Fessenheim, la plus vieille centrale nucléaire française

Alors que l'accident de Fukushima Daiichi fait se poser de nombreuses questions sur le nucléaire français, le point sur la plus ancienne de nos centrales.

"Le nucléaire, énergie de demain." Un slogan plus vraiment au goût du jour après l'accident du Fukushima au Japon. Qu'en est-il de nos centrales en France ?

C'est en 1967 - sous l'impulsion du général De Gaulle - que démarre l'étude du chantier de construction d'une centrale nucléaire dans le Haut-Rhin. Les travaux commencent en 1970 et sept ans après, la centrale Fessenheim commence à fournir de l'électricité à la région (la troisième en France du point de vue de la densité d'habitants au m2).

Fessenheim, une centrale nucléaire construite sur une zone sismique

Située sur une zone frontalière, elle est aussi construite sur le fossé rhénan, une zone sismique dite "de sismicité faible", mais néanmoins avérée, puisqu'un tremblement de terre, estimé entre 6 et 7 sur l'échelle de rRchter, eut lieu à Bâle au milieu du XIVe siècle et que, plus récemment, la croûte terrestre a montré qu'elle était elle aussi encore en activité : en 1980, sur la zone méridionale du fossé rhénan, à seulement 50 km au sud de Fessenheim (une zone dite "de sismicité moyenne"), un séisme de magnitude 4,7 se produisit.

Deux jours après l' accident nucléaire de Fukushima au nord-est du Japon, on apprenait, par la voix de Nathalie Kosciusko-Morizet (ministre, notamment, de l'Ecologie et du Développement durable), alors invitée au journal télévisé de France 2, que Fessenheim était conçue pour résister à un tremblement de terre de magnitude 6,7.

Des risques d'inondations à réévaluer

Par ailleurs, la centrale, qui a besoin d'eau pour refroidir les réacteurs et l'uranium, ne pouvait trouver mieux que de s'installer à seulement 8 mètres en contrebas du canal d'Alsace. Mais les normes de sécurité, datent des années 1960 et, semble-t-il, n'ont pas encore été revues. Car pour l'heure, on ne sait pas quelle serait la résistance du bâtiment si les digues du canal sautaient, inondant alors la zone à un débit probable entre 1.000 et 4.000 m3 d'eau par seconde. Selon l'agence de presse Reuters, reprise par le Nouvel Obs du 11 avril 2011 , ces risques devraient être revus par la CLIS (Commission locale d'information et de surveillance de la centrale).

Fessenheim en chiffres

Cette centrale nucléaire, en activité depuis 1977, peut également se résumer à

  • plus de 320 milliards de kW/h d'électricité produite en 30 ans
  • 2 réacteurs nucléaires à eau pressurisée de 890 MW chacun
  • 3 ans de gestation
  • 7 ans de construction
  • plus de 33 ans d'activité
  • 1 "incident" classé niveau 1 (sur une échelle qui va de 0 à 8)
  • 700 employés permanents et jusqu'à 2 000 intérimaires
  • 15 km de Mulhouse, 40 km de Bâle et 100 km de Strasbourg

Fessenheim, un fossé (rhénan) entre le passé et l'avenir

Lorsqu'on visite la centrale nucléaire exploitée par EDF, c'est un monde enchanté qui s'offre aux yeux des néophytes. Le guide ne manque pas, d'ailleurs, de faire stopper le groupe pour admirer la magnifique fresque de 100 m2 réalisée par Sylvie Herzog à partir de dessins d'enfants du personnel EDF, à l'occasion du vingtième anniversaire de la centrale. L'énergie produite par nos parents, pour nos enfants... Mais en trente ans, un fossé semble s'être creusé. Sous terre d'abord, car le fossé rhénan est toujours en activité alors que la centrale l'est aussi (sa durée de vie a été estimée à quarante ans lors de sa construction) et sur la Terre, avec une démographie de la région qui s'est accrue, faisant ainsi augmenter également les dangers pour la population à proximité en cas d'accident nucléaire. Enfin, le monde économique lui aussi a changé ces trente dernières années. Pour preuve, les arrêts de tranche (périodes où l'on interrompt la réaction nucléaire pour faire la maintenance dans la centrale et notamment, aux abords du réacteur) sont passés de 3 mois à 3 semaines, afin de ne pas afficher trop de perte pour l'entreprise qui exploite la centrale.

Sur le même sujet