RDC : Le Cardinal Monsengwo traité de jaloux par le gouvernement

Pour avoir contesté les résultats publiés par la Ceni, le Cardinal Laurent Monsengwo est traité de "jaloux" par le porte-parole du gouvernement de la Rdc.
15

L'archévêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya conteste les résultats que la Commission électorale nationale indépendante, Ceni, a accordés au candidat Joseph Kabila. Dans une interview que lui a accordée la Radio télévision belge francophone, Rtbf, Laurent Monsengwo déclare : "il est clair que le Président Kabila n'a pas eu ce score là. Et Monsieur Etienne Tshisekedi a eu plus que ce qui est publié."

Cette déclaration qui vient corroborer celle faite par l'Eglise catholique de la Rdc, à travers Monseigneur Nicolas Djomo, n'a pas laissé les "kabilistes" indifférents. Ils tirent désormais à boulet rouge sur le cardinal jusqu'à toucher à son intégrité morale. Le premier à réagir, c'est le porte-parole du gouvernement, Monsieur Lambert Mende. Ce dernier, à travers la télévision nationale, a qualifié le prélat catholique de "jaloux". Il a par ailleurs estimé que les propos de l'archévêque de Kinshasa est comparable à "une incitation à la violence".

Devoir de vérité et de justice pour le prince de l'église

Conformément au droit canonique catholique, le cardinal est un défenseur de la vérité et de la justice. Il est donc tenu de défendre cette vérité et cette justice jusqu'au martyr. D'où la soutane rouge qu'il porte. Il apparaît de ce point logique, qu'en dénonçant le tripatouillage des résultats électoraux en faveur d'un candidat, le Cardinal Laurent Monsengwo a exercé le courage de son sacerdoce.

Dans son message, il n'a pas proféré des propos injurieux à l'endroit d'un membre du bureau de la Ceni et encore moins, à l'endroit d'une autorité politique de la Rdc. Il a par contre relevé un fait : "le président Kabila n'a pas fait ce score là. Et Monsieur Etienne Tshisekedi a fait beaucoup plus que ce qui publié". Ce fait relevé par l'archevêque de Kinshasa résulte de la mission d'observation que l'Eglise catholique de la Rdc avait déployée dans le cadre du scrutin du 28 novembre dernier. Ainsi que l'a confié Thierry Vircoulon du Centre Carter à Christophe Bouabouvier sur Rfi, "l'église catholique a réussi à déployer environ trente milles observateurs, donc ça fait d'elle la plus grosse mission d'observation électorale et je pense que c'est l'Eglise catholique qui a l'échantillon le plus représentatif de ce qui s'est passé le jour du vote".

Vers un conflit "Monsengwo - Kabila" ?

En politique, on encaisse difficilement avec sportivité. Juste après la déclaration du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, certaines autorités politiques de la Rdc sont montées au créneau. C'est le cas notamment du porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, qui à la télévision nationale a traité le cardinal de "jaloux". D'autres se servent des réseaux sociaux comme facebook, twitter... pour lancer des quolibets et des vitupérants à l'archevêque de Kinshasa.

En effet, si "l'univers politique, comme le dit, Uli Windisch, est un monde festif", la dénonciation du tripatouillage électoral faite par Laurent Monsengwo Pasinya risquerait de venir mettre une fin prématurée au régime de Joseph Kabila. Surtout, au regard de la crédibilité et de la considération sociale dont jouit ce prince de l'église en Rdc.

Privilégier la démocratie

Le conflit qui profilerait à l'horizon entre l'église et le pouvoir actuel en Rdc n'a pas raison de voir le jour. Car, la déclaration de Laurent Monsengwo n'est visiblement ni une incitation à la haine et ni une incitation à la violence. Elle devrait plutôt ouvrir une arène de confrontation entre les résultats de la Ceni et ceux des observateurs. Car, il est question de rendre justice au peuple qui a massivement voté le 28 novembre dernier et de dire la vérité issue des urnes.

Sources :

http://radiookapi.net/actualite/2011/12/12/presidentielle-rdc-les-resultats-provisoires-ne-sont-pas-conformes-la-verite-selon-le-cardinal-monsengwo/

http://radiookapi.net/actualite/2011/12/12/contentieux-electoraux-seul-vital-kamerhe-saisi-la-cour-supreme-de-justice-2/

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-archeveque-de-kinshasa-l-affirme-joseph-kabila-n-a-pas-gagne-les-elections?id=7232943

http://www.rfi.fr/afrique/20111212-rdc-vital-kamerhe-depose-recours-contre-resultats-presidentielles

http://radiookapi.net/emissions-audio/linvite-du-jour/2011/12/12/invite-du-jour-6/#more-110754

http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=28155:-election-presidentielle-du-28-novembre-2011-laurent-monsengwo-pour-le-recomptage-des-voix&catid=35:la-tempete-des-tropiques

Sur le même sujet