Améliorer la visibilité web de son article et site d'articles

Beaucoup de sites d'articles subiront une chute de leur classement dans Google. Comment faire rentrer par la fenêtre ceux qui seront chassés par la porte ?
11

Les riches deviennent plus riches, grâce à la modification de l'algorithme dite "Panda" de Google. L'O nline Publishers Association (Association d'Éditeurs en Ligne des USA), vantant des membres comme CNN, le Wall Street Journal et le New-York Times, estime que le dernier changement d'algorithme de Google a transféré un milliard de dollars de revenu annuel aux plus grands sites Web, selon cnnmoney.com .

L'algorithme Panda: Robin Hood à l'envers ?

Donc, pour Panda c'est bien blanc ou noir: si on est considéré ferme de contenu, on est déclassé, et ce sont les sites d'articles comme le nôtre qui trinquent. Selon la lettre ouverte de Peter Berger , PDG de Suite101.com, à Matt Cutts, développeur chargé de la lutte anti-spam et des relations publiques, pratiquement le visage publique de Google, le déclin de trafic total causé par les griffes de Panda est de 30%.

Pire, le trafic le plus rentable en termes de clics sur les publicités AdSense est celui venant des moteurs de recherche, car les clics sur les publicités des autres auteurs de Suite101.com sont plus rares, et ne sont probablement pas pris en compte. Idem pour le trafic venant des réseaux sociaux et des amis de l'auteur: il est probablement moins commercial et moins enclin à dévier sur les publicités AdSense.

Le contenu des articles prisés par Google

Le même Matt Cutts a affirmé publiquement qu'il est satisfait de la manière dont Panda a déclassé Suite101.com. Néanmoins, notre PDG a raison de dire que notre site d'articles a un contenu de qualité élevée. Probablement, lui et l'algorithme de Google jaugent différemment la qualité de tout article. En fait, quant à la qualité littéraire, de la syntaxe, et de la prose, les articles de ce site se situent au sommet. Hélas, pour Google un article de qualité devrait, surtout:

  1. Etre publié par un site ayant autorité, comme un grand quotidien en ligne
  2. Avoir un contenu le plus original possible
  3. Etre le plus concis, pertinent et cohérent possible, aussi quant à son optimisation pour le référencement
  4. Avoir des liens qui pointent vers lui venant de sites ayant autorité (revues spécialisées, sites de grandes marques, sites d'écoles, d'institutions publiques, communes, départements, etc.)
  5. Avoir une certaine popularité dans les réseaux sociaux (Twitter, Facebook)
  6. Offrir des ressources, comme les vidéos, les sondages, etc.

Ecrire un article avec visibilité, via le référencement et plus

Ce que l'on peut faire pour mettre en pratique chacun des six critères susmentionnés et améliorer la visibilité des son article sur le Web :

  1. Eviter d'écrire un article sur les avantages du GPL, un site d'articles n'a pas assez d'autorité à ce sujet.
  2. Par contre, un article sur la manière d'entretenir un moteur à GPL a beaucoup plus de possibilités de se positionner bien, car il aurait peu de concurrence: les sites des fabricants de systèmes GPL hésitent à admettre qu'un moteur à GPL ait besoin d'une attention particulière, tandis que les revues spécialisées de l'automobile ont tendance à bouder le GPL. Avant de choisir un sujet, se demander toujours: "Comment puis-je me rendre utile à ceux qui cherchent les mots clés que j'entends cibler ?" Car les visiteurs font des liens vers les articles qu'ils aiment, sur forums, blogs, réseaux sociaux, etc.
  3. Il faut savoir qu'être en première page de Google pour des mots clés secondaires comme "entretenir un moteur à GPL" rapporte beaucoup plus de trafic qu'être plus en bas pour des mots clés plus importants, comme "GPL" tout court. Qui plus est, si on cible avec précision et cohérence un mot clé à notre portée, on évite un taux de rebondissement élevé qui est pénalisé par Google. Dans notre exemple, à quoi bon être premier pour "GPL" alors que, la grande majorité des visiteurs cherchant un installateur, ils fuiraient notre article sous deux secondes ?
  4. On pourrait mentionner dans notre article un fabriquant de systèmes GPL, et ensuite lui envoyer le lien par mail, en demandant de faire un lien vers l'article sur son site ou blog. Les blogs officiels des étudiants d'une université sont aussi disponibles à faire des liens, par exemple en échange d'une mention dans notre article. Il vaut mieux tout de même éviter les échanges de liens réciproques, perçus par Google comme visant à améliorer artificiellement son référencement, et donc dévalorisés.
  5. Le Web pullule d'articles qui donnent des bons conseils à cet égard. Google prend en compte favorablement les Tweets et les Re-tweets de Twitter, ainsi que les liens venant de Facebook, quoique seulement si leur nombre est consistant.
  6. Si on ne peut pas créer une vidéo et la publier via son compte Youtube, on peut au moins faire un lien vers une vidéo existante, pourvu que cela enrichisse considérablement l'intérêt de son article.

Un exemple négatif de visibilité, et un autre positif

Négatif: un article sur la voiture électrique , qui satisfait uniquement au critère dont au point trois ci-dessus. Ecrit par passion écologique, sans songer trop à sa visibilité. Tant pis.

Positif: article sur le changement d'algorithme Panda : car, (point 2) il n'y a pas trop d'articles sur la toile française qui analysent ce sujet de manière si profonde et précise; (point 3) il cible des mots clés abordables, comme "changement d'algorithme Google"; il a reçu (point 4) un lien spontané de la part de scoop.it, ainsi qu'un bon accueil de la part des auteurs de Suite101, avec mention dans le forum, commentaires, etc. (merci!). Enfin, (point 5), il a été "Twitté" sur un compte Twitter ayant un minimum d'autorité pour ce qui relève de référencement, algorithmes Google, etc.

En fait, en ce moment, il est classé par Google aux premières places pour tout mot clé comme "changement d'algorithme Google", "changement d'algorithme Panda", etc. Survivra-t-il aux griffes de l'ours? Quoi qu'il en soit, Google améliore constamment la recette de son algorithme , arrivant à des résultats d'une qualité surprenante.

A suivre, sans jamais oublier que le web, et par conséquent tous ses protagonistes et utilisateurs, doivent beaucoup au Roi des moteurs de recherche; même si, parfois, on se sent... républicain !

Sur le même sujet