La Tour Sombre de Stephen King enfin adaptée au cinéma

Après fausses joies et désillusions, l'info est enfin confirmée: la saga La Tour Sombre de Stephen King va enfin être adaptée au cinéma!

Pour parler de la Tour sombre ( The Dark Tower en version originale), la saga littéraire composée de sept romans, Stephen King, écrivain américain, évoque le« Jupiter du système solaire de son imagination ». Cette saga commencée dans les années 1970 ne s’est terminée qu’avec la parution en 2004 du septième et dernier tome, la Tour sombre . Aujourd’hui, de nombreux fans de tous pays peuvent se réjouir : l’adaptation au cinéma est de nouveau d’actualité !

De JJ Abrahms à Ron Howard

En effet, la déception avait été profonde pour les fans lorsque JJ Abrahms (réalisateur de Lost, les disparus , série très appréciée par Stephen King) avait décidé d’abandonner le projet d’adaptation sur grand écran… En 2010, pourtant, de nouveaux pourparlers voient le jour. Le 8 septembre 2010, NBC et Universal Pictures confirment enfin la nouvelle. Un nom revient sur le devant du projet : Ron Howard, réalisateur entre autres de Willow, Appollo 13, ou encore du célèbre et très controversé Da Vinci code… .

Ron Howard accepte donc l’ambitieux projet, et prévoit trois longs métrages ainsi qu’une série télé. Le premier film serait en effet suivi d’une première saison de la série, puis un second film évoquerait la jeunesse de Roland. Cette deuxième adaptation serait elle-même suivie d’une seconde saison, avant la sortie du troisième film. D’autres saisons seraient envisagées pour clore le cycle composé de plus de 4000 pages de récit.

La sortie du premier film est prévue pour le 17 Mai 2013 par Universal Pictures. En ce début d’année 2011, les producteurs évoquent notamment les acteurs Viggo Mortensen et Javier Bardem dans le rôle de Roland Deschain.

Des rôles sur mesure

Pour ceux qui connaissent moins l’immense œuvre de Stephen King, rappelons qu’il s’agit d’un rôle offrant de nombreuses perspectives : Roland Deschain est un héros solitaire, sombre, parfois cruel, constamment obsédé par sa quête. Il manque d’imagination et d’humour, mais contrebalance ce qui pourrait passer comme un manque d’humanité par une perception très aigüe des gens qui l’entourent, et par ses réelles qualités de dernier «pistolero » : rapidité, maîtrise de soi… L’histoire se passe dans un monde semblable au notre par bien des aspects: on y trouve un mélange de technologie et d’esprit très« Far West ». Roland Deschain est talonné par un mystérieux homme en noir mais poursuit sa quête -retrouver la Tour sombre- afin de guérir son monde affaibli et malade, et sauver par conséquent tous les autres mondes possibles puisque la tour sombre en serait le pivot. Durant son périple, il devra trouver ses compagnons de route, son Ka-tet, issus chacun d’un « quand » et d’un « où » différent.

Qui jouera Susannah Dean, l’afro américaine amputée des deux jambes à la double personnalité ? Qui incarnera Jack Chambers, jeune garçon de 11 ans que Roland finit par aimer comme un fils ou encore Eddy Dean, l’ancien héroïnomane de New York ? Quels acteurs accepteraient un projet d’une telle envergure, avec à la clé un rôle qui impliquerait d’être disponible pendant les longs mois de tournage que nécessitent trois films et plusieurs saisons de série ?

Les fans du maître Stephen King et ceux de science fiction attendent donc avec impatience de replonger dans cette contrée lointaine, où de chapitre en chapitre et de roman en roman, nous avons bourlingué à côté de Roland et de son Ka-tet.

Soulagement d’un côté: nous retrouverons sans doute possible nos héros ! Impatience de l’autre: la contrée de Gilead et la Rose nous paraissent, à nous aussi, encore si lointaines…

Sur le même sujet