La colopathie fonctionnelle: une maladie mal connue

Plus de 20% de la population souffrent de colopathie fonctionnelle. Cependant, à ce jour, cette maladie est mal connue et les traitements insuffisants.
51

La colopathie fonctionnelle ou syndrome du côlon irritable, est une maladie qui touche en particulier les femmes et les enfants mais aussi les personnes anxieuses.

Elle n'est pas due à une anomalie du côlon ou à une inflammation pourtant la douleur et l'embarras qu'elle procure peut notablement perturber la qualité de vie de l'individu.

Mal connue elle est souvent prise à la légère.

Les symptômes et les causes

Cette maladie correspond à des troubles chroniques du côlon et à des symptômes de dysfonctionnements intestinaux et digestifs.

Elle se traduit par de fortes douleurs abdominales, des ballonnements, une lente digestion et des troubles de la motricité intestinale (diarrhée et/ou constipation). Une sensation de gêne persistante qui disparait après défection et des selles fréquentes (plus de trois fois par jour).

Les causes à ce jour ne sont pas connues mais plusieurs hypothèses sont évoquées:

  • une hypersensibilité viscérale,
  • des troubles de la motricité digestive.

  • les facteurs psychologiques,
  • les facteurs alimentaires,
  • des facteurs histologiques.

Une maladie embarrassante

La colopathie fonctionnelle sans danger réel constitue cependant un vrai embarras. Souvent les personnes atteintes de ce syndrome sont aussi touchées par la "laxophobie": une peur incontrôlée d'être pris de diarrhées aiguës en public et de ne pas arriver à temps aux toilettes.

De ce fait, les individus évitent de sortir et préfèrent se renfermer chez eux pour éviter tout incident. Cela engendre une isolation totale, une cassure de la vie sociale et se répercute sur le moral.

D'ailleurs, dans la plupart des cas, une dépression s'ensuit.

Les traitements

Les traitements sont donnés au cas par cas selon les symptômes trouvés : des laxatifs, des antispasmodiques, des pansements intestinaux.

Néanmoins une bonne hygiène de vie et un régime alimentaire s'imposent. Il est souvent préférable d'éviter certains aliments trop agressifs pour le côlon et difficiles à digérer tels que:

  • la viande rouge ou grasse,
  • le café,
  • le chocolat,
  • le lait,
  • les légumes crus,
  • les plats épicés,
  • la charcuterie,
  • l'alcool,
  • les légumes à fibres.

Et, enfin, éviter toutes formes d'anxiété et de stress qui favorisent la maladie.

La colopathie fonctionnelle est une maladie réelle et à prendre au sérieux. Douloureuse, embarrassante, elle est souvent incomprise et mal connue.

Pourtant, à ce jour, elle est la deuxième cause d'absentéisme au travail après le rhume, et, chaque jour, le pourcentage de personnes touchées augmente considérablement.

Sur le même sujet