Une hausse des prix généralisée:le pouvoir d'achat baisse en 2011

Carburants, SNCF, péages, énergie, assurances... Les prix subiront en 2011 une forte augmentation. Une inflation sans hausse de la production.

Généralement, lorsque l'économie d'un pays est croissante, les prix à la consommation augmentent aussi. Cette année, la production ne subit pas d'augmentation significative dans tous les domaines, le chômage affiche encore des chiffres inquiétants, mais tous les prix sont en passe de grimper. Mais comme les salaires restent stables, le pouvoir d'achat des Français, lui, risque donc de diminuer fortement.

Les raisons de la hausse des prix

Lorsque la hausse des prix est généralisées, les raisons invoquées sont toujours multiples :

  • hausse des prix à l'importation ;
  • augmentation du prix de la main d'œuvre ;
  • augmentation des prix des matières premières à l'international ;
  • reprise de la croissance ;
  • aide à la relance de l'économie du pays ;
  • raréfaction des produits concernés ;
  • multiplication de catastrophes naturelles ;
  • ou hausse des salaires.
traders Marianne smic seuil de pauvreté

Pour information, le taux d'inflation moyen en 2010 était de + 1,7%, après un taux record (jamais atteint depuis 1954) de + 0,1% en 2009.

Les transports et l'énergie à l'honneur en 2011 !

Rarement les transports auront autant été touchés de plein fouet par une telle hausse. Annoncée il y a deux jours par le gouvernement et les directeurs des entreprises concernées, les tarifs vont augmenter début février pour :

  • les billets de train SNCF de seconde classe et plein tarif dans les TGV, Teoz, et Lunea : + 2,85% à partir du 8 février ;
  • les péages sur tout le réseau autoroutier français : + 2,24% le 1er février ;

  • l'électricité fournie par EDF : + 3% le 1er janvier 2011 ;
  • carburants : + 8,5% pour l'essence et + 12% pour le diesel depuis le 22 janvier 2011. Quant au fioul, il suit au jour le jour le cours des prix du pétrole à l'international. Celui-ci n'a fait qu'augmenter depuis le début de l'année.

Assurances

Les catastrophes naturelles se sont enchaînées en France depuis 2009 : inondations et tempêtes à répétition ont durement touché le pays ces deux dernières années. Il n'en fallait pas plus aux assureurs pour justifier la hausse de leurs tarifs. Une moyenne estimée entre 3,5 et 8% selon Les Échos , pour l'assurance habitation. Mais pour équilibrer leurs comptes, les assureurs répercuteront également leur hausse sur les assurances automobiles (entre 2,5 et 4,5% prévus).

Les tendances à la hausse

La France semble entrevoir le bout du tunnel après la crise économique mondiale de 2008. Mais cela se traduit inévitablement par une hausse des prix à la consommation. Une augmentation est donc prévue en 2011 pour :

  • les cigarettes (tendance suivie depuis quelques années dans le cadre de l'amélioration de la santé publique) ;
  • la téléphonie, dans le cadre des offres "triple play" (communications, internet et télévision) ;
  • l'alimentation (augmentation justifiée par les mauvaises conditions climatiques et la hausse du prix des transports) ;
  • les procès verbaux pour infractions au code la route (Lire : Les PV plus chers en 2011 ? ) ;
fin des exonérations fiscales pour le travail à domicile taux d'intérêts de l'épargne

CONT12

Sur le même sujet