Résumé du mariage royal de Kate Middleton et du prince William

Le jour J est enfin arrivé, attendu par des millions de Britanniques et d'amoureux de par le monde : le mariage royal du fils de Lady Diana et de Kate.

Le 16 novembre 2010, l'annonce tant attendue avait fait battre le cœur des Britanniques : le 29 avril 2011, le prince William épouserait la très belle Kate Middleton, trente ans après le mariage de ses parents. Le "D Day" est là, les spectateurs aussi. La foule se masse dans les rues, arborant chapeaux aux couleurs du drapeau, diadèmes et robes de mariée pour certaines, dans une ambiance chaleureuse et patriote. La garde anglaise défile, parfaitement coordonnée. La noce va commencer.

Les invités à la noce

Tous vêtus avec élégance, hommes et femmes se pressent dans l'abbaye de Westminster, dont les allées intérieures ont été exceptionnellement ornées d'arbres de plus de 6 mètres de haut, selon la volonté des futurs époux. C'est un concours de chapeaux aux formes assez excentriques, aux couleurs parfois vives, et ornés de plumes. Parmi les 1900 invités, on note des personnalités de tous horizons, des représentants des différentes religions, du Commonwealth, des autorités militaires et de nombreux chefs d'états et têtes couronnées. Le sultan de Bruneï, la princesse de Thaïlande, le prince Albert de Monaco et sa promise Charlène, le roi du Tonga, le prince héritier Alexandre de Yougoslavie et son épouse, les souverains du Luxembourg, la reine du Danemark, la reine Sophie d'Espagne, la princesse Victoria de Suède. Des stars internationales comme Elton John et son mari, et David et Victoria Beckham. Des ex petits amis des deux futurs époux, visiblement peu jaloux. Le maire de Londres, Boris Johnson, qui a amusé les tabloïds en offrant en cadeau de mariage un tandem au jeune couple. Et comment ne pas reconnaître le discret Lord Spencer, père de la regrettée Lady Diana, accompagnée de ses deux autres filles. Ainsi que tous les membres des deux familles des tourtereaux, derniers arrivés à l'abbaye, dont le prince Charles, en uniforme de la Royal Navy, et la reine Elizabeth, toute de jaune vêtue, tous deux accueillis par le doyen de Westminster. La reine, agée de 85 ans, fêtera l'année prochaine son jubilé de diamant.

L'arrivée du Prince William

Dans son uniforme desIrish Guards, avec le cordon de l'ordre de la jarretière et les ailes de la Royal Air Force dont il est officier, William sort de Clarence Housedans une magnifique Bentley bordeaux de la flotte royale, sous l'acclamation de la foule. Il est accompagné de son frère et témoin, Harry, qui porte sa tenue d'aide de camp de la Reine, ornée d'une décoration pour ses prouesses en Afghanistan. Les cloches de l'abbaye de Westminster résonnent haut dans le ciel. Les deux princes entrent dans l'abbaye par la petite porte ouest, en foulant le tapis rouge.

L'arrivée de Kate Middleton.

La foule exulte. Kate apparaît dans une magnifique robe de Sarah Burton chez Alexander MacQueen, en soie et satin, de couleur ivoire, aux bras de dentelle fine, ornée d'un voile, et d'une longue traîne. Elle porte un diadème de la reine Elizabeth qui date de 1935, ainsi que des boucles d'oreille en diamant en forme de poires. Son bouquet est fait de jacinthes, de nèfles, et de brins de muguet, symbole de bonheur. Elle monte en voiture, une somptueuse Rolls Royce Phantom 6 (et non en carrosse) avec son père, Mickael Middleton, depuis Buckingham Palace, et arrive rapidement à l'abbaye de WestminsterSa sœur Philippa, magnifique dans un fourreau blanc, la suit avec six enfants d'honneur. La future princesse remonte la nef au bras de son père, sourire aux lèvres, au son de l'orgue et des 10 cloches. Elle est magnifique.

Le déroulement de la cérémonie

Le doyen de l’abbaye de Westminster conduit la cérémonie mais c’est Rowan Douglas William, l’archevêque de Canterbury, chef spirituel des anglicans, qui procède au mariage. Les deux fiancés échangent leur consentement de façon très solennelle, en se donnant la main. Kate est la seule à recevoir un anneau, béni par l'archevêque, car William a décidé de ne pas porter d'alliance, comme son grand-père et son père avant lui. Les voeux sont brefs, lourds d'émotion. Les promis sont officiellement mariés. Kate esquisse un léger sourire. Les invités chantent en cœur, à l'unisson avec la chorale. Le frère de Kate, James, lit un passage de la Bible. Les enfants de chœur entonnent un hymne, "ce jour que fit le Seigneur fut un jour de joie".

Lorsque l'évêque de Londres prononce son sermon, sur le sens de l'amour, du respect et du partage pour un mariage durable, un ange semble passer dans l'assemblée. Le couple s'agenouille à l'autel, au son d'un hymne de Paul Miller. Les prières terminent la cérémonie. Le Notre Père retentit dans l'abbaye, ainsi que la prière pour les époux. La bénédiction finale est donnée par le doyen. Les invités se lèvent et entonnent God save the Queen . Les mariés, ainsi que leurs témoins, Harry et Philippa, signent les registres dans une chappelle privée. Un dernier hymne, et les époux princiers sortent de l'abbaye, visiblement heureux et émus. Comme dans un conte de fée, le prince William et la princesse Catherine, officiellement mariés, prennent place à bord d'un carrosse de velours rouge tiré par quatre chevaux blancs et rejoignentBuckingham Palace...

Vive les mariés !

Sur le même sujet