Ex-candidat de la télé-réalité : la nouvelle profession en vogue?

TF1 prépare une émission de télé-réalité : Carré Viiip, avec d'anciens participants de Loft Story, Secret Story ou Qui veut épouser mon fils.
13

Les premières éditions de Loft Story et de Secret Story avaient déjà fait l'effet d'une bombe dès leur diffusion en France, avec des records d'audience lors des quotidiennes et des primes de fin de semaine. Ajouté à cela, les émissions "tremplins de carrière musicale", telles Star Academy ou Nouvelle Star - dont avaient profité une Jenifer, une Olivia Ruiz et un Julien Doré, notamment, pour se faire une place dans le paysage de la chanson française -, qui avaient aussi su rameuter les foules, non seulement du côté du public et de l'audience, mais aussi du côté des candidats. Les chaînes de télévision, M6 et TF1 en tête, s'étaient d'ailleurs largement payées sur ces âmes en peine de reconnaissance qui croyaient, parfois naïvement, que passer sur le petit écran leur apporterait du travail, de l'argent et une notoriété incontestable. Au bout du compte, si les sociétés de productions en avaient tiré un maximum de bénéfices, côté candidats, on se souvient surtout d'une Loana qui semble toujours avoir du mal à refaire surface après le traumatisme que lui avait causé cette notoriété soudaine et ce changement de vie (trop) soudain dès la sortie de l'émission ; la plupart des autres participants, quant à eux, sont bien vite revenus à la réalité et en retombant dans l'anonymat le plus complet. Ils ont "créé le buzz" et côtoyé le monde tant rêvé des people pendant quelques semaines ou quelques mois, et s'en sont retournés à leur vie d'avant.

D'autres émissions, comme la Ferme célébrités ou l'Île de la Tentation, avec des concepts pourtant peu culturels ou pédagogiques (voir vivre au jour le jour des célébrités dans une ferme qu'ils doivent gérer pour l'une et accepter d'aller en couple sur une île où l'un des deux conjoints va devoir résister à la tentation de sirènes ou d'Apollon pour "tester" la solidité de leur union, pour l'autre) s'étaient ajoutées au paysage télévisuel.

Toujours plus loin dans la télé-réalité : Carré VIP

Il n'y avait qu'un pas à faire pour "faire du neuf avec du vieux", et NRJ12 l'a fait, avec l'émission les Anges de la Téléréalité : plusieurs anciens participants à des émissions de télé-réalité avaient été "enfermés" dans une villa hollywoodienne pendant 3 semaines pour tenter de réaliser leur rêve américain : une Cindy Sanders cherchant à se "venger" de son insuccès français, un Steevy Boulay venu en "grand frère" pour voir se déchirer en direct Amélie et Senna et pour soutenir un John-David apprenti DJ ou une Marlène reconvertie en chanteuse électro. Il n'en fallait pas plus pour gravir encore une marche dans le marché de la télé-réalité : TF1 serait en train de préparer une émission, probablement nommée Carré VIP ou Hôtel VIP, où 12 anciens candidats d'autres émissions devront gérer un hôtel de luxe et être aux petits soins pour leur clients, tous anonymes. Les noms qui circulent en ce moment ne nous sont pas étrangers : Shauna Sand (ex-femme de Romain, candidat de Secret Story et guest-star dans les Anges de la Téléréalité), Guiseppe (macho invétéré de l'émission Qui veut épouser mon fils ?), Michael Vendetta (célébrité de la Ferme) ou encore Leslie (ancienne de Loft Story).

Ces anonymes qui squattent la téléréalité

Après les propos tenus par Diana, une des participantes des Anges de la Téléréalité, où elle affirmait haut et fort qu'elle souhaitait faire carrière dans... la télé-réalité, et l'apparition en cascade de nouvelles émissions bâties sur le succès d'autres plus anciennes, apparaît alors un nouveau type de personnes : celles et ceux qui veulent faire de la télé-réalité leur métier, ce qui sous-entend que ce marché est lucratif, à moins que ces personnes-là soient en manque absolu de reconnaissance, et ce, à n'importe quel prix. Certes, certains d'entre eux ont réussi à se faire un trou dans la télévision hors des caméras qui les filmaient avant 24h sur 24. Ils ont pour nom Steevy Boulay, reconverti en chroniqueur de Laurent Ruquier et, récemment, en comédien, ou Laly, (ancienne policière participant à Secret Story), maintenant star du X.

Toujours est-il que, loin de son but de départ (faire passer des inconnus du rang d'anonyme à celui de célébrité télévisuelle, musicale ou autre), la télé-réalité est en train d'asseoir la notoriété de certains qui n'ont parfois aucun talent susceptible d'intéresser le grand public. Une aberration, en somme, où des chaînes privées et des sociétés de production n'affichent aucune autre ambition que de grossir leur chiffre d'affaire en utilisant la naïveté et les rêves de citoyens lambda, prêts à tout pour faire carrière dans le monde merveilleux de la télé-réalité, quitte à oublier que la vraie vie ne se situe pas dans l'écran, mais bien en dehors du champ des caméras et des studios de La-Plaine-Saint-Denis.

Sur le même sujet