Ariane Mouchkine, l'esprit de troupe

Les spectacles montés par Ariane Mouchkine sont uniques. Le Théâtre du Soleil est une troupe de comédiens qui vivent, jouent, créent ensemble...
8

Aller assister à un spectacle du Théâtre du Soleil est une aventure en soi. Dans ce lieu reculé du XIIème arrondissement parisien, au fond du bois de Vincennes, la Cartoucherie vous accueille dans une ambiance bon-enfant. Attendez-vous à être émerveillé !

Une soirée extra-ordinaire à la Cartoucherie avec le Théâtre du Soleil

Vous ne pouvez réserver que par téléphone ou sur place. Le jour j, il faut prendre la navette gratuite à la bouche de métro « château de Vincennes » pour arriver à la porte de cet ensemble de bâtiments qui logent plusieurs troupes de théâtre. Ariane Mouchkine vous attend à la porte d’un des anciens hangars militaires de l’empire pour déchirer votre ticket, et vous entrez dans un grand espace où vous pouvez grignoter dans un décor à l’image du spectacle.

Vous vous dirigez vers les fauteuils pour choisir votre place et récupérer votre numéro. Vous pouvez voir les acteurs se préparer, se maquiller. Boire un petit verre… Cela sonne, vous prenez place sur votre petit coussin, des couvertures sont à votre disposition si vous avez peur d’un courant d’air. Vous êtes prêt ? Le spectacle commence…

Le Théâtre su Soleil ne présente pas des pièces de théâtre, tant ce terme peut paraitre trop classique et un peu fade par rapport à ses créations. Nous pouvons parler de spectacle de Théâtre, de créations originales, d’œuvres vivantes. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit de théâtre avec une mise en scène complexe, un texte étudié et engagé, des acteurs qui jouent avec tout ce qu’ils sont, de la musique présente et actrice, des costumes et des décors…

La philosophie du Théâtre du Soleil

La grande aventure du Théâtre du Soleil a commencé dans le vent de 68… Un groupe s’est retrouvé en vacances, et ils ont décidé de « créer un spectacle sans auteur, dont ils seraient les auteurs, ce qui allait être Les clowns . Ils se sont plongés dans la Commedia dell’Arte… »

La troupe du Théâtre du Soleil se dit pour chaque spectacle : "On se met à l’école". « Ils s’engagent dans une aventure dangereuse psychologiquement, affectivement, artistiquement, et matériellement parfois. »

Ariane Mouchkine a avoué durant une interview * « faire du théâtre, c’est un choix de vie… je pense qu’un certain type de théâtre et la façon dont il est produit, cela n’est pas séparable. » Et voilà pourquoi le Théâtre du Soleil n’est pas une troupe comme les autres : les comédiens vivent ensemble, ils préparent la nourriture ensemble, ils ont entre eux une sorte d’engagement moral. « Dans l’aventure qu’est la constitution d’une troupe, il faut aussi apprendre la vie, apprendre le théâtre et apprendre à vivre ensemble, apprendre à regarder, à échanger, à s’indigner ensemble, et à se demander comment ces indignations, ces découvertes se mettent en art. Comment cela se raconte au théâtre ? »

« Le théâtre, ce n’est pas seulement dire des mots en costumes sur une scène, c’est bien plus que ça. Le corps raconte quelque chose, il y a une quête intérieure profonde. Il faut toujours des comédiens extrêmement courageux pour accepter de travailler sur un bateau qui parfois n’a pas de boussole, et qui navigue en suivant une étoile. »

La création 2010 : Les Naufragés du Fol Espoir

Au début de l’aventure du Théâtre du Soleil, Philippe Léotard adapté des romans qu’Ariane Mouchkine mettait en scène. Puis ils ont monté des spectacles depuis des pièces de Shakespeare ou de Molière… et des créations collectives. Ariane Mouchkine est connue du grand public pour son film « Molière », une référence pour tous les collégiens. Mais la question fondamentale de la troupe a toujours été de parler du présent.

Pour Les Naufragés du Fol Espoir , le texte a été écrit en partie par Hélène Cixous et inspiré de Jules Verne. De Jules Verne, on reconnait une épopée, une époque, l’aventure pour découvrir un nouveau monde.

En 1914, la guerre éclate alors qu’un réalisateur de cinéma s’apprête à tourner un film muet dans le grenier d’une guinguette. Se mêle alors les évènements de 1914, la création cinématographique et le film muet. La guerre accélère la création du film, qui raconte l’exil, la recherche d’un meilleur monde, l’espoir de trouver une île de paix, après la tempête.

Une trentaine d’acteur jouent un ou plusieurs rôles ; ils courent, bougent dans une tempête humaine orchestrée. Les tableaux se succèdent, avec un amour de l’art qui vous ensorcelle pendant les quatre heures de représentation. On y retrouve toutes les palettes d’émotions à travers toutes les techniques théâtrales : humour, comique de geste, mime, tableau spectaculaire sous une neige de confettis blancs, construction du décor, mise en scène, motivation de chacun pour développer l’œuvre collective, la création au collectif.

En partant de Jules Vernes, Ariane Mouchkine et la troupe du Théâtre du Soleil nous fait revivre, la magie du cinéma de Mélies pour nous faire rêver, espérer même l’impossible, ils nous font aussi vivre le théâtre, le travail d’une équipe qui porte un projet, un espoir de création qui atteindra le public.

Le public (grands et petits) est touché et émerveillé!

* De l'apprentissage à l'apprentissage (rencontre avec Ariane Mouchkine) de Georges Baru

Sur le même sujet