Paradoxalement, la production de ces paysans pauvres nous nourrit mais ne subvient pas à leurs besoins.

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

En voici la définition du réseau FINE (voir du même auteur histoire du commerce équitable ) :

« Le Commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial.Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.Les organisations du Commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. »

Autrement dit, il s’agit de permettre aux petits producteurs défavorisés des pays du sud de vivre décemment de leur travail, en leur garantissant des prix stables, des contrats à long terme, des aides pécuniaires, le tout dans le respect de la justice sociale, de l’environnement et d’une totale transparence (financière et de traçabilité des produits), pour un futur développement durable susceptible de les amener à l’autonomie et à une autosuffisance économique.

Attention de ne pas confondre commerce équitable et commerce éthique : lorsqu’on aide les petits producteurs isolés à se développer et à se regrouper, on est dans le commerce équitable. Mais lorsqu’on améliore les conditions environnementales et sociales de production d’un centre déjà développé, on est dans le cadre du commerce éthique, qui vise à les accompagner dans la démarche de développement durable, au même titre que d’autres pratiques sociales ou éthiques.

Pourquoi acheter équitable ?

Pour bénéficier des bienfaits de produits issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement (pas toujours 100% bio cependant) ou, pour les produits non-alimentaires, d’une production raisonnée suivant des critères précis, à la traçabilité garantie.

Pour consommer responsable : il est possible d’utiliser le pouvoir d’achat à des fins engagées. Conscients des inégalités entre les pays privilégiés et ceux de ces petits producteurs, les consommateurs peuvent agir à améliorer les conditions de vie dans ces pays défavorisés, en modifiant leur mode de consommation.

En tant que partie prenante dans les échanges mondiaux, tout consommateur peut ainsi promouvoir une économie solidaire, fondée sur des valeurs éthiques et non sur le profit tous azimuts. Les habitudes de consommation finissent —à long terme et à grande échelle— par avoir un impact sur les systèmes de production et la législation.

Actuellement, les consommateurs de produits équitables appartiennent essentiellement à la classe moyenne aisée, sensibilisée aux problèmes éthiques et environnementaux. Mais d’après l’organisme de sondages Ipsos, d’autres catégories de population à revenus plus modestes commencent à s’y intégrer.

Quels produits peut-on trouver et où ?

Le café arrive en tête, suivi du chocolat, du coton, des bananes et enfin du thé. Cependant, la France offre plus de 2800 produits labellisés Max Havelaar, commercialisés par plus de 200 entreprises, allant des jouets aux articles de décoration, en passant par les vêtements, les bijoux et toute une gamme de produits alimentaires.

Les 2/3 des ventes ont lieu dans les grandes surfaces. Vous trouverez une sélection de produits alimentaires commerce équitable dans les supermarchés Atac, Auchan, Carrefour, Casino, Champion, Cora, SuperU, Intermarché, Leclerc, Match, Monoprix, Métro…

Vous pourrez également vous en procurer dans les magasins Artisans du Monde (liste des points de vente ici ), dans les Biocoop (première chaine de magasins bio en France) et sur de nombreux sites internet ( Altereco direct par exemple.)

Certains établissements publics tels qu’hôtels, cafés, restaurants et comités d’entreprise proposent aussi des produits issus du commerce équitable.

Sources : Équiterre

Rapport sur la pauvreté agricole 2011 du FIDA (Fonds International de Développement Agricole)

Laboratoire du Commerce Équitable

Sur le même sujet